Le bureau

Quels sont les membres du Bureau et comment sont-ils élus ?

Les 12 membres du Bureau du Conseil exécutif sont (Règlement intérieur du Conseil exécutif, article 14.1) :

Présidente : Mr Michael Worbs (Allemagne)

Vice-Présidents - les représentants des six États vice-présidents (soit un par groupe électoral):

    • Suède
    • Lituanie
    • République dominicaine
    • Malaisie
    • Afrique du Sud
    • Maroc

    Les cinq présidents des commissions (PX, FA) et comités (SP, CR, PNG) permanents.

    • Commission du programme et des relations extérieures (PX)
      Président : M. Komlavi Francisco Seddoh (Togo)
    • Commission financière et administrative (FA)
      Président : Mme Lorena Sol de Pool (El Salvador)
    • Comité spécial (SP)
      Présidente : Mme Samira Al Moosa (Oman)
    • Comité sur les Partenaires non gouvernementaux (PNG)
      Président(e) : ---
    • Comité sur les conventions et recommandations (CR)
      Président : Mr Kamal Abdul Naser Chowdhury (Bangladesh)

    L’élection des membres du Bureau a lieu à la brève session du Conseil tenue après chaque session ordinaire de la Conférence générale.
    (Le Conseil exécutif de l’UNESCO, III, 32)

     

    Quels sont le rôle et les fonctions du Bureau ?

    Le Bureau a pour rôle de faciliter les délibérations du Conseil, notamment par une indication préalable des questions spécifiques à examiner sous chaque point de l’ordre du jour. Il n’a aucun pouvoir de décision.

    Les principales tâches du Bureau sont les suivantes :

    • assister le président dans l’exercice de ses fonctions
    • assurer une bonne répartition des points de l’ordre du jour entre les différentes sessions
    • articuler les travaux de ses sessions de manière à assurer à l’examen des problèmes relatifs à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation du Programme et du budget ainsi que de la Stratégie à moyen terme, une position centrale
    • examiner les questions relatives aux invitations aux conférences et à la conclusion d’accords avec des organisations internationales, ou les autres questions qui ne semblent pas devoir faire l’objet d’un débat, et présenter au Conseil des suggestions quant à la décision requise.

    (Le Conseil exécutif de l'UNESCO, III, 33)

     

    Retour en haut de la page