Initiative pour la reconquête des compétences

La migration des personnes hautement qualifiées a un impact significatif sur l'enseignement supérieur et la recherche. Dans un marché du travail mondialisé et compétitif, les universités et centres de recherche s'efforcent d'attirer et de retenir les meilleurs professionnels.

L'UNESCO et HP se sont associés en 2003 pour développer plusieurs projets utilisant les technologies les plus innovantes pour la reconquête des compétences au profit des régions les plus touchées par l'émigration des universitaires et scientifiques.

De nombreux expatriés, où qu'ils se trouvent, ont le potentiel et la volonté de contribuer au développement de leur pays. Les technologies de l'information et de la communication et le calcul distribué, permettent de nouvelles manières de mener des activités conjointes de recherche à distance.

Une génération de jeunes gens au fait de ces possibilités pourra tirer parti des opportunités offertes par les salles de classe et laboratoires virtuels. L'accès à distance aidera les universités aux dimensions et budget limités à accéder à des outils coûteux, jusqu'à présent réservés aux institutions plus largement dotées.

En 2009, l'UNESCO et HP sont convenus d'étendre l'initiative afin d'appuyer la création d'une e-infrastructure universitaire durable pour la science, rassemblant les institutions d'enseignement supérieur et centres de recherche d'Afrique et des Etats arabes, appuyant ainsi leurs projets éducatifs les plus innovants.

D'ici à la fin de l'année 2011, si des organisations et entreprises partageant notre vision et nos ambitions nous rejoignent, cette infrastructure pourrait être mise à la disposition d'une centaine d'institution d'enseignement supérieur dans 20 pays.

Por en savoir plus:

L'initiative pour la reconquête des compétences (2009-2011)

De la fuite des compétences à leur reconquête en Afrique (2006-2009)

Tester des solutions pour enrayer la fuite des cerveaux en Europe du sud-est (2003-2005)

Retour en haut de la page