21.02.2011 -

L’enseignement de la langue maternelle « est un instrument efficace pour lutter contre la discrimination » déclare la Directrice générale de l’UNESCO

[Translate to francais:] ©UNESCO

« Nous savons à quel point il est important pour les résultats d’apprentissage que l’enseignement soit dispensé dans la langue maternelle, » a déclaré Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle (JILM), le 21 février 2011. « L’enseignement de la langue maternelle est un instrument efficace pour lutter contre la discrimination et atteindre les populations marginalisées. »

Dans le cadre de la réunion d’information organisée par l’UNESCO à l’occasion de la JILM sur le thème « Diversité linguistique et nouvelles technologies », des débats seront organisés sur les nouvelles technologies et l’éducation bilingue. MM. Amidou Maïga et Papa Youga Dieng, responsables de programme au Département de l’éducation et de la formation de l’Organisation internationale de la Francophonie présenteront respectivement un aperçu de l’enseignement des langues dans des contextes multilingues, notamment l’utilisation des nouvelles technologies dans le cadre du projet «School and national Language» [L’école et la langue nationale] (qui a pour objet de promouvoir l’éducation bilingue et multilingue) et une analyse de l’utilisation des TIC dans le cadre de l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM).

Célébrée chaque année depuis 2000, la Journée internationale de la langue maternelle donne l’occasion de prendre acte de l’importance capitale des langues dans l’éducation et de mobiliser des efforts en faveur du multilinguisme et de la diversité linguistique.




<- retour vers L'éducation inclusive
Retour en haut de la page