Membres du Comité directeur

Le Comité de pilotage est une instance de haut niveau qui fournit une orientation et des conseils stratégiques au Secrétaire général afin d'assurer la visibilité et le succès de l'Initiative mondiale pour l'éducation avant tout. Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies préside, avec le soutien du Secrétaire général adjoint, ce Comité de pilotage de haut niveau qui se réunit deux fois par an.

Ban Ki-moon – Président : Secrétaire général, Organisation des Nations Unies

M. Ban Ki-moon est le huitième Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies. Il s'est fixé comme priorité de mobiliser les dirigeants du monde entier autour d'un nouvel ensemble de défis planétaires, des changements climatiques et bouleversements économiques jusqu'aux pandémies et pressions de plus en plus fortes sur les ressources dans le domaine de l'alimentation, de l'énergie et de l'eau. Il conçoit son rôle comme un rôle de médiateur, d'intermédiaire, veut donner une voix aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables de la planète, et renforcer l'Organisation des Nations Unies elle-même. M. Ban a pris ses fonctions le 1er janvier 2007. Il a été réélu à l'unanimité le 21 juin 2011 par l'Assemblée générale et occupera ce poste jusqu'au 31 décembre 2016.

Irina Bokova – Secrétaire exécutive : Directrice générale, UNESCO

Irina Bokova est Directrice générale de l'UNESCO depuis le 15 novembre 2009. Avant de devenir la première femme élue à la tête de cette organisation, Madame Bokova avait fait carrière en Bulgarie dans la diplomatie et la politique de son pays. Elle a été Ministre des affaires étrangères et coordinatrice des relations entre la Bulgarie et l'Union européenne (1995 – 1997) avant de devenir ambassadrice de Bulgarie, en France, à Monaco et à l'UNESCO (2005 – 2009). Au cours de ses activités en tant que Secrétaire d'État à l'Intégration européenne et Ministre des affaires étrangères, Madame Bokova a toujours soutenu la politique d'union entre les pays européens. Membre actif de nombreux réseaux de spécialistes des relations internationales et de la société civile, elle a travaillé à surmonter les divisions européennes et à favoriser les valeurs de dialogue, de diversité, de dignité humaine et de droits de l'homme.

Chernor Bah – Défenseur de la cause des jeunes

Chernor Bah est un ancien réfugié de la Sierra Leone. À la suite de nombreuses années de guerre civile dans son pays, il a fondé le réseau du forum des enfants (Children's Forum Network), le parlement des jeunes de la Sierra Leone. À ce titre, Chernor a présenté à la Commission vérité et réconciliation de laSierra Leone un rapport sur les expériences vécues par les enfants de ce pays. En 2002, Chernor a travaillé comme Producteur exécutif adjoint pour un projet de radio pour les jeunes et les enfants mis sur pied par l'ONU et conçu pour impliquer les jeunes de la Sierra Leone dans le dialogue engagé dans la période d'après-conflit. Depuis, Chevron a travaillé avec des jeunes au Libéria, au Liban, en Haïti, en Ouganda et dans d'autres zones de situations d'urgence afin de renforcer la voix des jeunes sur les questions de développement et dans le processus politique. Ancien Membre du programme spécial de l'UNFPA pour les jeunes, Chernor a co-rédigé un rapport intitulé « Allez-vous nous écouter – Voix des jeunes en zone de conflit » et codirigé l'initiative sur les Zones Jeunesse. Chernor est titulaire d'une Maîtrise en études sur la paix de Notre Dame University aux États-Unis et d'une licence de l'université de la Sierra Leone.

 

Gordon Brown – Envoyé spécial du Secrétaire général pour l'éducation mondiale

De 2007 à 2010, Gordon Brown a dirigé le Parti travailliste britannique et été Premier Ministre du Royaume-Uni ; il avait auparavant occupé de 1997 à 2007 le poste de chancelier de l'Échiquier. Son passage aux responsabilités gouvernementales a contribué à former ses vues sur l'importance de l'éducation comme droit fondamental de tout enfant à travers le monde, et comme moteur de la croissance économique et de la prospérité futures. M. Brown est co-président, en compagnie de Graça Machel, d'un groupe de haut niveau sur l'éducation dans le monde ; actuellement membre du Parlement britannique pour la circonscription écossaise de Kirkcaldy et Cowdenbeath, il est l'auteur d'un certain nombre d'articles sur les questions d'éducation et préside le groupe sur les questions mondiales du Forum économique mondial. Il est également membre du conseil d'administration de la fondation World Wide Web. En juillet 2012, M. Brown a été nommé par le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, Envoyé spécial du Secrétaire général pour.

