Priorities

© UNICEF/NYHQ2011-0126/Noorani / Espace d'apprentissage temporaire dans le village de Fakir Jo Ghot ravagé par les inondations, district de Thatta, province de Sindh, Pakistan. 2011.

Les 3 priorités:

Les principales priorités de l'Initiative mondiale pour l'éducation avant tout sont d'élargir l'accès à l'éducation, d'améliorer la qualité de l'apprentissage et d'encourager le sens de la citoyenneté mondiale.

1ère priorité –  Scolariser tous les enfants sans exception

L'éducation est le principal moteur des progrès sociaux, économiques et politiques. À mesure que les gens apprennent à lire, à compter et à raisonner de manière critique, leurs chances de jouir d'une bonne santé et de connaître la prospérité augmentent de manière exponentielle. Mais nos avances dans les domaines de l'éducation n'ont pas profité à tous de manière égale – et les taux de scolarisation à l'école primaire ne révèlent qu'une partie de cette triste histoire – des millions d'enfants qui commencent leurs études primaires n'auront pas la possibilité de les terminer, et un nombre encore plus grand ne passeront pas dans le secondaire. Aujourd'hui, quelque 69 millions de jeunes – dont la moitié des adolescents des pays à faible revenu – ne bénéficient d'aucune éducation après le primaire. Il n'est plus possible de supporter le coût de leur exclusion..

2e priorité – Améliorer la qualité de l'éducation

Fréquenter l'école devrait ouvrir les chemins du savoir et de la découverte, ce n'est cependant pas le cas la plupart du temps. Des millions d'enfants vont à l'école et en sortent sans y avoir acquis une capacité élémentaire de lire et de compter. L'éducation est en dernier ressort jugée par ce que les élèves y apprennent. À travers le monde, de nombreux élèves investissent leur avenir dans la confiance qu'ils accordent à des enseignants mal formés, faiblement motivés et ne disposant pas d'assez de livres ou d'autre matériel pédagogique élémentaire pour leur faciliter l'acquisition des connaissances. C'est un très mauvais service rendu non seulement à ces élèves, mais aussi aux parents qui font des sacrifices pour les aider et pour les pays qui comptent sur eux pour assurer l'avenir. Tout en nous efforçant de stimuler la scolarisation, nous devons nous assurer que nos écoles fonctionnent comme des mécanismes capables de créer de nouvelles perspectives d'avenir, non comme des endroits où  parquer des enfants dans le désœuvrement.

3e priorité –  Encourager la citoyenneté mondiale

Le monde fait face à des défis planétaires qui exigent des solutions de niveau mondial. Ces défis mondiaux, inextricablement liés les uns aux autres, exigent des changements de grande ampleur dans la manière dont nous pensons et dont nous agissons pour la dignité de nos semblables. Il ne suffit pas à l'éducation de produire des individus qui savent lire, écrire et compter. L'éducation doit entraîner des transformations et faire vivre des valeurs communes. Elle doit entretenir un souci actif pour le monde où nous vivons et pour ceux et celles avec qui nous le partageons. L'éducation doit aussi pouvoir apporter des réponses pertinentes aux grandes questions du moment. Des solutions techniques, des règles politiques ou des instruments financiers ne suffisent pas à eux seuls à atteindre un développement durable ; cela exige de transformer la manière dont les gens pensent et agissent. L'éducation doit assumer complètement le rôle central qu'elle est susceptible de jouer en aidant les gens à créer des sociétés plus justes, plus pacifiques, plus tolérantes et plus inclusives. Elle doit leur apporter la compréhension, les compétences et les valeurs dont ils ont besoin pour coopérer en vue de résoudre les défis interdépendants que présente le XXIe siècle.

Retour en haut de la page