Lancement international

Rapport mondial de suivi sur l'Éducation pour tous 2010 - Atteindre les marginalisés
 

L’éducation « ne devrait jamais être déterminée par les circonstances »

- a declaré  Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies.
 

Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, et Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, ont lancé le Rapport mondial de suivi sur l’EPT 2010, Atteindre les marginalisés, au Siège des Nations Unies (New York) le 19 janvier 2010. Le lancement a été suivi le 20 janvier d’un événement à caractère politique qui s'est tenu à Washington, DC.

  

 

Programme

  • Maîtresse de cérémonie, Femi Oke, correspondante de "The Takeaway",
    Public Radio International
  • Discours de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies
  • Discours  d'Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO
  • Présentation du Rapport mondial de suivi sur l'EPT 2010, Kevin Watkins, Directeur du Rapport
  • Discours de Mohamed Ibrahim Elmi, Ministre d'État pour le développement du Nord du Kenya
  • Discours de Kailash Satyarthi, Président de la Campagne mondiale pour l'éducation
  • Discours de Jenny Mena, étudiante de l'organisme The Point Community Development Corporation du Bronx
  • Séance de questions-réponses

 

Informations générales

Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies
Ban Ki-moon est le huitième Secrétaire général des Nations Unies. Sa carrière couvre de nombreuses années passées au service de son pays et sur la scène internationale. Il a notamment été Ministre des affaires étrangères et du commerce, a été affecté à New Delhi, Vienne et Washington et a reçu la charge de divers portefeuilles, comme la politique étrangère, la sécurité nationale et la planification des politiques.

Les liens de M. Ban avec les Nations Unies remontent à 1975, lorsqu'il travaillait à la Division des Nations Unies du Ministère des affaires étrangères. En 2001-2002, il a été Chef de cabinet pendant la présidence de l'Assemblée générale par la Corée du Sud. En 1999, il a été Président de la Commission préparatoire pour l’Organisation du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires.

M. Ban a par ailleurs participé activement à la promotion de la paix et de la stabilité sur la péninsule coréenne. Il possède une licence en administration publique de la Kennedy School of Government de l'Université de Harvard.

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO
Irina Bokova a accédé aux fonctions de Directrice générale de l'UNESCO le 15 novembre 2009, après avoir été Ambassadrice de la République de Bulgarie en France et à Monaco, Représentante Personnelle du Président bulgare à l’Organisation internationale de la francophonie et Déléguée permanente auprès de l’UNESCO de 2005 à 2009.

Née en 1952, elle a obtenu sa maîtrise à l’Institut d’État de Moscou des Relations internationales et a étudié dans les universités de Maryland et de Harvard, aux États-Unis. Au cours de sa longue et remarquable carrière, elle a notamment représenté la Bulgarie aux Nations Unies. Dans son pays, en tant que Secrétaire d’État pour l’intégration européenne et Ministre des affaires étrangères, Mme Bokova a toujours milité pour l’intégration européenne. Comme membre fondateur et Présidente de l’European Policy Forum, elle a œuvré en vue de surmonter les divisions en Europe et de promouvoir les valeurs de dialogue, de diversité, de dignité humaine, ainsi que les droits de l’homme.

Kevin Watkins, Directeur du Rapport mondial de suivi sur l'EPT
Kevin Watkins est arrivé au poste de Directeur de l'équipe du Rapport en janvier 2008, après avoir été pendant plusieurs années Directeur et principal auteur du Rapport mondial sur le développement humain du PNUD. Auparavant, il avait travaillé dans le comité de rédaction du Cadre d'action de Dakar et des six objectifs de l'Éducation pour tous adoptés en 2000, et il est l'auteur de l'influent Rapport sur l'éducation de l'association Oxfam publié la même année.

Il possède une licence en politique et sciences sociales de l'Université de Durham et un doctorat de l'Université d'Oxford. Il est actuellement chercheur invité du programme Gouvernance économique mondiale au University College de l'Université d'Oxford.

Mohamed Ibrahim Elmi, Ministre d'État pour le développement du Nord du Kenya et des autres terres arides
Mohamed Ibrahim Elmi a dirigé le Ministère d'État pour le développement du Nord du Kenya et des autres terres arides depuis sa création en avril 2008. Sous sa direction, le nouveau ministère aide à développer une politique d'éducation nomade, qui repose sur des stratégies innovantes pour étendre les possibilités d'apprentissage aux communautés vulnérables et marginalisées du nord.

Mohamed Ibrahim Elmi a plus de 25 années d'expérience dans le domaine du développement et de la santé communautaire aux niveaux local et international. Il est actuellement membre du Conseil du Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD), Kenya, et a été pendant plusieurs années membre de la Commission kenyane sur la pauvreté,  poste auquel il était nommé par le Président. Il possède une maîtrise en santé communautaire de l'école de santé tropicale de l'Université de Liverpool.

Kailash Satyarthi, Président de la Campagne mondiale pour l'éducation
Kailash Satyarthi est Président depuis 2001 de la campagne mondiale pour l'éducation, organisation qui réunit des organisations de la société civile dans un effort international pour garantir que les gouvernements respectent leurs engagements concernant l'Éducation pour tous.

Né en 1954 à Vidisha (Inde), Kailash Satyarthi a travaillé pour aider les étudiants défavorisés dès le plus jeune âge. Il a créé la Marche mondiale contre le travail des enfants, le Bachpan Bachao Andolan (Mouvement de sauvegarde de l'enfance), la Coalition d'Asie du Sud contre la servitude infantile (SACCS) et le système RUMKARK, premier label social pour les systèmes qui n’utilisent pas le travail des enfants. Il a mis plusieurs fois sa vie en péril pendant des missions ou des opérations de sauvetage. Avec ses collègues du BBA, il a libéré 77 000 enfants travailleurs ou astreints au travail forcé qu’il a contribué à réinsérer, et a aussi offert une éducation à des dizaines de milliers d’enfants. Il a été récompensé par plusieurs prix internationaux.

Jenny Mena, étudiante de l'organisme The Point Community Development Corporation du Bronx

 

Retour en haut de la page