Consultation

Consultation sur le Rapport mondial de suivi de l’EPT 2010

Les plans de l’édition 2010 du Rapport mondial de suivi sur l’EPT progressent rapidement.  

Le Rapport 2010, qui aura pour thème « Atteindre et éduquer les plus marginalisés », examinera les facteurs qui perpétuent la marginalisation ainsi que le succès – ou l’échec – des réponses apportées par les politiques publiques, en mettant l’accent sur deux domaines fondamentaux :

  • L’accès à la scolarisation et aux possibilités d’apprentissage
  • Les processus de l’enseignement et de l’apprentissage et les acquis scolaires

Résultats de la consultation

Les résultats de la consultation portant sur le Rapport mondial de suivi 2010 sont exposés dans deux documents :

Dates

  • 24 février 2009 :  Première réunion de consultation avec l’équipe du Rapport au Siège de l’UNESCO, Paris. Salle 3.042, de 10h30 à 12h00. Réunion ouverte à tous.
  • 24 février - 16 mars 2009 : Consultations publiques.
  • avril / mai 2009 : Quelques remarques brèves ainsi que le résumé des résultats de la consultation seront disponibles sur le site Web du Rapport.

La consultation est maintenant terminée.

Documents pour la consultation

  • Note conceptuelle pour le Rapport 2010 [PDF]
     
  • Documents de référence
    En complément de l’examen de la littérature existante (dont les recherches fondées sur des données factuelles et les études d’évaluation), nous faisons réaliser une série d’études sur les thèmes indiqués dans la note conceptuelle, en particulier, les approches  pour mesurer la marginalisation éducative ; les questions thématiques qui exposent les problèmes rencontrés dans le domaine de l’éducation par les groupes marginalisés dans des contextes particuliers et l’efficacité des politiques élaborées pour répondre à ces problèmes ; l’évaluation des coûts des stratégies ciblées telles qu’elles apparaissent dans les plans nationaux d’éducation pour vaincre la marginalisation dans l’éducation ; et les approches utilisées par les bailleurs de fonds.
     
    Le phénomène de la marginalisation éducative sera examiné dans un éventail de pays développés, de pays en développement et de pays en transition (comme par exemple  l’Australie, le Bangladesh, le Brésil,  la France,   l’Inde, le Kazakhstan, le Kenya, le Mali, le Pérou, les Philippines, le Royaume-Uni, le Rwanda, la Turquie et le Viet Nam).
     
  • Questions pour guider la consultation
    Vous trouverez ci-dessous une liste de questions qui nous aideront certainement à identifier d’autres exemples de pays et d’études pertinents afin de compléter les informations que nous avons déjà obtenues auprès d’autres sources (ces questions ne constituent pas une liste exhaustive des points qui seront abordés dans le Rapport). Nous vous invitons à nous suggérer des études de cas pertinentes (pouvant être corroborées par la littérature) lorsque vous répondrez à ces questions, soit par courrier électronique soit lors de la réunion qui sera organisée au Siège de l’UNESCO le 24 février).
  • Selon le Cadre d’action de Dakar : « Il est urgent d’adopter des stratégies efficaces pour identifier et faire participer les personnes exclues du point de vue social, culturel et économique. A cette fin, il faut analyser de manière participative le phénomène de l’exclusion aux niveaux du ménage, de la communauté et de l’école, de développer des approches variées, souples et innovantes de l’apprentissage et de créer un environnement qui favorise le respect et la confiance mutuels  ». Pourriez-vous donner des exemples de programmes dont vous êtes familiers qui proposent des approches de ce type ?
  • Pourriez-vous citer des exemples convaincants de plans nationaux d’éducation qui proposent des solutions novatrices aux problèmes rencontrés par les groupes marginalisés dans le secteur de l’éducation ?
  • Pouvez-vous fournir des informations (provenant, par exemple, de plans nationaux d’éducation) qui permettent d’évaluer les coûts des programmes spécifiques qui visent à atteindre ou à éduquer les groupes marginalisés ?
  • Il est fréquent que des enfants marginalisés soient non seulement exclus de l’éducation (accès et participation limités), mais qu’ils souffrent également de discrimination au sein du système éducatif même. Pouvez-vous identifier des études qui examinent les processus de marginalisation au sein de l’éducation elle-même, processus ayant trait par exemple aux stéréotypes dont souffrent ces enfants, aux pédagogies non adaptées, à l’interaction entre enseignants élèves,etc. ainsi que des politiques et des stratégies qui s’attaquent efficacement à ces processus ?
  • Avez-vous  connaissance de politiques et d’approches innovantes destinées à améliorer la formation des enseignants en ce qui concerne l’enseignement dispensé aux enfants marginalisés ainsi que l’enseignement des questions de marginalisation à ceux qui n’en souffrent pas ?
  • Existe-t-il des approches pédagogiques qui pourraient être plus adaptées à des groupes spécifiques d’enfants marginalisés ? Et aux adultes ? Pourriez-vous nous communiquer des documents provenant de programmes fondés sur des approches de ce type et nous faire part de leurs résultats ?
  • Il arrive que certains enfants soient dans une situation de marginalisation telle qu’ils n’apparaissent pas nécessairement dans les politiques et les bases de données nationales (par exemple les enfants des rues, ceux qui sont soumis aux pires formes de travail des enfants, les enfants des communautés pastorales, les enfants en détention, les enfants soldats, les réfugiés, etc.). Pouvez-vous fournir des exemples illustrant ces différentes formes de marginalisation dans des contextes spécifiques, en particulier dans les cas où il existe des stratégies novatrices pour lutter contre la marginalisation de ces enfants dans le domaine de l’éducation ?
  • Avez-vous  connaissance d’études qui évaluent les niveaux ou les résultats d’apprentissage des jeunes exclus de l’éducation, et de données factuelles sur l’efficacité de programmes destinées à vaincre la marginalisation de ces jeunes dans le domaine de l’éducation ?
  • Quel est le rôle de la communauté des donateurs pour garantir que les personnes marginalisées aient accès à des possibilités d’éducation, que sait-on des efforts engagés par certains donateurs pour assumer leurs responsabilités et de l’efficacité de ces efforts ?
Retour en haut de la page