Historique

Education et protection de la petite enfance (EPPE), Jamaïque

©UNESCO/Gary Masters
Education et protection de la petite enfance (EPPE), Jamaïque

À ses débuts, dans les années 1950, l’UNESCO soutenait les programmes pour la petite enfance de l’Organisation mondiale pour l'éducation préscolaire (OMEP), une organisation non gouvernementale internationale donnant la priorité aux enfants de 0 à 8 ans.

Au début des années 1970, les efforts internationaux ont porté principalement sur la promotion du droit à l’éducation de l’enfant et l’UNESCO a commencé à s’impliquer directement dans le domaine de l’éducation de la petite enfance, en particulier dans l’éducation préprimaire et l’éducation des parents.

En 1979, les programmes pour la petite enfance étaient de plus en plus considérés comme dépassant le cadre de l’éducation formelle. L’accent a été davantage placé sur l’élaboration d’une approche globale de la petite enfance et sur la promotion d’un environnement propice à l’apprentissage et à l’expression de l’enfant. La formule « éducation et protection de la petite enfance » est ainsi née pour décrire les activités destinées aux enfants de l’âge préscolaire lors de la Consultation internationale sur l’éducation préscolaire organisée par l’UNESCO en novembre 1981.

En 1989, lors de la 25e session de la Conférence générale de l’UNESCO, les délégués ont estimé d’un commun accord que l’Organisation devait lancer le Projet Le jeune enfant et le milieu familial afin de coordonner toutes les activités entreprises par l’UNESCO en faveur des enfants de l’âge préscolaire et de leur famille. Ce projet a constitué le fondement de la Section de la petite enfance au sein de la Division de l'éducation de base de l’UNESCO. La Section a pour mission de préserver et d’encourager le développement des jeunes enfants et de garantir une transition sans heurts du foyer vers les services destinés à la petite enfance et plus tard vers l’éducation primaire.

Le travail de formulation des politiques sur l’éducation et la protection de la petite enfance est orienté depuis 1990 par la Déclaration de Jomtien sur l’Éducation pour tous qui affirme que l’apprentissage commence dès la naissance et que l’éducation et la protection de la petite enfance constituent un élément essentiel de l’éducation de base. L’UNESCO cherche à développer et améliorer sous tous leurs aspects la protection et l’éducation de la petite enfance pour tous les enfants en s’appuyant sur le Cadre d'action de Dakar (2000) qui a fait du développement de l’éducation et de la protection de la petite enfance le premier de ses six objectifs principaux.

Au sein de ce cadre, les programmes de l’UNESCO destinés à la petite enfance se concentrent sur la formulation de politiques en amont en aidant les gouvernements dans l’examen de leurs politiques, le renforcement des capacités et les activités de publication.

Retour en haut de la page