À propos de l'initiative mondiale pour l'éducation avant tout

Le Secrétaire général de l’ONU a lancé l’Initiative mondiale pour l’éducation avant tout (GEFI) de cinq ans en septembre 2012 dans le but d’accélérer les progrès vers la réalisation des objectifs de l’Éducation pour tous et des Objectifs du Millénaire pour le développement relatifs à l’éducation. L’Initiative vise à :

  • Rassembler un large éventail d’acteurs pour la dernière ligne droite en vue de la réalisation des objectifs fixés pour 2015 ;
  • Mettre l’éducation, sa qualité, sa pertinence et sa puissance transformatrice, au cœur de l’agenda mondial du développement ;
  • Réunir des fonds supplémentaires en quantité suffisante pour l’éducation par une action soutenue de plaidoyer à l’échelle mondiale.

TROIS PRIORITES de l'initiative

FONCTIONNEMENT DE L’INITIATIVE

Le pouvoir de mobilisation du secrétaire général de l’ONU est un facteur déterminant qui donne à la GEFI sa singularité. L’initiative est une action mondiale de plaidoyer de cinq ans destinée à susciter une mobilisation au plus haut niveau politique. C’est aussi un point de ralliement pour les partenaires qui peuvent prendre des engagements et mobiliser des ressources pour soutenir les efforts mondiaux en faveur de l’éducation.

Ces partenaires sont l’UNESCO, le PNUD, l’UNFPA, l’UNICEF, ONU-Femmes, l'Envoyé spécial des Nations Unies pour l'éducation mondiale, la Banque mondiale, le Partenariat mondial pour l'éducation, Educate A Child, l’Internationale de l’éducation, la Campagne mondiale pour l'éducation, ainsi que des institutions commerciales et philanthropiques.

Le Comité directeur de la GEFI est un organisme de haut niveau qui donne une direction stratégique et une orientation au Secrétaire général de l’ONU pour procurer une visibilité à l’initiative et garantir son succès.
Le Secrétaire général de l’ONU a invité un groupe d’États membres à être des pays champions pour la GEFI, leur rôle consistant à mobiliser un soutien politique et financier en faveur de l’éducation au sein des gouvernements. http://globaleducationfirst.org/governments.html

Le Groupe consultatif des jeunes pour l’éducation mondiale, qui se compose de jeunes du monde entier, fait la promotion des priorités des jeunes ainsi que des activités et des messages de la GEFI.

L’UNESCO, en tant que Secrétariat de la GEFI, apporte un soutien global à l’initiative.

« Sans une éducation universelle, autrement dit sans vaincre l’analphabétisme et l’ignorance, on ne pourra pas vaincre la maladie, la misère et le chômage. Sans une éducation universelle de qualité on ne pourra qu’entamer la spirale de la pauvreté, mais pas la rompre. »  - Gordon Brown, Envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale

LA STRATÉGIE POUR L’AVENIR

La GEFI vise à promouvoir l’éducation et l’inscrire en bonne place sur l’agenda mondial du développement, à la fois en accélérant les efforts vers la réalisation des objectifs fixés pour 2015 et en définissant l’agenda pour l’après-2015. L’initiative repose sur un plan stratégique et un cadre d’action de deux ans dont l’objectif est de :

  • Plaider pour une vision plus vaste et ambitieuse de l’éducation au cœur de l’agenda post-2015 ;
  • Élargir la portée de l’éducation à la citoyenneté mondiale et l’engagement en sa faveur, en mettant l’accent sur l’apprentissage et l’enseignement pour le développement durable ;
  • Plaider pour combler le déficit de financement dans l’éducation et pour une meilleure allocation des fonds afin de toucher les populations les plus démunies, en particulier celles qui se trouvent en situation d’urgence. 

« Nous devons maintenir la pression, car investir dans l’éducation est le seul moyen de combattre la pauvreté, de produire de la croissance et de promouvoir des sociétés inclusives et pacifiques. Il n’y a pas de meilleure méthode et c’est le but de cette initiative. »  - Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO et Secrétaire exécutive du Comité directeur de haut niveau de la GEFI

En SAVOIR PLUS

Retour en haut de la page