27.05.2014 - Education Sector

Célébrer l’excellence dans l’éducation en faveur des personnes handicapées

UNESCO/Florence Migeon - - The winners with H.E. the Minister of Education of the State of Kuwait,, H.E. Mr Hao Ping, President of the 37th session of the General Conference of UNESCO, Vice-Minister of Education of the People’s Republic of China, H.E. Mr Mohamed S. Amr, Chairperson of the Executive Board, Ambassador and Permanent Delegate of the Arab Republic of Egypt to UNESCO and Dr Hamed Al Hammami, representing the Director-General of UNESCO.

Deux organisations ont été récompensées aujourd’hui pour leurs réalisations dans le domaine de l’éducation inclusive. L’ONG arménienne Bridge of Hope et le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Gouvernement du Nouveau-Brunswick (Canada) ont reçu le Prix UNESCO/Émir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah pour la promotion d'une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel.

La cérémonie de remise du prix s’est tenue au Koweït en présence de S. Exc. le Ministre de l’Éducation du Koweït, S. Exc. M. Hao Ping, Président de la 37e session de la Conférence générale de l’UNESCO et Vice-ministre de l’Éducation de la République populaire de Chine, et de S. Exc. M. Mohamed S. Amr, Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, Ambassadeur et Délégué permanent de la République arabe d'Égypte auprès de l’UNESCO. 

Créé en 2002, le Prix UNESCO/Émir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah récompense les contributions remarquables de personnes, de groupes, d’organisations ou de centres qui cherchent à promouvoir une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel. La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a annoncé les lauréats de l’édition 2013 durant la Semaine mondiale d'action en faveur de l'EPT (4-10 mai), célébrée sur le thème « Égalité des droits, égalité des chances : Éducation et handicap ». 

Les deux lauréats ont été récompensés pour leurs programmes d’éducation inclusive qui ont eu un impact considérable sur la vie de personnes atteintes de handicaps intellectuels et de leurs familles. 

L’organisation Bridge of Hope a été récompensée pour son programme intitulé « Vers une éducation pour tous : L’éducation inclusive », qui défend les droits humains et l’inclusion sociale et éducative des enfants et des jeunes handicapés. En faisant participer des partenaires clés, notamment les ministères, les institutions internationales, les familles, les communautés, les écoles et le milieu de la petite enfance, l’organisation a contribué à des améliorations substantielles dans le domaine de l’éducation inclusive à l’échelle nationale. 

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Gouvernement de la province canadienne du Nouveau-Brunswick a été récompensé pour son engagement de longue date en faveur d’une approche systémique de l’éducation inclusive des élèves handicapés, et pour sa vision de l’éducation en tant que catalyseur de la justice sociale et de l’équité. Son programme « Un modèle pour l'inclusion dans le système éducatif public du Nouveau-Brunswick » est un exemple remarquable d'accompagnement et de formation professionnelle pour l'éducation inclusive, et un modèle d'excellence au sein d’un système éducatif public ayant inspiré d’autres pays. 

Chaque lauréat recevra une récompense de 20 000 dollars des États-Unis, généreusement financée par le Gouvernement du Koweït.


À propos du Prix UNESCO/Émir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah 2013

Pour l’édition 2013, 54 candidatures ont été soumises au Secrétariat, contre 23 en 2011, ce qui représente le plus grand nombre de candidatures jamais reçu pour ce Prix. Sur les 54 candidatures, 44 ont été appuyées par des gouvernements d’États membres, en consultation avec les commissions nationales de l’UNESCO et/ou les délégations permanentes respectives, et les 10 autres ont été soutenues par des ONG en partenariat officiel avec l’UNESCO. Un jury international s’est réuni pour examiner les candidatures, et son choix a été soumis à la Directrice générale de l’UNESCO pour approbation.

Le Prix est décerné tous les deux ans lors d’une cérémonie officielle organisée soit au Siège de l’UNESCO, soit au Koweït.




<- retour vers Education aux droits de l’homme
Retour en haut de la page