Programme de bourses UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs (Programme de bourses de recherche UNESCO/Keizo Obuchi)

Date d'annonce: 6 novembre 2014

Le délai pour soumettre des candidatures est prolongée jusqu'au 16 janvier 2015.

Les candidats sélectionnés seront informés  le 20 mars 2015.

 

 

C'est à quel propos?

Pour renforcer son idéal de "bâtisseurs de l'ère nouvelle", vingt bourses seront attribuées pour la douzième année consécutive, à des candidats méritants de pays en développement membres de l’UNESCO, choisis surtout parmi les pays les moins avancés (PMA), qui sont désireux d'entreprendre des recherches dans un ou plusieurs des domaines énumérés ci-après. Ces bourses visent à encourager des recherches novatrices et ingénieuses de niveau universitaire supérieur dans les secteurs du développement qui coïncident avec les domaines d'intérêt de l'UNESCO.

L’UNESCO à conçu le Programme de bourses de recherche UNESCO/Keizo OBUCHI (Programme des bourses UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs) dans le cadre du projet de fonds-en-dépôt du Japon pour le développement de ressources humaines qui a été établi en novembre 2000 par le Gouvernement du Japon afin de permettre à l’UNESCO de renforcer la recherche dans les quatre domaines d'intérêts prioritaires de l’UNESCO.

Objectifs du programme

Le Programme de bourses de recherche UNESCO/Japan pour les jeunes chercheurs, financé grâce à des fonds-en-dépôt du Japon, visera précisément à stimuler le développement des capacités et des activités de recherche dans les domaines auxquels l’UNESCO attache une importance particulière:

  1. l'environnement (avec une attention particulière aux sciences de l’eau);
  2. le dialogue interculturel;
  3. les technologies de l'information et de la communication; et
  4. la résolution pacifique des conflits.

Aucun autre thème de recherche ne sera pris en compte.

DIFFUSION D'INFORMATIONS CONCERNANT LES RESULTATS DES RECHERCHES MENEES AU TITRE DE CE PROGRAMME

A l'expiration de leur bourse, les bénéficiaires seront encouragés à diffuser les résultats de leur recherche. La publication d'un article scientifique sur les recherches effectuées au titre du Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs ne nécessite pas l'approbation préalable de l'UNESCO. Toutefois, les boursiers seront priés de faire savoir dans leur communication que c'est au Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs et au gouvernement japonais qu'ils doivent leur bourse et ils devront envoyer à l'Organisation, pour information, un exemplaire de leur rapport et/ou de leur article paru. Il convient de souligner que l'UNESCO n'est pas tenue de publier ces articles et n'accorde pas d'allocation à cette fin.

Les boursiers devront présenter un rapport intérimaire et un rapport final décrivant les résultats des recherches menées. Ils devront envoyer à l'UNESCO en même temps que leur rapport un résumé d'une page qui sera diffusé largement par l'Organisation.

Titre et Qualifications Requis

Les candidats, au maximum DEUX pour chaque Commission nationale présentant des demandes, doivent répondre aux critères généraux suivants:

  1. ce Programme s'adresse exclusivement à des chercheurs de niveau universitaire supérieur (déjà titulaires d’une maîtrise (Master’s degree) (ou d’un titre équivalent) et, qui souhaitent poursuivre des recherches à l'étranger (de préférence dans leur propre région) en vue d'approfondir leurs connaissances dans l'un des quatre domaines énumérés au paragraphe D.1 ci dessous. Par conséquent, ceux qui achèvent leur maîtrise (Master’s degree) doivent l’avoir obtenue avant de recevoir leur bourse;
  2. les candidats doivent être des personnes de haute valeur intellectuelle susceptibles d'apporter des contributions significatives à leur pays d’origine;
  3. les candidats ne doivent pas avoir plus de 40 ans. Par conséquent, les demandes présentées par des personnes nées avant le 1er janvier 1975 ne seront pas prises en compte;
  4. le boursier devra mener ses recherches sous la supervision d'un responsable universitaire de l'établissement d'accueil. Il doit impérativement obtenir de ce responsable la confirmation de son admission;
  5. seront considérées en priorité les candidatures émanant de:
    * femmes
    * ressortissants de pays les moins avancés (PMA)
    * chercheurs africains;
  6. les candidats doivent avoir une bonne connaissance (lecture et rédaction) de la langue d'enseignement pratiquée dans le pays d'étude/recherche proposé;

CONDITIONS

  • Domaines de recherche: (Suggestions de Sous-thèmes pour la recherche est fournis dans la lettre d'annonce):
  1. Environnement (avec une attention particulière aux sciences de l'eau);
  2. Dialogue interculturel;
  3. Technologies de l'information et de la communication;
  4. Résolution pacifique des conflits.
  • Durée des travaux de recherche:
  • Minimum : trois mois proposés
    Maximum : neuf mois Date limite de réception des candidatures est prorogée jusqu'au: 16 janvier 2015
    Date possible du début destravaux de recherche: A partir de avril 2015 Date limite pour la fin des travaux de recherche: janvier 2017 Lieu d'étude: Un ou deux pays qui ne soient pas celui du candidat
    Il est entendu qu'à l'expiration de la bourse, le bénéficiaire doit accepter de retourner dans son pays d'origine pour que les connaissances qu'il a acquises puissent être mises à profit dans des programmes locaux de recherche et de formation. Dispositions concernant les études:La recherche doit être menée sous la direction d'un responsable universitaire de l'établissement d'accueil

