Une éducation de qualité pour les filles, telle est la priorité du Fonds Malala, déclarent l’UNESCO et le Gouvernement du Pakistan

29.07.2013 10:55 Il y a : 1 yrs

Définir les activités prioritaires du Fonds Malala pour l’éducation des filles et déterminer comment ses 10 millions de dollars des États-Unis seront affectés ont été les principaux sujets abordés lors de la visite officielle de M. Qian Tang, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, dans la capitale du Pakistan, le 21 juillet 2013.

UNESCO - Minister of State for Education, Training and Standards in Higher Education, Muhammad Baligh Uh Rehman in a Meeting with UNESCO Education Assistant Secretary General, Qian Tang in Islamabad on July 22, 2013

M. Baligh Ur Rahman, ministre d’État chargé de l’Éducation, de la formation et des normes de l’enseignement supérieur, et M. Tang sont convenus que les activités du Fonds Malala doivent avoir pour priorité la qualité de l’éducation des filles.  Pour en savoir plus

La qualité de l’éducation gagne du terrain dans le paysage de l’éducation dans le monde car elle joue également un rôle central dans l’agenda du développement post 2015 et l’Initiative mondiale pour l’éducation avant tout du Secrétaire général des Nations Unies dont le Secrétariat technique est établi à l’UNESCO.

 S’appuyant sur la contribution initiale de 10 millions de dollars des États-Unis versée par le gouvernement du Pakistan, le Fonds Malala soutiendra des initiatives lancées au Pakistan et en  Afghanistan. Il sera composé d’un fonds spécial et d’un fonds-en-dépôt. Le fonds-en-dépôt de 7 millions de dollars des États-Unis sera utilisé au Pakistan et le fonds spécial de 3 millions de dollars des États-Unis sera utilisé par l’UNESCO en Afghanistan. Environ 80% des fonds seront utilisés pour renforcer l’éducation formelle et les 20% restants seront utilisés pour soutenir l’éducation non formelle.  

Adopté d’un commun accord par la Directrice générale de l’UNESCO et le gouvernement du Pakistan à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’homme, le 10 décembre 2012, le Fonds Malala est dédié à la jeune écolière pakistanaise Malala Yousafzai âgée de 16 ans. En octobre 2012, elle a fait l’objet d’une tentative d’assassinat par des Talibans en raison de son activisme en faveur de l’éducation et des droits des femmes dans la vallée de Swat, au Pakistan. Malala a lutté pour donner un nouvel élan aux efforts visant à favoriser l’accès à l’école pour toutes les filles d’ici 2015. 

Lors de la cérémonie en décembre dernier, la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, a souligné l’impact considérable que peut avoir le Fonds Malala : « L’éducation des filles est un droit fondamental – et c’est aussi un levier de développement, qui profite à toute la société, les filles et les garçons, les hommes et les femmes ». L’intégralité de la déclaration de la Directrice générale est accessible à ce lien.  

Des représentants du ministère, du Secrétariat de l’UNESCO et du Bureau de l’UNESCO à Islamabad ont également participé à cette réunion.  

En savoir plus sur le message et les combats de Malala.


Retour en haut de la page