Programme de bourses co-parrainées UNESCO/Israël (MASHAV) - cours international 2014 sur « Comment aborder les défis de l’urbanisation»

Date d'annonce: 29 novembre 2013

Date limite de présentation des candidatures: 12 janvier 2014

 

C'est à quel propos?

Dans le dessein de renforcer les capacités des ressources humaines des pays en développement, et d’encourager la compréhension internationale et l’amitié  avec le peuple d’Israël, le gouvernement de l’Etat d’Israel met à la disposition de l’UNESCO pour l’année 2014 un certain nombre de bourses au bénéfice d’Etats membres invités et spécialement les pays les moins avancés.

 

Cours international sur

 “Addressing the Urbanization challenge”

(Du 11 mars au 09 avril 2014)

Institution hôte: Weitz Center for Development Studies

(52) Etats Membres invités à soumettre des candidatures

AFRIQUE

Afrique de Sub, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Djibouti, Éthiopie, Gabon, Ghana,  Kenya, Ouganda, République Démocratique du Congo,République Unie de Tanzanie, Rwanda,  Sudan du Sud, et Togo

Asie & Pacifique

Brunei, Cambodge, Indonésie, Kirghizstan, Malaisie, Myanmar, Papouasie Nouvelle-Guinée, Philippines, Ouzbékistan, Sri Lanka, Thaïlande, Tadjikistan, Turkménistan, et Viet Nam

Amérique Latine<//span></><//>

Antigua & Barbuda, Bahamas, Barbade, Colombie, Costa Rica, Chili, Dominique, Équateur, El Salvador, Grenade, Guatemala, Haïti, Honduras, Panama, Paraguay, Pérou, République dominicaine, Sainte-Lucie, Saint Vincent & les Grenadines et Trinité & Tobago

EUROPE

Arménie, Bélarus, Géorgie et République de Moldova

Programme d'études

Objectifs : Ce cours international fournira aux participants :

  • Un savoir et des compétences pour leur permettre de développer une approche compréhensive à relever des défis urbains et formuler une politique d’amélioration des taudis dans l’ensemble de la ville intégrant l’infrastructure, l’environnement de terrain, des systèmes de services urbains aussi bien que le capital humain, le développement communautaire et les activités économiques;
  • Une meilleure compréhension de partenariat “public-privé-communauté où les gouvernements locaux et les diverses parties prenantes développent une « propriété » de planification, mise en œuvre et gestion d’un processus de développement par zone;
  • Savoir et compétence dans les outils financiers et organisationnels et comment mobiliser la quantité significative de ressources exigées pour un tel développement et pour promouvoir et  soutenir sa mise en œuvre, et;
  • Des outils et les mécanismes qui sont utilisés avec succès pour l'intégration sociale et l'absorption de migration, de la jeunesse jusqu'à des personnes âgées..

Les principaux thèmes du Programmes :

  • Session introductive: Les bidonvilles dans le développement urbain, contexte, actifs intégrés fondés sur une approche stratégique du développement urbain.
  • Revitalisation des zones urbaines – expérience en Israël : Le contexte israélien– Les caractéristiques, processus et indicateurs de pauvreté urbaine; Politiques et stratégies: Renouvellement urbain, Permis de construction, remplissage – et leur pertinence dans les pays en développement.
  • Mécanismes de mise en œuvre : Planification locale et nationale, outils de gestion et cadres légaux, plateformes organisationnelles pour la planification, la mise en œuvre et la gestion; Le rôle des différentes parties prenantes – administration locale et centrale, société civile et secteur privé.
  • Amélioration des bidonvilles et offre de services sous divers angles : Le secteur public (amélioration des conditions de vie, autorisation des communautés, développement d’infrastructures à petite échelle et services sociaux par le biais de l’amélioration urbaine; le secteur privé – opportunités financières avec allocations au public, gestion de projets; société civile – construction de la résilience communautaire, participation et responsabilisation pour assurer des avantages à la communauté);
  • Visites de terrain, Exercices pratiques et petites attributions par groupes. A cet égard, il est exigé des participants sélectionnés qu’ils soumettent avant leur formation:

⇒Une courte présentation  des politiques et stratégies d’amélioration urbaine dans leurs pays/villes respectifs ;

⇒Un cas sur la manière d’ aborder les défis urbains qu’ils souhaitent plus tard  développer  par petits groupes au cours de la formation (5 à 6 cas parmi les plus pertinents seront choisis pour être développés au cours de la formation). Des instructions détaillées seront envoyées aux participants sélectionnés.

