Programme de bourses coparrainées UNESCO/République de Corée

Date d'annonce: 30 mars 2017

Date limite pour soumettre des candidats: 12 Mai 2017

Informations détaillées sur le programme (en anglais) :

2017 Programme de bourses coparrainées UNESCO/République du Corée

 

 

A propos de ce programme

Conformément aux objectifs et stratégie adoptés dans le 38 C/5 pour les Programmes de bourses de l’UNESCO, en application du Mémorandum d’entente signé par l’UNESCO et l’Agence internationale de coopération coréenne (KOICA) en 2013, le gouvernement de la République de Corée offre vingt-cinq (25)  bourses d’une durée de deux mois. 

Ces bourses dont l’objectif est de renforcer les capacités nationales et les ressources humaines dans les pays les moins avancés en Afrique et en Asie-Pacifique, permettront aux candidats de conduire des recherches ou de participer à un programme de formation en République de Corée. L’enseignement  est prodigué en anglais.

Domaine d'études

Titre du cours: "Enseignement et formation en éducation de base", "Utilisation des TIC pour l'éducation (ou e-learning)"; "Leadership en éducation mondiale"; et "Education des filles".

Ce domaine est en conformité avec la décision du Conseil exécutif (cf. 161 EX/Décision 3.6.3. et 165 EX/Décision 8.6) et reflète les objectifs stratégiques et les priorités de programmes de l’UNESCO approuvés dans le 38 C/5.

DUREE: (2 mois)

de 2 août au 27 septembre 2017

Qualifications Requises

Les candidatures des pays les moins développés en Afrique et l’Asie et du Pacifique (LDC) sont sollicités.

A. Les candidats doivent répondre aux critères suivants:

  1. être titulaires au minimum d’une Licence (Bachelor’s Degree)
  2. être aptes à suivre une formation en langue anglaise
  3. ne pas être âgés de plus de 50 ans
  4. être en bonne santé mentale et physique
  5. Avoir une expérience professionnelle de cinq années dans le domaine de l’éducation (i.e., politique éducative, développement de programme d’études ou de matériel éducatif, gestion scolaire, la formation des enseignants)

B. Les candidats doivent compléter le formulaire de demande de bourse de l’UNESCO qui doit impérativement être soumis par les Commissions nationales pour l’UNESCO respectives.

C. L’Agence Internationale de Coopération Coréenne (KOICA) est l’agence responsable de ce programme.

D. Les documents suivants doivent accompagner les demandes: 

  1. des copies certifiées conformes (en anglais ou français) des diplômes obtenus
  2. le formulaire UNESCO de connaissances linguistiques de la langue anglaise complété et attesté par un professeur ou un établissement habilité (pour les candidats non anglophones)
  3. une photo.

E. Les dossiers incomplets ou reçus après la date limite, de même que les candidatures ne correspondant pas aux critères énoncés ci-dessus ne seront pas pris en considération.

F. Les Etats membres invités sont priés de ne pas soumettre plus de deux candidats.

G. L’UNESCO soumettra à la Délégation permanente de la République de Corée/KOICA, les demandes reçues par les Etats membres invités.  KOICA coopérera avec le Centre Asie-Pacifique d'Education pour la Compréhension Internationale (APCEIU) pour l'évaluation de ces dossiers.

Selection des Beneficiares

A. La sélection des candidats revient à KOICA/APCEIU/Délégation permanente de la République de Corée auprès de l’UNESCO.

B. Les candidats n’ayant pas été informés de leur sélection au 30 juin 2017 devront considérer qu’ils n’ont pas été retenus par le gouvernement coréen.

 

List des pays les moins avancés invités (PMA)

Des pays les moins développés en Afrique et l’Asie et du Pacifique (LDC)

AFRIQUE

Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Erythrée, Ethiopie, Gambie, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Lesotho, Libéria, Madagascar, Malawi, Mali, Mozambique, Niger, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo , République unie de Tanzanie, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Tchad, Togo, et Zambie.

ASIE & PACIFIQUE

Afghanistan, Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Iles Salomon, Kiribati, Myanmar, Népal, République démocratique populaire lao, Tuvalu, et Vanuatu.

Moyens offerts par le Gouvernement de la République de Corée

A. Les bénéficiaires de ces bourses n’acquitteront pas de frais de scolarité.

B. Les bénéficiaires suivront leur formation sous la tutelle d’un directeur d’études désigné par l’établissement d’accueil.

C. Le pays donateur offrira une allocation mensuelle, en monnaie  locale, aux bénéficiaires. Cette allocation servira à couvrir les frais de logement, de repas, d’argent de poche, etc… Le montant de cette allocation est fixé par le gouvernement coréen.

D. Couverture médicale.

 

Moyens offerts par UNESCO

L’UNESCO prend à sa charge le coût du billet d’avion aller-retour évalué à environ 2.500$US et offre une allocation unique de voyage de 200$US par bénéficiaire.

AUTRES CONDITIONS

A. Aucune allocation n’est prévue pour les membres de la famille du boursier.

B. Au terme de la bourse? les bénéficiaires seront tenus de soumettre un rapport final contresigné par son directeur d’étude.  Une copie de ce rapport devra parvenir à KOICA/APCEIU et à l'UNESCO.

 

Retour en haut de la page