La réponse de l’UNESCO au tremblement de terre au Chili

10.03.2010 11:41 Il y a : 5 yrs

Suite au grave tremblement de terre qui a frappé le centre du Chili le 27 février dernier, l’UNESCO soutient la reprise d’urgence des services éducatifs.

D’une magnitude de 8,8 sur l’échelle de Richter (la plus forte enregistrée dans le pays au cours de ces 50 dernières années), le tremblement de terre a entraîné la mort d’environ 500 personnes. Les membres du personnel du Bureau de l’UNESCO à Santiago sont en train d’évaluer les dégâts subis par le système éducatif, mais il est d’ores et déjà établi que plusieurs écoles ont été touchées dans les régions de Penco, Tome et Coronel.  Des dizaines d’enseignants et d’élèves ont été affectés et ont besoin d’un soutien psychologique afin de faire face au traumatisme provoqué par la catastrophe.  

Immédiatement après le tremblement de terre, l’UNESCO a mis en œuvre au Bureau de Santiago sa Force d’intervention d’urgence , composée de cinq personnes. L’Organisation est en contact étroit avec le Ministère de l’éducation et apporte son soutien à la reprise d’urgence des services éducatifs, dans les zones affectées de Penco, Tome et Coronel.   

Les membres du personnel de l’UNESCO participent également aux évaluations des besoins du système éducatif et à une étude rapide des zones côtières affectées.

 

 


Retour en haut de la page