.

Qualification requises

  1. Le cours s’adresse aux conseillers, architectes, ingénieurs, économistes, agents communautaires, administrateurs et décideurs travaillant pour des ministères (tels que l’administration locale, le logement, le développement, la protection sociale, la santé, etc.) ; aux collectivités locales, ONG et organisations communautaires actives sur le terrain, ainsi qu’aux administrations des affaires et institutions universitaires engagées dans des programmes d’amélioration des bidonvilles.
  2. Savoir lire et écrire couramment l’anglais, langue dans laquelle seront dispensés les cours (si cette langue diffère de la langue maternelle, un certificat de connaissance linguistique devra être joint);
  3. Les candidats doivent être des professionnels qui ont au moins 2 ans d’expérience pratique dans le domaine de la formation, et qui sont âgés de moins de 55 ans.

Facilites offertes par le MASHAV (Israël)

  1. Gratuité des frais d’inscription et de formation 
  2. Gratuité du logement  (2 par chambre) (les participants résideront à « la résidence Rehovot » et
  3. Assurance médicale et frais médicaux de première urgence (ne sont pas inclus les traitements dentaires, ceux liés à une grossesse, les lunettes et les maladies chroniques).

Facilites offertes par l'UNESCO

  1. Le coût du voyage international (au tarif le plus économique) dans le cadre du Programme de bourses 2014-2015;
  2. Une allocation spéciale de $100.

(Note : Les frais de visa et autres frais de logement, de repas et d’assurance pendant la(les) correspondance(s) et /ou tout séjour prolongé en Israël ne seront pas couverts par cette bourse).

 

Présentation des candidatures

Date limite de présentation des candidatures: 12 janvier 2014

Les demandes, complétées à l’aide du formulaire UNESCO (ci-joint), devront clairement indiquer la formation choisie et être obligatoirement présentées par les autorités gouvernementales (la Commission nationale ou la Délégation permanente). Chaque Etat membre pourra présenter jusqu’à trois candidatures. Les dossiers complets devront parvenir à la Section de bourses (UNESCO, 7 Place de Fontenoy, 75352 Paris 07) en respectant la date limite (12 janvier 2014). Une copie peut être envoyée par anticipation par fax ( N° +33.1 45 68 55 03 ) ou par e-mail ( a.zaid(at)unesco.org ou l.pigeonneau(at)unesco.org ).

<h2></h2>

Ces dossiers doivent comprendre :

  1. Le formulaire UNESCO de demande de bourse en double exemplaire ;
  2. Deux photographies (4 x 6cm) ;
  3. Les copies certifiées conformes aux diplômes obtenus en double exemplaire ;
  4. Les certificats linguistiques si nécessaire ;
  5. Le certificat médical attestant d’une bonne santé*. NE PAS SOUMETTRE de rapport médical à ce stade.

 (* Seuls les candidats sélectionnés seront appelés à fournir un certificat médical attestant de leur bonne santé).       

La sélection définitive des bénéficiaires de cette bourse sera effectuée par les soins du MASHAV (Israël).

Les dossiers incomplets ou reçus après la date limite, de même que les dossiers n’ayant pas le profil requis ne seront pas retenus.  Il appartient donc aux autorités de s’assurer que les conditions ci-dessus énumérées ont bien été remplies par les candidats avant de transmettre leur dossier à l’UNESCO.

 

LES CANDIDATS NON INFORMES DU RESULTAT DE LA SELECTION 15 JOURS AVANT LE DEBUT DU STAGE (10 février 2013) DEVRONT CONSIDERER QU’ILS N’ONT PAS ETE SELECTIONNES (AUCUNE CORRESPONDANCE NE SERA ADRESSEE AUX CANDIDATS EN CE SENS)

Visas

Les personnes devant étudier en Israël doivent obtenir au préalable un visa. Si Israël n’a pas d’Ambassade dans le pays du ressortissant sélectionné, il recevra des indications sur la procédure à suivre pour obtenir son visa.  Dans certains cas exceptionnels, les visas pourront être délivrés à l’arrivée à l’aéroport, étant entendu que cet accord aura été donné au préalable par les autorités israéliennes auxquelles il faudra communiquer à l’avance les informations suivantes: nom, date et lieu de naissance, numéro de passeport, date de délivrance et d’expiration du passeport etc.

Retour en haut de la page