Modalités de présentation des candidatures

Toutes les candidatures doivent être présentées sur le formulaire de demande de bourse de l'UNESCO et accompagnées des pièces requises. Chaque Etat membre peut présenter au maximum deux (2) candidatures. C'est la Commission nationale qui est chargée de sélectionner les deux candidats qu'elle souhaite proposer à l'UNESCO. La(es) candidature(s) doit(vent) parvenir à la Section du Programme des bourses, UNESCO, 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP France, avant le 26 décembre 2014 (à minuit) et un exemplaire préliminaire peut être envoyé par télécopie au numéro 33.1.45.68.55.03 ou par courriel: i.genevois(at)unesco.org ou l.zas-friz(at)unesco.org.

Le dossier de candidature doit impérativement comporter les pièces suivantes :

  1. le formulaire de demande de bourse de l'UNESCO dûment rempli en double exemplaire, accompagné de deux photographies récentes (obligatoires);
  2. des copies certifiées conformes des titres ou diplômes (y compris des certificats des notes obtenues) en double exemplaire. La preuve de l'obtention d'une maîtrise (Master’s degree);
  3. une lettre de recommandation d'une personne connaissant bien les travaux du candidat;
  4. une lettre d'acceptation d'un établissement d'accueil (c'est-à-dire l'établissement qui a accepté de faire travailler le candidat s'il était retenu pour bénéficier d'une bourse). Cette lettre doit indiquer que l'établissement d'accueil confirme qu'il est disposé à mettre à la disposition du candidat les outils de recherche dont il a besoin dans le domaine de spécialisation qu'il a choisi;
  5. le certificat d'aptitude linguistique (sur le formulaire de l'UNESCO) dûment rempli en double exemplaire pour la langue du pays d'étude (si elle diffère de la langue maternelle du candidat), délivré par une autorité officielle;
  6. une description détaillée, une ou deux pages (au maximum), soit en anglais soit en français, des travaux de recherche faisant l'objet de la candidature. La proposition de recherche doit répondre aux questions suivantes:

    Pourquoi? La nature concrète de la contribution du projet proposé aux domaines énumérés au paragraphe D.1 ci-dessus ; son caractère novateur ; la portée et l'objectif du projet de recherche. Le candidat doit indiquer les raisons pour lesquelles les connaissances théoriques et pratiques ou la formation acquises dans l'établissement d'accueil seraient profitables à son projet de recherche.
    Quoi? Les résultats escomptés ou les retombées du projet de recherche envisagé.
    Comment? Les modalités proposées pour effectuer la recherche.
    Où? Le pays proposé pour entreprendre la recherche (un ou deux pays au maximum), ainsi que le nom et l'adresse de l'établissement d'accueil.
    Quand? Un calendrier indiquant clairement la date proposée pour le début des travaux et la durée envisagée, qui doit se situer entre trois mois au minimum et neuf mois au maximum.
    Combien? Des prévisions budgétaires détaillées indiquant les ressources nécessaires au candidat pour mener à bien les recherches proposées. Le montant doit être établi en fonction de la durée et du lieu de recherche (entre 6.000 et 10.000 dollars des Etats-Unis). Le montant ne doit pas dépasser 10.000 dollars des Etats-Unis. Tous les chiffres doivent être indiqués en dollars des Etats-Unis et figurer sur une page séparée. Le montant indiqué doit couvrir exclusivement les frais de voyage internationaux ou nationaux pour l'itinéraire approuvé et les frais de subsistance à l'étranger, etc. (Ce programme ayant pour objet l'attribution de bourses de recherche, on considère que dans la plupart des cas il n'y a pas de frais de scolarité.) Les candidats doivent proposer un budget réaliste et considérer qu'une allocation mensuelle moyenne de 1.000 à 1.800 dollars des Etats-Unis pour le logement et les repas (y compris les transports sur place et les faux frais) ne doit pas être dépassée. Les candidats demandant des montants jugés excessifs par rapport aux objectifs et à l'importance du projet risqueront de se voir offrir une allocation moins élevée.
    (Note : Sont exclus les coûts suivants : achat d'ordinateur ou de matériel informatique ; coûts de publication ; participation à des conférences, à moins de démontrer que cela fait partie intégrante des travaux de recherche et contribuera notablement et directement aux résultats du projet de recherche.)

L'UNESCO et le Japon attachent la plus haute importance à l'originalité et à la qualité. Ne seront prises en considération que les propositions de recherche bien préparées, faisant preuve d'innovation, d'imagination et de pertinence et promettant de contribuer à l'approfondissement des connaissances dans les quatre domaines énumérés au paragraphe D.1 ci-dessus.

