États arabes : l’UNESCO & la TAGORG lancent des indicateurs des TIC dans l’éducation

08.07.2011 10:03 Il y a : 3 yrs

L’UNESCO et la Talal Abu-Ghazaleh Organization (TAG.org) ont lancé un projet pilote sur des indicateurs des TIC dans l’éducation des États arabes lors d’une réunion rassemblant les responsables de l’élaboration des politiques relatives aux TIC dans l’éducation à Amman, en Jordanie.

Les technologies de l’information et de la communication (TIC) jouent un rôle de plus en plus important dans la façon dont nous communiquons, apprenons et vivons. De même, les TIC sont introduites dans les systèmes éducatifs du monde entier grâce à différentes initiatives, telles que la promotion de l’apprentissage à l’aide des TIC, l’application des ressources éducatives libres , les ordinateurs dans les écoles. Des ressources significatives sont investies dans les initiatives nationales centrées sur le développement des TIC dans l’éducation. Cependant, pour faciliter leur élaboration et leur mise en œuvre, il est fondamental que des statistiques récentes, fiables et appropriées sur l’éducation soient mises à disposition et étayent la conception des politiques et la comparaison des progrès.

L’UNESCO et la TAG.org coopèrent au renforcement des capacités dans les États arabes en soutenant les activités nationales visant à définir des indicateurs des TIC dans l’éducation qui, d’une part, permettront de mesurer l’utilisation et l’impact de l’application des TIC dans l’éducation et, d’autre part, faciliteront l’élaboration des politiques axées sur les TIC dans l’éducation.

Le projet d’indicateurs des TIC dans l’éducation des États arabes a été lancé à Amman, en Jordanie, lors d’une réunion initiale qui a rassemblé des responsables de l’élaboration des politiques d’Égypte, de Jordanie, d’Oman, de Palestine, du Qatar et des Émirats arabes unis.

La réunion d’Amman a estimé que l’application des TIC dans l’éducation varie de façon significative dans la région et qu’il est nécessaire de renforcer l’accès à une éducation de qualité ainsi que la gestion efficace des écoles. Cependant, l’ensemble des États aspirent à tirer pleinement parti des nouvelles TIC pour améliorer la gestion de l’apprentissage et des écoles, et doter les élèves des compétences du XXIe siècle. Par ailleurs, la réunion a identifié une série de questions nationales importantes en ce qui concerne les TIC dans l’éducation. Bien que le suivi et les conditions de possibilité (par exemple l’engagement politique, les infrastructures en matière de TIC, les partenariats public-privé, etc.) demeure la principale préoccupation pour la plupart des pays de la région, les questions suivantes ont également été évoquées :

  • L’absence de contenus de qualité en arabe et les possibilités de partage efficientes entre les pays (par exemple grâce à des plateformes régionales de ressources éducatives libres)
  • La formation des enseignants et les motivations du changement
  • La volonté de montrer la voie en matière d’utilisation des TIC dans l’éducation (notamment en utilisant les TIC pour améliorer la gestion des écoles)
  • Les activités de recherche, de suivi et d’évaluation des impacts visant à documenter les prises de décisions

Les systèmes de gestion des apprentissages pourraient constituer des sources de données intéressantes si celles-ci étaient recueillies auprès des différentes écoles et compilées au niveau des systèmes.

Le projet fait partie d’un effort concerté déployé par le secteur de la communication et de l’information de l’UNESCO, le secteur de l’éducation et l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) afin de fournir aux États membres une approche complète de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation des Plans directeurs sur les TIC dans l’éducation.

Liens

TIC dans l’éducation

TAG

ISU

 

 

 


Actualités sur le même thême :

Sites

Retour en haut de la page