Bureau de l'éthique

Le 9 octobre 2009, l'UNESCO a créé le Bureau de l'éthique, situé au Siège de l'Organisation, à Paris. Le Bureau est chargé de fournir assistance et conseils à l'Organisation et à son personnel à propos de l'éthique et des normes de conduite, aussi bien au Siège que dans les bureaux et instituts hors Siège partout dans le monde.

Par souci d’indépendance à l'égard des Secteurs et des Services centraux, le Bureau de l'éthique relève directement de la Directrice générale.

Le Bureau de l'éthique est dirigé par le Conseiller pour l’éthique, M. Jean-Paul Proulx.

A la suite du départ de Mr. Jean-Paul Proulx, la Directrice Générale a décidé de confier la responsabilité du poste de Conseiller pour l'éthique ad interim à Mme Wendy Watson-Wright, Secrétaire Exécutif de la Commission Océanographique Intergouvernementale et Sous-Directrice Générale de l'UNESCO (ADG/COI). L'intérim sera mis en place jusqu'à la nomination du prochain Conseiller pour l'éthique. Mme Watson-Wright assurera les responsabilités de ce poste en parallèle de ses autres fonctions.

La décision prend effet à compter du 5 Septembre 2013.

Contact: ethics(at)unesco.org

Pourquoi faut-il un Bureau de l'éthique à l'UNESCO ?

Le Bureau de l'éthique est en train de mettre en place un système éthique fondé sur des principes, parce qu'aucun règlement ni statut ne peut couvrir tous les cas de figure possibles. Les principes éthiques sont le socle sur lequel s'édifient les règlements et les comportements appropriés. Le secteur public est même essentiel pour la promotion de l'intégrité, dans la mesure où la réputation et la performance d'institutions publiques telles que l'UNESCO sont déterminées par la conduite et le travail de leur personnel.

Que fait le Bureau de l'éthique ?

Le Bureau de l'éthique a pour attributions de fournir à l'Organisation et à son personnel, des avis et conseils confidentiels sur l'éthique sur :

  • les conflits d'intérêts
  • la gestion du Programme de divulgation financière
  • le harcèlement moral et sexuel
  • les abus de pouvoir ou d'autorité
  • la discrimination

Le Bureau est aussi chargé:

  • de la protection des employés de l'UNESCO qui signalent des irrégularités et/ou coopèrent avec les audits et enquêtes et ce par une politique de lutte contre les représailles
  • de dispenser une formation à l'éthique et aux normes de conduite, et contre le harcèlement pour tout le personnel de l'UNESCO.
Retour en haut de la page