Les dossiers incomplets ou reçus après la date limite, ainsi que les candidatures ne répondant pas aux conditions précisées ci-dessus, ne seront pas pris en considération.

PRESTATIONS OFFERTES PAR L'UNESCO ET LE JAPON

Les bourses financées par le Japon et administrées par l'UNESCO comprennent les éléments suivants :

    • un montant maximal de 6.000 à 10.000 dollars des Etats-Unis sera attribué aux candidats sélectionnés. Ce montant, versé en deux fois, sera destiné à couvrir uniquement les frais de recherche et, est non négociable,
    • aucun autre coût ne sera pris en considération et les bourses ne seront ni prolongées ni renouvelées.

SELECTION DES BENEFICIAIRES

Un Comité de sélection composé d'experts des quatre domaines énumérés ci-dessus formulera ses recommandations au Directeur général de l’UNESCO pour décision finale. Les candidatures seront jugées sur la base du mérite de chacune et de leur pertinence dans l'optique du Programme de bourses de recherche UNESCO/Keizo OBUCHI.

Seuls les candidats retenus recevront une lettre d’attribution de bourse.

Les candidats qui n'auront pas été avisés au 2 mars 2015 devront considérer que leur candidature n'a pas été retenue lors du processus de sélection.

DIFFUSION D'INFORMATIONS CONCERNANT LES RESULTATS DES RECHERCHES MENEES AU TITRE DE CE PROGRAMME

A l'expiration de leur bourse, les bénéficiaires seront encouragés à diffuser les résultats de leur recherche. La publication d'un article scientifique sur les recherches effectuées au titre du Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs ne nécessite pas l'approbation préalable de l'UNESCO. Toutefois, les boursiers seront priés de faire savoir dans leur communication que c'est au Programme de bourses de recherche UNESCO/Japon pour les jeunes chercheurs et au gouvernement japonais qu'ils doivent leur bourse et ils devront envoyer à l'Organisation, pour information, un exemplaire de leur rapport et/ou de leur article paru. Il convient de souligner que l'UNESCO n'est pas tenue de publier ces articles et n'accorde pas d'allocation à cette fin.

Les boursiers devront présenter un rapport intérimaire et un rapport final décrivant les résultats des recherches menées. Ils devront envoyer à l'UNESCO en même temps que leur rapport un résumé d'une page qui sera diffusé largement par l'Organisation.

ETATS MEMBRES INVITES POUR SOUMETTRE DES APPLICATIONS

* = Pays les moins avancés

AFRIQUE; -Angola* -Benin* -Botswana -Burkina Faso* -Burundi* -Cameroun -Cap-Vert -République centrafricaine* -Chad* -Comoros* -Congo -Côte d'Ivoire -Djibouti* -Eritrea* -Ethiopie* -Gabon -Gambie* -Ghana -Guinée* -Guinée Bissau* -Guinée équatoriale -Kenya -Lesotho* -Libéria* -Madagascar* -Malawi* -Mali* -Îles- Maurice -Mozambique* -Namibie -Niger* -Nigéria -République démocratique du Congo* -Rwanda* -Sao-Tomé-et-Principe* -Senegal* -La Sierra Leone* -Somalie* -L'Afrique du Sud  -Swaziland  -Togo*  -Ouganda* -République unie de Tanzania* -Zambie*

ÉTATS ARABES: -Algérie -Egypte -Iraq -Jordanie -Liban -Mauritanie* -Maroc  -Palestine -Soudan* -République arabe syrienne -Tunisie -Yemen*

ASIE ET PACIFIQUE: -Afghanistan* -Bangladesh* -Bhutan* -Cambodge* -Chine -Îles Cook -États fédéres de Micronésie -Fiji -Inde -Indonésie -Iran, République islamique de- Kazakhstan -Kiribati* -Kirghizistan -Malaisie -Maldives* -Îles Marshall -Îles Salomon* -Mongolie -Myanmar* -Nauru -Nepal* -Nioué -Pakistan -Palaos -Papouasie-Nouvelle-Guinée -Philippines -République démocratique populaire lao* -Samoa* -Sri Lanka -Tadjikistan -Thaïlande -Timor-Leste* -Tonga -Turkménistan -Tuvalu* -Uzbekistan -Vanuatu* -Viet Nam

AMERIQUE LATINE ET CARAIBES: -Antigua-et-Barbuda -Argentine -Barbade -Belize -Bolivie -Brésil -Chili -Colombie -Costa Rica -Cuba -Dominique -EL Salvador -Equateur -Grenada -Guatemala-Guyane -Haiti* -Honduras -Jamaïque -Mexique -Nicaragua -Panama -Paraguay -Pérou -République Dominicaine -Saint-Kitts-et-Nevis -Sainte Lucie -Saint-Vincent-et-les-Grenadines -Suriname -Uruguay -Venezuela

EUROPE: -Albanie -Arménie -Azerbaïdjan -Bélarus -Bosnie-Herzégovine -Croatie -Géorgie -République de Moldova -ex-République yougoslave de Macédoine -Serbie-et-Monténégro -Turquie -Ukraine

ETAT MEMBRE ASSOCIE: -Tokélaou

Retour en haut de la page