Enfants roms

Malgré les efforts déployés pour étendre et améliorer l’éducation des enfants roms, pas moins de 50 pour cent de ceux qui vivent en Europe  n’achèvent pas leur scolarisation primaire. En collaboration avec le Conseil de l’Europe, l’UNESCO travaille pour garantir aux enfants roms le droit à l’éducation de base, en mettant un accent particulier sur l’amélioration des possibilités d’accès à l’éducation de la petite enfance et sur la transition vers un enseignement de qualité dans le primaire.

Quelques domaines d’intervention en faveur des enfants roms :

- Développer des relations  de confiance avec les parents et les membres influents des communautés roms.

- Travailler activement pour que les écoles et les employeurs aient une attitude positive : formation d’assistants d’enseignement, de professeurs et d’administrateurs d’école roms.

- Offrir un soutien institutionnel et une formation aux ONG roms capables de plaider efficacement pour les roms, en les associant à des activités et à des campagnes régionales et nationales plus importantes ainsi qu’en renforçant les réseaux transfrontaliers afin d’influencer les processus politiques à l’échelon national et européen.

-  Développer un réseau avec d’autres institutions pour assurer des soins intégrés.

-    Concevoir des offres de formation, de développement, de stages et de financement pour la génération des femmes et des hommes roms qui seront les futurs leaders des mouvements nationaux et internationaux roms.

-   Garantir une application juste de la loi.

-   Promouvoir l’accès des femmes roms aux institutions publiques et aux processus de participation dans la prise de décision.

Retour en haut de la page