Le développement durable

« Nous tenons aujourd’hui l’avenir entre nos mains. Ensemble, nous devons faire en sorte que nos petits-enfants n’aient jamais à nous demander pourquoi nous n’avons pas fait ce qu’il fallait et les avons laissé subir les conséquences de notre inaction. »  Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, 2007

Pour comprendre ce qu’est l’éducation au développement durable (EDD), il faut d’abord comprendre ce qu’est le développement durable. La Décennie des Nations Unies pour l’éducation au service du développement durable entend inciter tous les systèmes éducatifs du monde à œuvrer à un avenir plus viable : cet avenir, commençons par l’imaginer.

Concept phare des Nations Unies, le développement durable a été défini en 1987 par le Rapport Brundtland comme un développement apte à « répondre aux besoins du présent sans compromettre la possibilité pour les générations à venir de satisfaire les leurs ».

Le développement durable est à la fois sociétal, environnemental, culturel et économique. Ces quatre dimensions sont indissociables. La durabilité fournit un modèle de réflexion sur l’avenir qui met en balance les considérations environnementales, sociétales et économiques dans une perspective d’amélioration de la qualité de la vie. Une société prospère, par exemple, a besoin d’un environnement sain pour apporter à ses citoyens matières premières, nourriture, eau potable et air pur.

Quelle différence entre développement durable et durabilité ? la seconde est souvent envisagée comme un objectif à long terme (celui d’un monde plus viable), le premier désignant les nombreuses manières et voies pour y parvenir (agriculture et foresterie durables, production et consommation durables, bonne gouvernance, recherche et transfert de technologies, éducation et formation, etc.).

 

Retour en haut de la page