16.05.2011 -

La Directrice générale de l’UNESCO plaide en faveur de classements d’universités plus équilibrés

© UNESCO/N. Axelrod

Un enseignement supérieur de qualité et accessible à tous doit parvenir à l’équilibre entre la recherche, l’enseignement et les services communautaires, a déclaré Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, lors de l’ouverture du Forum mondial de l’UNESCO « Classements et responsabilisation dans l’enseignement supérieur : bons et mauvais usages » (Paris, 16-17 mai 2011). Elle a souligné que, parfois, les comparaisons entre universités accordent davantage d’importance aux aspects quantitatifs qu’aux aspects qualitatifs de l’éducation.

Parmi les participants au Forum, il convient de citer Qian Tang, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, Jamil Salmi, Coordinateur de l’éducation tertiaire, Banque mondiale, et Barbara Ischinger, Directrice pour l’éducation, OCDE, ainsi que des représentants de la communauté des classements internationaux et des parties prenantes du monde entier.

Les débats du forum de deux jours porteront notamment sur la méthodologie des classements d’universités ainsi que sur la question de leur influence sur les politiques éducatives. Les participants examineront également les outils permettant de rendre des comptes utilisés dans le cadre de l’enseignement supérieur.  

Discours d'Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO à la occasion du Forum mondial de l'UNESCO« Classements et responsabilisation dans l’enseignement supérieur », 16 mai 2011

Site Officiel du Forum

Communiqué de presse

L'UNESCO et l'enseignement supérieur

 




<- retour vers Enseignement supérieur
Retour en haut de la page