Eau

©UNESCO/Marc Hofer
Karamojong children carying water

Bien que l’eau couvre plus des deux tiers de la surface de la planète, moins de 0,5 % de ces réserves sont disponibles pour l’humanité. Il s’agit donc d’une ressource rare. La pénurie d’eau, en particulier pour la boisson et l’assainissement, tient souvent à une offre de services insuffisante, d’où l’importance de l’éducation dans la promotion d’une bonne gouvernance des ressources en eau.

L’EDD offre une chance, notamment aux exclus et aux marginalisés, de recevoir une éducation relative à l’eau qui traite les aspects scientifiques, l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène, et d’acquérir les connaissances, compétences, valeurs et comportements adaptés à une utilisation durable des ressources en eaux. À cette fin :

  • l’enseignement dispensé incite à modifier les attitudes et apporte les compétences requises pour participer à la gouvernance de l’eau ;
  • les écoles et autres environnements éducatifs promeuvent la durabilité des ressources en eau, en même temps que l’accès à l’eau potable et à l’assainissement ;
  •  les structures éducatives, les politiques et les directions devraient fournir des orientations, une supervision, une coordination, un suivi et une évaluation, afin de garantir une réponse éducative opérante, durable et institutionnalisée aux défis posés par la gouvernance de l’eau.

L’EDD et l’eau à l’UNESCO

Le premier projet phare du Réseau des écoles associées de l’UNESCO (réSEAU) sur l’éducation relative à l’eau a été créé à l’initiative de la Commission nationale des Émirats Arabes Unis pour l’UNESCO dans la région arabe, au titre de contribution à la DEDD. Il a pour objectif d’encourager les écoles du réSEAU à participer à des activités de conservation et de sensibilisation.

De nombreuses communautés des États arabes souffrent aujourd’hui d’une grave pénurie d’eau ainsi que d’une crise de la qualité de l’eau. Ce projet éducatif vise à susciter une prise de conscience chez les élèves, à faire entrer la conservation de l’eau dans leur mode de vie, à introduire des changements positifs en matière de consommation d’eau, et à concevoir des approches et des matériels pédagogiques efficaces sur la gestion et la protection de l’eau. Depuis 2007, les écoles du réSEAU testent dans les pays participants le matériel éducatif proposé (disponible en anglais et en arabe).

 

Retour en haut de la page