Les mathématiques mobiles au Sénégal

27.11.2012 11:45 Il y a : 2 yrs

Les écoles primaires des régions de Pikine et de Diourbel, au Sénégal, vont prochainement bénéficier de technologies mobiles qui vont soutenir l’enseignement et améliorer les résultats en mathématiques et en sciences grâce à un nouveau projet UNESCO/NOKIA réalisé en partenariat avec le Réseau africain d’apprentissage à distance (RESAFAD).

© UNESCO/Ian Redmond

Lancée en mars 2012, l’initiative –  Renforcement de l’enseignement et de l’apprentissage des mathématiques et des sciences grâce à l’utilisation de téléphones mobiles – va entrer dans sa phase pilote de six mois, dans les classes, en janvier 2013.

Le premier groupe d’enseignants de Pikine et l’équipe de mise en œuvre ont été formés dans le cadre d’un atelier de trois jours – à Dakar, au Sénégal (29-31 octobre) – consacré aux Mathématiques mobiles Nokia, la technologie utilisée pour le projet. Des spécialistes de l’éducation et de l’apprentissage mobile, les enseignants et les membres de l’équipe locale ont exploré comment associer les technologies mobiles au développement professionnel, d’un point de vue à la fois pédagogique et technique. Ils ont également planifié les prochaines étapes, notamment les stratégies de suivi et d’évaluation du projet.

Les participants ont fait part de leurs commentaires et de leurs idées sur les façons d’utiliser cette technologie et de l’intégrer dans le programme scolaire. L’UNESCO a également visité certaines des écoles pilotes et a rencontré des représentants de Sonatel-Orange afin de discuter d’une partenariat éventuel qui pourrait déboucher sur une prise en charge du service par l'opérateur local pour les élèves et enseignants du projet.

 


Actualités sur le même thême :
Retour en haut de la page