Réformes

Pupils of a primary school, Niger

©UNESCO/Waeles, P.
Pupils of a primary school, Niger

La réforme des stratégies de développement de l’éducation demeure une préoccupation centrale pour de nombreux pays et les organismes de coopération internationale en matière de développement.

Quel que soit son niveau de développement, tout pays se doit d’engager une réforme de l’éducation afin d’être en mesure de faire face aux changements politiques, sociaux et culturels, ainsi qu’aux transformations scientifiques et technologiques. À cela, on peut ajouter la nécessité de reconstruire après des conflits armés et troubles sociaux. Ceci implique souvent des efforts conséquents et des ressources importantes de la part des organismes de coopération internationale.

La réforme des systèmes éducatifs présente des défis humains et financiers aussi bien pour les pays concernés que pour la communauté internationale. Au niveau national, les gouvernements, éducateurs, chercheurs et groupes associés œuvrent pour trouver des solutions adéquates. Au niveau international, les agences de coopération multilatérales et bilatérales apportent une aide financière ou technique aux programmes nationaux de développement de l’éducation. 

Les programmes de réforme sont des opérations complexes qui présentent des défis techniques et politiques :

i) Là où les défis sont importants, les ressources sont souvent rares. L’élaboration d’un programme demande surtout la capacité de rendre abordables des choix et des stratégies politiques.

ii) Multidimensionnels, les systèmes éducatifs peuvent recouvrir des zones géographiques immenses et plusieurs niveaux administratifs, ce qui rend leur gestion d’autant plus difficile. De même, de nombreux acteurs et groupements avec des intérêts différents sont touchés par les prises de décisions en matière d’éducation. Ainsi, les défis intellectuels et techniques s’accompagnent souvent de complexités politiques qui nécessitent consensus et compromis.

Liens associés

Recherche sur la politique d’education secondaire en Asie (SEPRA)(en anglais)
Le projet régional de l’UNESCO Bangkok : Recherche sur la politique d’éducation secondaire en Asie contribue au développement d’une base de ressources régionale sur l’éducation secondaire par des informations et études sur les politiques éducatives et ce, afin d’aider les pays à analyser ses politiques et formuler des réformes de l’éducation secondaire.

Etude regionale comparative sur le developpement et la gestion des enseignants du secondaire(en anglais)
Dans le cadre du projet régional: Recherche sur la politique d’éducation secondaire en Asie (SEPRA), l’Unité de politiques et de réforme de l’éducation (EPR) de l’UNESCO Bangkok a mis en œuvre une étude comparative régionale afin d’évaluer les réponses des régions face à une demande croissante d’élargissement de l’accès à une éducation secondaire de qualité, en soulignant les perspectives et les défis auxquels sont confrontés les enseignants du secondaire. Le fait d’aborder l’éducation secondaire du point de vue de la demande et de l’offre en matière d’enseignants met en avant les problèmes concrets d’accès à l’éducation secondaire et de qualité de celle-ci.

Si le nouveau site web HQ sur les politiques et la planification comporte une page dédiée aux « ressources », la Base d’information régionale sur l’éducation secondaire peut aussi y figurer. Tous les documents et rapports produits dans le cadre du projet SEPRA seront rassemblés à l’avenir dans cette base de données. Dans ce cas, on peut utiliser le lien suivant en anglais :

Banque d’informations régionales sur l’éducation secondaire  
Un recueil en ligne de ressources destinées à ceux qui étudient, formulent et mettent en œuvre les politiques et réformes de l’éducation secondaire. Y figurent des « Profils pays » téléchargeables en format PDF pour chaque pays de la région et des « Lectures utiles », une liste de documents pertinents.

 

Retour en haut de la page