Brésil

« Le Brésil a fortement augmenté ses investissements dans le domaine de l’éducation depuis dix ans, mais il continue de se heurter à des difficultés à cet égard et doit poursuivre ses efforts… La Présidente Dilma Rousseff a choisi l’éducation, la science, la technologie et l’innovation comme priorité stratégique de son gouvernement et de son ordre du jour international. Le Brésil est prêt à mettre tout en œuvre pour inscrire l’éducation à l’ordre du jour multilatéral et international », Aloizio Mercadente, ancien Ministre de l’éducation.

Le Brésil joue un rôle de premier plan dans la promotion de l’éducation au plan local, régional et international. Le pays a accompli des progrès considérables dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la réduction des inégalités. Il y est parvenu grâce à un engagement au plus haut niveau politique, soutenu par un accroissement des financements, des politiques ciblées et des programmes novateurs.

Le Brésil est en mesure de partager la réussite de son expérience nationale avec la communauté internationale. Il est un pionnier de la mise en place de stratégies novatrices pour parvenir à ce que les populations parmi les plus pauvres soient scolarisées, ce qui contribue à améliorer leur apprentissage et à faire reculer le travail des enfants. Des initiatives comme le programme de transfert monétaire assorti de conditions « Bolsa Família » (« Bourse familiale »), le plus ambitieux de ce type au monde, a eu des effets considérables sur les taux de fréquentation scolaire, sur l’amélioration des résultats scolaire et sur la croissance des enfants.

Afin de relever les défis de la création d’emploi pour l’intégration des jeunes dans le marché du travail, le Programme national pour l’accès à l’enseignement technique et l’emploi (PRONATEC), mis en place par le Gouvernement fédéral en 2011, intègre l’accès à des possibilités d’éducation technique et professionnelle publique et privée. Ce programme vise à créer des opportunités pour les groupes les plus vulnérables. Pour ce faire, il accorde la priorité aux élèves des établissements publics et aux travailleurs déclarés, mais aussi aux bénéficiaires des programmes de transfert monétaire du gouvernement, aux travailleurs percevant des indemnités de chômage, aux personnes handicapées, ainsi qu’aux représentants des peuples autochtones et des communautés locales.

Le pays encourage également un renforcement de la coopération Sud-Sud en faveur de l’éducation. ABC, l’organisme brésilien de coopération, travaille avec plus de 70 institutions brésiliennes et mène des projets dans plus de 80 pays. Il partage des enseignements précieux sur les moyens efficaces d’échanger les expériences, de créer des partenariats et de concevoir des politiques et des programmes conjoints.

Ainsi, la réussite du programme brésilien d’achat de nourriture (PAA) a inspiré la création de PAA-Africa qui œuvre désormais à la promotion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la production de revenus pour les agriculteurs et les groupes vulnérables en Afrique. En outre, le Brésil, pays riche de ressources, facilite le dialogue sur les politiques de mise à profit des revenus tirés des ressources naturelles pour l’éducation et les moyens d’en garantir une gestion efficace, transparente et juste. Employés efficacement, les revenus tirés des ressources naturelles pourraient aider de nombreux pays à atteindre les objectifs de l’EPT.

L’aide à l’éducation continue d’augmenter au Brésil, ciblant les groupes défavorisés et soutenant le développement des compétences. En 2013, le Brésil a voté une loi qui réserve toutes les redevances pétrolières à la santé et l’éducation. Cette nouvelle loi stipule que 75 % de ces redevances iront à l’éducation et les 25 % restants à la santé. Le montant des redevances attendues l’année prochaine est estimé à environ 800 millions de dollars des États-Unis.

Liens associés :

Ministère de l’éducation  http://www.brasil.gov.br/

Ministère de l’éducation sur Facebook : https://www.facebook.com/#!/ministeriodaeducacao

Ministère de l’éducation sur YouTube : https://www.youtube.com/user/ministeriodaeducacao

Ministère de l’éducation sur Twitter : https://twitter.com/mec_comunicacao

Retour en haut de la page