Respecter les droits des personnes handicapées

03.12.2012 12:52 Il y a : 2 yrs

Plus d’un milliard de personnes – environ 15 % de la population mondiale – vit avec un handicap, quel qu’il soit. Intégrer les personnes handicapées dans tous les aspects de la vie sociale constitue un défi majeur. L’UNESCO se soucie particulièrement d’assurer leur accès à une éducation de qualité, d’une part, et à l’information et au savoir, d’autre part.

UNESCO/Petterik Wiggers

« La Journée internationale 2012 des personnes handicapées est l’occasion pour nous de réaffirmer notre engagement de construire des sociétés inclusives et accessibles », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. Célébrée chaque année le 3 décembre, cette Journée internationale vise à sensibiliser le public et à renforcer le soutien à la dignité et au bien-être des personnes handicapées. En 2012, les célébrations mettent particulièrement en avant les droits humains et les libertés fondamentales des personnes handicapées dans la mesure où leur vulnérabilité rend souvent difficile pour elles l’affirmation de leurs droits. 

Il existe une forte corrélation entre la pauvreté et le handicap. Par exemple, la plupart des enfants handicapés vivent dans les pays en développement et représentent un tiers des enfants non scolarisés. Dans le monde, quelque 98 % des enfants handicapés ne vont pas à l’école et ceux qui le font sont moins susceptibles d’achever leur scolarité. L’éducation de ces enfants continue dans la majorité des cas à se dérouler dans un cadre éducatif distinct. 

L’UNESCO aborde l’éducation inclusive selon une approche centrée sur les droits de l’homme et soutenue par de nombreux traités internationaux portant sur ces droits. En tant que membre du Partenariat mondial pour les enfants handicapés (GPcwd), l’Organisation aide les Etats membres à appliquer l’article 24 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, qui reconnaît le droit de ces dernières à l’éducation. 

L’Organisation promeut aussi les échanges de bonnes pratiques à travers la base de données « L’éducation inclusive en action », lancée en 2010 par l’Agence européenne pour le développement de l’éducation des personnes présentant des besoins particuliers, avec le soutien de l’UNESCO. De plus, l’UNESCO remet tous les deux ans le prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah afin de promouvoir une éducation de qualité pour les personnes présentant un handicap mental. 

L’UNESCO encourage par ailleurs l’intégration sociale des personnes handicapées à travers les technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment en ce qui concerne l’accès à l’information et au savoir. Les technologies destinées à aider les personnes handicapées peuvent améliorer leur qualité de vie en leur fournissant un meilleur accès à l’information et au savoir, à l’éducation et aux soins, ainsi qu’à l’emploi. Une communauté du savoir en ligne sur la construction de sociétés inclusives pour les personnes handicapées est en cours de développement. 

Le 3 décembre, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, l’UNESCO présentera les actions qu’elle mène pour assurer l’accès à une éducation de qualité, à l’information et au savoir, et pour montrer comment la société civile peut faire avancer les droits des personnes handicapées. Des pratiques réussies en matière d’éducation inclusive dans la province du Québec, au Canada, seront présentées lors de cette manifestation, qui défendra aussi les droits des handicapés à travers l’art et exposera le travail de photographes aveugles ainsi que de courts films documentaires.


Actualités sur le même thême :
Retour en haut de la page