Projet pilote en Afrique 2006-2009

Les pays d’Afrique se battent pour freiner l’exode des scientifiques, universitaires et autres professionnels, dont beaucoup sont dotés de compétences et d’une expérience uniques. Le remplacement des Africains hautement qualifiés ayant émigré a un coût pour les pays d’Afrique actuellement estimé à 4 milliards de dollars par an.

En 2006, l’UNESCO et HP ont lancé un projet pilote pour permettre aux universités d’établir de nouveaux liens ou de renforcer les liens existants entre les chercheurs qui sont restés dans leur pays d’origine et ceux qui l’ont quitté.

Depuis, cinq universités, en Algérie, au Ghana, au Nigéria, au Sénégal et au Zimbabwe ont testé l’application de l’informatique en grille. En fournissant cette technologie avancée aux universités, le projet permet à des chercheurs de haut niveau de jouer un rôle clef dans la recherche internationale et de participer au développement économique de leur pays d’origine.

Projet pilote des universités

Retour en haut de la page