Expériences au Brésil

"J’ai su que j’étais gay à neuf ans. J’étais harcelé, victimisé à l’école, mais j’étais obligé de continuer à y aller chaque jour afin d’éviter que ma mère ne soit arrêtée. Je suis allé dans sept écoles différentes, parce que les enseignants ne savaient pas comment s’y prendre avec moi. Je pensais qu’être gay était un péché.

Dès ma première relation sexuelle, j’ai contracté le VIH. Après avoir quitté l’école, j’ai étudié la philosophie et j’ai souhaité devenir enseignant parce que je savais à quel point l’école est importante dans la vie d’un enfant, et parce que je ne voulais pas vivre comme les autres jeunes qui étaient dans la même situation que moi. Dans mon établissement, c’est l’indifférence qui prédomine ou alors, les enseignants ne savent pas comment gérer le harcèlement homophobe. Ils font donc appel à moi parce que j’ai plus d’assurance, j’ai confiance en moi. J’assume cette responsabilité parce que je préfère me concentrer sur ce que je peux faire plutôt que sur ce que j’ai enduré."

 

Retour en haut de la page