Stratégie

Depuis l’an 2000, l’UNESCO se focalise principalement sur le soutien aux États membres pour la réalisation des objectifs 3 et 5 en matière d’enseignement secondaire. L’objectif 3 vise à garantir aux jeunes et aux adultes un accès équitable à des programmes adéquats d’apprentissage et d’acquisition des compétences nécessaires dans la vie courante, tandis que l’objectif 5 vise à éliminer les disparités entre les sexes dans l’enseignement primaire et secondaire d’ici 2005 et à instaurer l’égalité dans ce domaine en 2015. Un certain nombre de pays risque encore de ne pas réaliser l’un ou les deux de ces objectifs.

En dépit du fait qu’il n’y aura jamais de modèle universel d’éducation secondaire, la plupart des gouvernements reconnaissent qu’une bonne éducation secondaire est en cause dans une perspective de développement holistique et d’autonomisation de l’individu prenant en compte les besoins de la société. Cette éducation implique la préparation à la vie, au monde du travail et à l’éducation supérieure. L’accès, la qualité et la pertinence sont les trois domaines principaux sur lesquels il s’agit de se concentrer.

L’UNESCO utilise une approche en amont pour aider les États membres, et des modalités spécifiques pour fournir un programme qui inclut : l’identification des nouvelles tendances et priorités dans la promotion de l’éducation secondaire ; la recherche et les approches innovantes en matière de diffusion de bonnes pratiques ; l’encouragement au dialogue politique avec les décideurs nationaux de haut niveau du secteur de l’éducation par le biais de rencontres nationales, régionales et internationales. Elle se sert aussi de son réseau, de son expérience et de son expertise au niveau mondial pour rassembler les décideurs et les experts.

Retour en haut de la page