04.12.2012 - Education Sector

Éducation à l’Holocauste : une exposition permanente à Auschwitz

© Yuk- block 17, Auschwitz- Birkenau

Une initiative visant à promouvoir l’éducation à l’Holocauste ainsi que les sites de mémoire et de patrimoine documentaire du Patrimoine mondial de l’UNESCO est sur pied dans le sud-est de l’Europe. Lors d’une réunion internationale qui se tiendra à Sarajevo le 5 décembre, des experts de l’éducation à l’Holocauste ainsi que des muséologues de la région débattront de la création d’une exposition régionale permanente dans le pavillon rénové de l’ex-Yougoslavie sur le site du Patrimoine mondial d’Auschwitz-Birkenau, le Camp allemand nazi de concentration et d'extermination (1940-1945).

Élément de l’initiative de l’UNESCO « La culture : un pont vers le développement » cherchant à promouvoir la créativité et le patrimoine culturel en tant qu’outil puissant du développement durable, le projet s’inscrit dans le droit fil de la mission globale de l’UNESCO visant à promouvoir l’éducation à l’Holocauste, ainsi que le rôle des musées en tant qu’outils de la compréhension interculturelle, de la recherche et du dialogue.

Cet événement fait suite à une première réunion, qui s’est tenue à Belgrade en juin 2012 et qui s’appuie sur la volonté exprimée par l’ensemble des anciennes républiques de la Yougoslavie (Bosnie-Herzégovine, Croatie, Monténégro, Serbie, Slovénie et ancienne République yougoslave de Macédoine) de ne pas diviser le lieu d’exposition du Pavillon 17, fermé en 2009, mais plutôt d’y préparer un exposition commune permanente.

Les participants à cette deuxième réunion s’intéresseront aux aspects pratiques de la rénovation et définiront des approches communes pour le concept, les thèmes, la documentation et la présentation de l’exposition commune. Des spécialistes des pays et institutions participants, tels que le Mémorial de la Shoah (France), la Fondation Topographie de la terreur (Allemagne), le Fonds national des victimes du national-socialisme (Autriche) et le Musée d’État d’Auschwitz-Birkenau (Pologne) seront présents.

Il est à espérer que le pavillon rénové influencera et inspirera des initiatives similaires en Europe du Sud-Est et au-delà.




<- retour vers La mémoire de l’Holocauste
Retour en haut de la page