La crise économique mondiale à l’ordre du jour du 7e Forum des ministres du Développement social d'Amérique latine et des Caraïbes

21.08.2009 00:00 Il y a : 5 yrs

Le 7e Forum des ministres du Développement social d'Amérique latine et des Caraïbes, organisé par le gouvernement d’Equateur et le programme de l’UNESCO pour la gestion des transformations sociales (MOST) s'est tenu à Quito (Equateur), du 27 au 29 août 2009, avec le soutien de l’UNICEF.

Premier espace de dialogue régional à avoir été créé à l'initiative du programme de l'UNESCO pour la gestion des transformations sociales (MOST), afin de favoriser le lien entre recherche et politiques sociales, ce Forum a eu pour ordre du jour « L’impact de la crise financière mondiale sur les politiques sociales latino-américaines ». Il a traité, non seulement des défis que cette crise pose, mais, surtout, des choix qu’elle impose à chacun des pays de la région.

Parmi les participants qui étaient attendus : le Président de la République d’Équateur, Rafael Correa Delgado, et pas moins de 15 ministres de la région. Entre autres personnalités, étaient notamment présentes : le Président du Conseil intergouvernemental du MOST et ancien ministre du Développement social de l’Afrique du Sud, Zola S. Skweyiya ; le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les sciences sociales et humaines, Pierre Sané ; l’actuelle Présidente du Forum des ministres latino-américains et caribéens, la ministre argentine du Développement social, Alicia Kirchner ; le Secrétaire exécutif du Conseil latino-américain des sciences sociales (CLACSO), Emir Sadar ; le Secrétaire général de la Faculté latino-américaine des sciences sociales (FLACSO), Francisco Rojas ; et la représentante interrégionale du Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UNDESA), Isabel Ortiz.

Ensemble, ils ont débattu des conséquences du krach financier sur l’éducation, la création d’emplois, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la protection de la famille, l’égalité entre hommes et femmes et, d’une manière générale, sur tous les droits sociaux des peuples de la région.

Durant cette rencontre décideurs politiques, chercheurs et acteurs de la société civile ont échangé ainsi leurs expériences et pratiques respectives afin, notamment, d’élaborer des propositions pour renforcer la coopération régionale et la contribution des institutions régionales de recherche en sciences sociales à l’élaboration de politiques publiques pour le développement.

A l’issue de leurs travaux, les ministres ont élu un nouveau Président du Forum et adopté une Déclaration commune afin d’acter leurs décisions et propositions.


Retour en haut de la page