Nouvelle base de données pour la Gestion de l’Education disponible pour les pays

© openemis.org

L’UNESCO lance une nouvelle version d’OpenEMIS, une solution informatique de Système d’Information pour la Gestion de l’Education (SIGE) générique et open source disponible sans condition ni restriction pour une utilisation dans les pays.

Capable de fonctionner de manière autonome sur des postes de travail aussi bien que via le web ou des terminaux mobiles, OpenEMIS est conçu pour faciliter la collecte, le traitement, l’analyse et la diffusion de données sur les systèmes éducatifs.  Avec toutes ces fonctionnalités, OpenEMIS constitue un outil sectoriel souple et rentable conçu pour être facilement et rapidement adapté aux besoins des producteurs et utilisateurs d’information aux niveaux national et sous-national.

Cet outil peut gérer un large éventail d’information, que ce soit les effectifs des élèves, des personnels enseignants et non-enseignants, les classes, les manuels scolaires, les infrastructures, les données financières ou encore les résultats des apprentissages.

Afin de répondre aux besoins nationaux, OpenEMIS est en mesure de gérer à la fois des données désagrégées par individus ou bien des tableaux de données agrégées (de type recensement) pour les élèves,  le personnel enseignant et non-enseignant.

De plus, OpenEMIS s’intègre de manière transparente avec DevInfo, le système de bases de données des Nations-Unies pour le suivi des progrès nationaux vers les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et les autres priorités nationales.

L’initiative OpenEMIS est dirigée par l’UNESCO et est appuyée par une équipe technique de pointe afin d’aider les pays dans tous les aspects de la mise en œuvre de l’outil. L’initiative OpenEMIS encourage le développement des capacités nationales et vise à améliorer les compétences locales pour une gestion autonome de l’outil. Un partenariat entre l’UNESCO et Community System Foundation facilite le transfert de technologie, la définition de stratégies de déploiement, le renforcement des capacités et l’appui technique.

Pour en savoir plus sur OpenEMIS, visitez le site internet www.openemis.org.

Vous pouvez également contacter les points focaux pour ce programme à l’UNESCO : Pierre Chapelet (p.chapelet(at)unesco.org) et Nyi Nyi Thaung (nn.thaung(at)unesco.org).

 

Retour en haut de la page