Helen Clark – Administratrice, PNUD

Helen Clark a été nommée Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement en avril 2009, la première femme à prendre la tête de cette organisation. Elle est aussi Présidente du Groupe des Nations Unies sur le développement. Avant cette nomination, Helen Clark avait occupé pendant neuf ans le poste de Premier Ministre de Nouvelle-Zélande, accomplissant trois mandats successifs de 1999 à 2008. Au cours de ces mandats, Helen Clark s'est beaucoup occupée des questions de politique du développement et des campagnes de plaidoyer menées dans toutes les sphères internationales dans les domaines économique, social et culturel .

Camilla Croso – Présidente, Campagne mondiale pour l'éducation

Camilla Croso est une militante brésilienne des droits de l'homme et la Présidente du conseil d'administration de la Campagne mondiale pour l'éducation (CME), un mouvement de la société civile qui a pour but d'assurer que l'État mette en œuvre la réalisation du droit à l'éducation en fournissant à tous une éducation de base gratuite et de qualité dans les écoles publiques. Les organisations membres de ce mouvement incluent des coalitions nationales de près de 100 pays qui mènent campagne en faveur de l'éducation, ainsi que des réseaux régionaux et internationaux et diverses organisations internationales. Madame Croso est également coordinatrice de la Campagne latino-américaine pour le droit à l'éducation (CLADE), a travaillé comme expert-conseil auprès de plusieurs organisations dont l'Union européenne et elle est l'auteur d'une série d'articles et de livres sur les questions d'éducation et de droits. Son dernier ouvrage est intitulé « L'égalité des relations ethniques dans les écoles » (2007).

Bill Green – Directeur général, Accenture

William D. Green est le Directeur général actuel du cabinet Accenture. Au cours de ses 34 ans de carrière avec cette société, M. Green s'est taillé une solide réputation grâce à son éthique professionnelle rigoureuse, sa capacité à bâtir des consensus axés sur les résultats et son exceptionnel talent à forger et à entretenir des rapports de qualité avec ses clients. M. Green représente Accenture dans un certain nombre d'instances externes dont le Groupe de haut niveau sur l'énergie durable pour tous du Secrétaire général des Nations Unies, Initiative for Global Development (Initiative pour le développement mondial, une ONG américaine) le Business Council, organisation américaine rassemblant des dirigeants de grandes entreprises, le conseil international des dirigeants d'entreprise (International Business Council) du Forum économique mondial et le G100. Il est aussi étroitement impliqué dans diverses associations d'entreprises qui soutiennent l'éducation, aux États-Unis comme à travers le monde..

Susan Hopgood – Présidente, Internationale de l'éducation

Susan Hopgood est actuellement Présidente de l'association « Internationale de l'éducation », une fédération internationale d'environ 400 syndicats de plus de 170 pays et territoires qui représentent 30 millions d'enseignants et d'employés du secteur de l'éducation, actifs du niveau de la petite enfance à celui de l'université. Elle est par ailleurs Secrétaire fédérale du syndicat australien de l'enseignement (Australian Education Union - AEU). Ne limitant pas son engagement au syndicalisme enseignant, Susan Hopgood est aussi extrêmement active dans le mouvement syndical australien au niveau national ; elle est Vice-présidente de la centrale syndicale australienne ACTU (Australian Council of Trade Unions) et membre de plusieurs comités de cette organisation.

Jim Yong Kim – Président désigné, Banque mondiale

Jim Yong Kim, M.D., Ph.D., est devenu le 1er juillet 2012 le 12e Président du Groupe de la Banque mondiale. Médecin et anthropologue, le Dr Kim se consacre depuis plus de deux décennies au développement international en aidant à améliorer les conditions de vie de diverses populations négligées à travers le monde. Le Dr Kim prend la tête de la Banque mondiale après avoir été Président de Dartmouth College, une éminente institution d'enseignement supérieur qui se classe régulièrement dans les premiers rangs des grands établissements universitaires des États-Unis. Le Dr Kim est co-fondateur de l'association Partners In Health (PIH) et ancien directeur du département VIH/SIDA de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Anthony Lake – Directeur général, UNICEF

Le 1er mai 2010, Anthony Lake est devenu le sixième Directeur général du Fonds des Nations Unies pour l'enfance où il apporte une expérience de plus de 45 ans dans le service public. Au cours de cette carrière, M. Lake a occupé des postes dans la plupart des instances supérieures du Gouvernement des États-Unis, y compris au titre de Conseiller national à la sécurité (1993-1997). Il a aussi été Envoyé spécial du Président des États-Unis en Éthiopie, en Érythrée et en Haïti. Dans le domaine du développement, l'expérience de M. Lake a débuté dans les années 1970 à son poste de Directeur pour International Voluntary Services, une des plus anciennes organisations pour la paix dans le monde. Il a aussi fait partie du conseil d'administration des organisations Save the Children et Overseas Development Corporation. Au cours des dix dernières années, M. Lake a été conseiller international du Comité international de la Croix-Rouge et Président du Marshall Legacy Institute. De 1998 à 2007, il a été membre du Conseil d'administration du fonds des États-Unis pour l'UNICEF (U.S. Fund for UNICEF), dont il a été Président de 2004 à 2007, avant d'en être nommé membre honoraire à titre permanent.

