Stratégie

Ecoliers en salle de classe, Ethiopie

©UNESCO/Niamh Burke
Ecoliers en salle de classe, Ethiopie

L’UNESCO a pour mission de promouvoir l’éducation en tant que droit fondamental, d’améliorer la qualité de l’éducation et de faciliter le dialogue sur les politiques, le partage des connaissances et le renforcement des capacités. L’UNESCO coordonne les efforts mondiaux en faveur de l’Éducation pour tous et dirige la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation (DNUA).

Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable (DEDD) et l’Initiative mondiale sur le VIH/SIDA et l’éducation (EDUSIDA).

L'équipe des partenariats mondiaux pour l’EPT est chargée de coordonner les actions mondiales visant à atteindre les objectifs de l’EPT. Ses principales tâches sont les suivantes :

Promotion du partenariat – L’Éducation pour tous ne peut être réalisée qu’à travers d’importants partenariats entre les gouvernements, les organismes bilatéraux, les groupes de la société civile et le secteur privé. L’UNESCO facilite le dialogue entre ces partenaires en vue d’assurer des liens solides et une action coordonnée.  Le  Comité directeur de l’EPT et la réunion mondiale annuelle sur l’EPT sont des mécanismes permettant aux parties prenantes d’évaluer les progrès et d’élaborer des stratégies pour répondre aux principaux défis auxquels sont confrontés les pays.

Mobilisation des ressources – Les ressources nationales ne suffisent pas pour réaliser l’EPT. L’UNESCO joue un rôle de coordination par le biais d’activités de sensibilisation de haut niveau afin que l’éducation conserve une place de premier plan sur les agendas politiques, comme celui du G8.  Par ailleurs, elle encourage et soutient  la coopération Sud-Sud, les partenariats public-privé et d’autres mécanismes en vue de mobiliser davantage de ressources en faveur de l’éducation.

Garantir une utilisation efficace de l’aide – L’UNESCO représente l’éducation de base dans les efforts internationaux pour coordonner efficacement la fourniture de l’aide (voir CAD de l’OCDE), promeut l’efficacité de l’aide au niveau national chez différents partenaires, collecte des données pour la planification et le suivi, et négocie les priorités de l’EPT avec les donateurs et les autorités nationales.

Communication et sensibilisation – Assurer une forte visibilité à l’ensemble de l’agenda de l’EPT aux niveaux international, régional et national afin de maintenir la dynamique et l’engagement politiques, notamment en travaillant en étroite liaison avec les médias, en facilitant le partage des connaissances entre les pays et en encourageant un meilleur échange d’informations entre les institutions.

Suivi des progrès – L’UNESCO publie chaque année le Rapport mondial de suivi sur l’EPT, une publication indépendante qui suit les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs de l’EPT et les tendances repérées dans l’aide internationale à l’éducation, et analyse les principaux défis à relever pour réaliser l’EPT. Chaque édition traite d’un thème en particulier (par exemple la petite enfance, l’égalité entre les sexes, l’alphabétisation, la qualité et la gouvernance). L’Institut de statistique de l'UNESCO fournit des données comparables à l’échelle internationale sur un grand nombre d’indicateurs en matière d’éducation.

Renforcement des capacités – Le renforcement des capacités nationales et la gestion des systèmes éducatifs sont essentiels pour atteindre les objectifs de l’EPT. Ce travail est effectué par une division spécialisée du Secteur de l’éducation de l’UNESCO, par l’IIPE et par de nombreux bureaux hors Siège. Voir le site web consacré aux Plans et politiques d’éducation de l’UNESCO. Pour en savoir plus sur les modalités selon lesquelles l’UNESCO s’acquitte de ce rôle.

 

Retour en haut de la page