Le Comité mondial se réunit en un moment crucial pour l’éducation des filles

11.12.2009 09:27 Il y a : 4 yrs

La lecture, l’enseignement aux groupes les plus marginalisés et la crise financière ont été mis en avant à l’occasion d’une réunion du Comité consultatif mondial sur l’Initiative des Nations Unies pour l’éducation des filles (UNGEI).

UNESCO/F.Pinzon Gil

Le Comité s’est donné rendez-vous au Siège de l’UNESCO (Paris) les 7 et 8 décembre pour deux réunions, l’une sur l’aspect économique et l’autre sur l’aspect technique, programmées pour guider le Groupe de travail sur l'éducation pour tous (9-11 décembre). 

L’UNGEI s’est démarquée dans la progression remarquable réalisée dans le domaine de l’éducation des filles à travers le monde mais de nombreux défis subsistent. Les événements mondiaux actuels ont aggravé la situation des filles dans plusieurs régions du monde, la crise financière poussant des filles à abandonner l’école. 

Les conflits ont également provoqué des reculs. L’Iraq, pays qui avait réalisé la parité entre les sexes dès les années 1980, a vu tous ses indicateurs relatifs à l’égalité entre les sexes redescendre considérablement, en particulier ceux concernant l’éducation des filles. En outre, lorsque les filles réussissent à sortir des régions touchées par des conflits, elles continuent de faire l’objet de discrimination et nombre d’entre elles finissent par être confrontées à la prostitution et à la violence.  

La réunion du Comité sur l’aspect économique a examiné les progrès réalisés par rapport aux plans établis pour 2009 aux niveaux mondial, régional et national et a fixé des priorités pour 2010. 

Suite à une session de travail efficace en 2007, la réunion technique a été tenue conjointement avec l’Équipe spéciale interinstitutions sur le VIH/sida de l’ONUSIDA et a étudié les questions relatives à l’inclusion, notamment la lecture, l’enseignement aux groupes les plus marginalisés et la crise financière, qui constituent les grands thèmes du Rapport mondial de suivi sur l’EPT 2010 (actuellement sous embargo). 

Les principaux messages des deux réunions ont été transmis au Groupe de travail qui, à son tour, contribue à la réunion du Groupe de haut niveau sur l'EPT (HLG) qui aura lieu en février 2010.  

Liens associés

Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles

 


Retour en haut de la page