Phumzile Mlambo-Ngcuka – Directrice générale, ONU-Femmes

Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka est Secrétaire générale adjointe de l’Organisation des Nations Unies et Directrice générale d’ONU-Femmes. Elle a occupé des postes dans la fonction publique, travaillé dans le secteur privé et pour des organisations de la société civile et a activement participé à la lutte contre l’apartheid dans son pays natal, l’Afrique du Sud. De 2005 à 2008, elle a occupé le poste de Vice-présidente d’Afrique du Sud et a supervisé les programmes de lutte contre la pauvreté et travaillé à faire profiter les plus pauvres des avantages découlant de la croissance économique, en se penchant plus particulièrement sur la situation des femmes. Elle a été membre du parlement sud-africain de 1994 à 1996 et fait partie du premier gouvernement démocratique du pays. Mme Mlambo-Ngcuka a commencé sa carrière comme enseignante et a obtenu une large expérience internationale en tant que coordinatrice à l’Alliance universelle des YMCA à Genève, où elle a mis en place un programme de niveau mondial pour les jeunes femmes. Elle est la fondatrice de la Fondation Umlambo qui se consacre à la promotion de l’éducation. Elle a obtenu un doctorat en éducation et en technologie à l’Université britannique de Warwick.

S.A. Sheikha Moza bint Nasser – Présidente, Fondation du Qatar pour l'éducation, la science et le développement communautaire


Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser est activement impliquée depuis de nombreuses années au Qatar dans le domaine de l'éducation et celui des réformes sociales et elle a joué un rôle important à la tête de divers projets de développement nationaux et internationaux. En 2003, l'UNESCO l'a nommée Envoyée spéciale pour l'éducation de base et l'enseignement supérieur, à ce titre, elle a fait la promotion active de divers projets internationaux destinés à améliorer l'accessibilité et la qualité de l'éducation à travers le monde. Elle occupe actuellement le poste de Présidente de la Fondation du Qatar pour l'éducation, la science et le développement communautaire, une organisation privée à but non lucratif fondée en 1995 à l'initiative personnelle de Son Altesse, l'émir Sheikh Hamad Bin Khalifa Al Thani.

Babatunde Osotimehin – Directeur général, Fonds des Nations Unies pour la population

Le Dr Babatunde Osotimehin, médecin et spécialiste de la santé publique, est devenu en janvier 2011 le quatrième Directeur général du Fonds des Nations Unies pour la population. Le Dr Osotimehin avait auparavant été ministre de la Santé du Nigéria après avoir occupé le poste de Directeur général de l'agence nationale pour le contrôle du SIDA du Nigéria, où il avait la responsabilité de coordonner les interventions dans le domaine du VIH et du SIDA pour ce pays de 160 millions d'habitants ; il a été décoré pour son action de la médaille d'Officier de l'Ordre du Nigéria. Le Dr Osotimehin a introduit au Fonds des Nations Unies pour la population d'importantes réformes visant à recentrer l'action de l'organisation et à l'axer sur les résultats, ainsi qu'à intensifier les efforts de promotion des droits et de la liberté d'action des jeunes désireux de construire un monde meilleur, en particulier dans le domaine des droits liés à la sexualité et à la procréation et y compris par le contrôle des naissances au sein de la famille.

S.E. Le révérendissime Desmond Tutu, Archevêque honoraire du Cap

Desmond Tutu est né à Klerksdorp, dans la province sud-africaine du Transvaal. Il a consacré sa vie à l'Église anglicane et à la protection des droits de l'homme. En 1984, Desmond Tutu a reçu le Prix Nobel de la paix. À la suite des premières élections multiraciales de 1994, le Président Mandela a nommé l'Archevêque à la présidence de la Commission vérité et réconciliation chargée d'enquêter sur les violations des droits humains commises au cours des 34 années précédentes. En 2007, Desmond Tutu s'est joint à Nelson Mandela, ex-Président d'Afrique du Sud, à Jimmy Carter, ancien Président des États-Unis, à Kofi Annan, ancien Secrétaire général des Nations Unies, et à l'ex-Présidente de la République d'Irlande, Mary Robinson pour former The Elders (« Les Anciens/Les Sages »), une initiative privée visant à mobiliser l'expérience d'anciens grands dirigeants internationaux en dehors du cadre de la diplomatie conventionnelle. L'œuvre historique accomplie par Desmond Tutu et ses efforts ininterrompus en faveur de la paix dans le monde ont été officiellement reconnus en 2009 par les États-Unis quand le Président Barack Obama lui a attribué la Médaille de la liberté présidentielle.

Retour en haut de la page