La consultation sur la Convention de l’UNESCO concernant la lutte contre la discrimination fait le point sur les progrès d’Éducation 2030

Suite au lancement en 2016 de la 9e consultation des États membres sur les mesures entreprises pour appliquer la Convention concernant la lutte contre la discrimination dans l’enseignement, 66 États membres ont soumis leur rapport national à UNESCO.

La Convention, qui a célébré son 55e anniversaire en 2015, reflète la mission constitutionnelle de l’UNESCO pour le renforcement de la collaboration entre les nations “afin de réaliser graduellement l’idéal d’une chance égale d’éducation pour tous, sans distinction de race, de sexe ni d’aucune condition économique ou sociale”.

L’objet de cet instrument juridique international, une des pierres angulaires du programme Éducation 2030, n'est pas seulement d’éliminer la discrimination dans l'éducation, mais aussi d’adopter des mesures concrètes visant à promouvoir l'égalité des chances et de traitement dans ce domaine. Il couvre le droit à l'éducation dans son ensemble.

L'objectif de la Consultation est d'illustrer les mesures entreprises par les pays pour appliquer la Convention, faire le point sur les progrès et identifier les difficultés et les défis rencontrés par les nations.

Les résultats de la 9e consultation seront soumis aux organes de gouvernance de l’UNESCO à l’automne 2017.

Les organisations de la société civile ont été encouragées à se rapprocher des autorités nationales, à travailler avec elles et à mobiliser leurs réseaux afin que le processus soit participatif et fasse intervenir les parties prenantes pertinentes. 

Le suivi du droit à l'éducation dans le contexte d'Éducation 2030 et du Programme de développement durable revêt une importance cruciale pour garantir la responsabilité et la transparence des gouvernements.

Liste des États membres qui ont soumis leur rapport national à l’UNESCO.

Retour en haut de la page