Entretien avec Vicky Colbert, fondatrice et directrice de la Fundación Escuela Nueva

escuela nueva/Vicky Colbert

Vicky Colbert est la force motrice de la Fundación Escuela Nueva, une ONG colombienne lauréate de plusieurs prix. Dédiée à l’amélioration de l’éducation au sein des collectivités désavantagées, la Fundación Escuela Nueva travaille avec des groupes difficiles à atteindre, dans plus de 20 pays. Elle a récemment été classée 42ème sur les 100 meilleures ONG dans le monde par The Global Journal (Suisse), et 3ème parmi les ONG spécialisées dans l’éducation.

Le modèle de l’Escuela Nueva encourage un environnement d’apprentissage positif dans le cadre duquel les apprenants travaillent activement et en étroite collaboration avec la collectivité locale. Le programme est adapté au rythme de chacun des enfants, ce qui améliore leurs résultats scolaires. Reconnue pour ses innovations – telles que les conseils d’élèves et les cercles d’apprentissage destinés aux enseignants – Escuela Nueva influence les politiques publiques et améliore les structures de l’enseignement depuis plus de 25 ans en Colombie et dans le reste du monde. Aujourd’hui, on retrouve son modèle pédagogique dans des systèmes éducatifs aussi bien mexicain que vietnamien.  

Le 20 novembre, Journée mondiale de l’enfance, Mme Colbert fera une intervention intitulée “Innovations in Pedagogy: children as active global citizens” [Les innovations dans la pédagogie : les enfants en tant que citoyens du monde actifs], lors d’un séminaire au Siège de l’UNESCO sur The Child’s Right to Respect in Practice , organisé par l’UNESCO et le gouvernement polonais en l’honneur de Janusz Korczak, pionnier polonais dans le domaine des droits de l’enfant. 

En quoi l’approche de l’Escuela Nueva est-elle différente des méthodes pédagogiques traditionnelles ?

L’Escuela Nueva transforme l’approche classique de l’apprentissage – centrée sur l’enseignant – en passant du concept de transmission des connaissances à celui de construction sociale des connaissances. Il s’agit d’une approche de l’apprentissage active, centrée sur les élèves, collaborative, adaptée au rythme de chaque enfant et qui encourage l’apprentissage par le dialogue et l’interaction. Elle privilégie l’enseignant animateur plutôt que le simple transmetteur de connaissances. Ces principes ne sont pas nouveaux dans l’histoire de l’éducation. Ce qui est nouveau, c’est l’approche systémique et la capacité à transformer la complexité en une action gérable de façon à ce que tout enseignant puisse transformer le processus d’apprentissage.

Comment l’Escuela Nueva intègre-t-elle la collectivité locale dans le processus d’apprentissage ?

Le concept de participation sociale est une dimension transversale qui englobe l’ensemble des différents composants du modèle de l’Escuela Nueva. Les enfants, les enseignants et les parents partagent le contrôle des décisions relatives à des activités qui affectent leurs vies. Cela renforce la qualité, la durabilité et l’impact.

Le programme renforce les liens entre l’école et la collectivité, place des initiatives scolaires au sein même de la collectivité et importe des éléments de la collectivité au sein même de l’école.

Les parents enrichissent le processus d’apprentissage de leurs connaissances et expériences grâce à des instruments tels que des cartes de la collectivité, des cartes familiales, des monographies sur des membres de la collectivité, des calendriers agricoles ou de production. De même, le « carnet de voyages » permet d’établir le dialogue entre l’école et les parents. Le conseil d’élèves encourage la participation directe des élèves et des parents et lie l’école aux comités de la collectivité.

Quelles sont les meilleures pratiques que vous utilisez en matière de stratégie pédagogique ?

Pour  notre stratégie pédagogique, nous avons trois principes directeurs. Premièrement, l’apprentissage expérientiel grâce auquel les enseignants expérimentent une approche identique à celle qu’ils utiliseront avec leurs élèves. Les manuels de formation de l’Escuela Nueva utilisent la même méthodologie que celle utilisée par les élèves dans leurs manuels d’apprentissage.

Deuxièmement, l’apprentissage collaboratif et la réflexion sur l’expérience d’apprentissage : les enseignants réfléchissent aux processus d’apprentissage qu’ils utilisent et entrent en interaction avec d’autres enseignants par le truchement de cercles ou de micro-centres d’apprentissage destinés aux enseignants.

Enfin, les changements d’attitude et la motivation. Les enseignants ont besoin de visualiser les changements qu’ils doivent apporter. Cela exige de la part des écoles pilotes Escuela Nueva de faciliter l’introduction d’innovations ainsi que d’ateliers qui encouragent les changements d’attitude favorisant l’adoption des innovations. La formation consiste à apprendre à mettre en œuvre le système.

Comment l’Escuela Nueva assure-t-telle la durabilité de l’éducation pendant les périodes d’urgence ?

Conduit par de jeunes tuteurs, le Programme des cercles d’apprentissage Escuela Nueva est une adaptation du modèle et de la pédagogie Escuela Nueva à l’intention des personnes déplacées et des populations migrantes. Ils utilisent l’approche Escuela Nueva tout en mettant l’accent sur les compétences sociales et de la vie courante qui facilitent la transition vers le système habituel. Modulables et adaptés au rythme de chacun, les guides d’apprentissage facilitent la souplesse et l’apprentissage dans tous les espaces collectifs. Ceci permet d’assurer la continuité de l’apprentissage sur les sites temporaires, jusqu’à la réouverture du système formel habituel.

Comment Escuela Nueva soutient-elle les enseignants ?

En nous appuyant sur le principe de la collaboration des enseignants et sur la stratégie d’interactivité des enseignants, nous encourageons l’organisation de cercles ou de micro-centres d’apprentissage à l’intention des enseignants. Les enseignants se rencontrent dans leur localité et, dans la mesure du possible, visitent les autres écoles chaque mois. Cela leur permet de discuter de leur formation, de procéder au suivi de leurs innovations et de résoudre les problèmes avec d’autres enseignants. Ces réunions constituent les fondements d’un réseau et d’une communauté en ligne consacrés à l’apprentissage et dénommés “Reneuva” (renouveau).

Notre organisation a créé cette plate-forme en ligne pour soutenir ces micro-centres. Ces « centres virtuels » permettent aux enseignants de continuer à collaborer et de partager les innovations et les réponses aux besoins et aux questions. Nous cherchons un soutien financier afin de renforcer ce système d’apprentissage en ligne et de créer un puissant réseau d’apprentissage qui soutiendra les enseignants non seulement en Colombie, mais aussi dans le monde entier.

 

Retour en haut de la page