Journal 2012

Conférence annuelle sur la diplomatie culturelle 2012, Berlin, Allemagne

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO donnant sa conférence

13-15 décembre

Sur invitation du Directeur général et fondateur de l'Institut pour la Diplomatie Culturelle, S.E. Mme Katalin Bogyay a assisté, en tant qu’intervenante principale, à la conférence annuelle de 2012 sur la diplomatie culturelle

 

consacrée au thème "Le Pouvoir de l’Art & de la Culture dans la Promotion de la Démocratie et la Paix mondiale".

Dans sa conférence sur "L'UNESCO et la consolidation de la paix au travers la diplomatie culturelle", la Présidente a souligné le rôle important que l'UNESCO a joué depuis sa création en recourant à la diplomatie culturelle pour créer les conditions mondiales afin de propager la culture de la paix dans les régions les plus nécessiteuses. Elle a fait remarquer que l'UNESCO devrait être créditée, à juste titre, pour son rôle dans la préservation de la culture et de la diversité culturelle comme source inépuisable d'interaction et d'échanges humains, y compris les échanges diplomatiques.

Madame la Présidente a participé à une table ronde sur le thème "La représentation des femmes en politique" où elle s'est concentrée sur les statistiques des femmes dans les parlements nationaux, présenté les principaux obstacles à la représentation des femmes, et souligné les mesures visant à améliorer cette situation. Elle a également souligné l'implication de l'UNESCO dans la promotion de la participation des femmes à la vie politique et au leadership, en particulier à travers l'éducation et la formation.

Dans le cadre de sa visite, Madame la Présidente a tenu des réunions avec Mme Ulla Buchardt, Présidente du Comité d'évaluation de l'éducation, de la recherche et de la technologie du Bundestag allemand, Dr Hans-Ulrich Seidt, Chef du Département "Culture et Communication" du Ministère des Affaires étrangères allemand, et M. Mark Donfried, Directeur et fondateur de l'Institut de diplomatie culturelle.

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO avec Ian Gillian & Marcia Barrett du groupe Boney M

Au cours d'une soirée de gala, incluant des représentations culturelles d'un certain nombre de célébrités internationales, Madame la Présidente a présenté Ian Gillian, chanteur de rock anglais et compositeur, du groupe Deep Purple. Elle a également animé une entrevue entre Ian Gillian et Marcia Barrett, l'une des chanteurs du groupe Boney M.

S.E. Mme Bogyay a eu l'occasion de rencontrer M. Henrik Nánási, Directeur général musical de la Komische Oper Berlin, et assisté à un opéra.

 

Troisième réunion des chefs des trois organes directeurs de l'UNESCO

11 décembre

Suite à la décision de lancer des réunions de coordination régulières des chefs des trois organes de l'UNESCO, la Directrice générale, Mme Irina Bokova, la présidente de la Conférence générale, Mme Katalin Bogyay et la Présidente du Conseil exécutif, Mme Alissandra Cummins, se sont rencontré, pour la troisième fois le 11 décembre, au Siège. Elles ont discuté des questions clés liées à la situation actuelle de l'UNESCO. Le résumé de cette réunion et la liste des points prévus pour la discussion sont désormais consultables sur  http://www.unesco.org/new/en/member-states/single-view/news/Regular%20meetings%20of%20the%20Heads%20of%20UNESCO%E2%80%99s%20three%20Organs%20(3rd%20meeting) - en anglais

 

 

Visite officielle au Sultanat d'Oman

2-10 décembre

Le Gouvernement du Sultanat d'Oman et S.E. Mme Samira Al Moosa, Déléguée permanente du Sultanat d'Oman auprès de l'UNESCO, ont invité la Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S.E. Mme Katalin Bogyay, la Présidente du Conseil exécutif de l'UNESCO, Mme Alissandra Cummins, ainsi que les Ambassadeurs auprès de l’UNESCO de l'Albanie, Algérie, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Bénin, Chine, Colombie, Congo, Croatie, Djibouti, Égypte, El Salvador, Emirats Arabes Unis, ex-République yougoslave de Macédoine, Fédération de Russie, France, Gabon, Honduras, Indonésie, Iran, Libéria, Madagascar, Malaisie, Monténégro, Nicaragua, Nigéria, Oman, Ouganda, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, République tchèque, Saint-Siège, Sainte-Lucie, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovaquie, Soudan, Tanzanie, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Yémen et Zimbabwe à participer à un voyage culturel. 

Réunion avec S.E. M. Bader Al Busaidi, Secrétaire général au Ministère des Affaires étrangères d’Oman

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO et S.E. M. Bader Al Busaidi, Secrétaire général /Ministère des Affaires étrangères d’Oman

Le premier jour, Mme Bogyay, Mme Cummins, les Présidents des groupes électoraux de l'UNESCO, et les Présidents du Groupe des pays non-alignés (MNA), du Groupe des Etats membres de l'Organisation de la Conférence islamique (OCI) et du Groupe 77 & la Chine, ont été reçus par S.E. M. Bader Al Busaidi, Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères.

Ils ont discuté de diverses questions liées au mandat et programmes de l’UNESCO, et des perspectives d'une future coopération plus étroite avec l'Organisation.

De gauche: Alissandra Cummins, Présidente/Conseil exécutif UNESCO - Madiha Al Shaibani, Ministre de l’Education/Oman -+ Eleonora Mitrofanova, Ambassadeur, DelPerm Fédération de Russie/UNESCO - Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO – Abdulla Ali Abdukka Musabbeh Alneaimi, Ambassadeur, DelPerm Emirats arabes unis/UNESCO

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO et Ahmed bin Nasser bin Hamed Al Mahrizi, Ministre du Tourisme/Oman

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO et Dr Yahya Mahfoodh Ala-Manthri, Président du Conseil d’Etat d’Oman

Tous les membres de la délégation ont eu l'occasion de rencontrer, au cours de dîners officiels et de visites culturelles

S. E. Dr Madiha Al Shaibani, Ministre omanais de l'Education,

S.E. M. Ahmed bin Nasser Al Mehrzi, Ministre omanais du Tourisme,

Dr Yahya Mahfoodh Al-Manthri, Président du Conseil d'Etat d'Oman

Dr Hassan bin Mohammad bin Ali Al Lawati, Directeur général d’Archéologie et des Musées, du Ministère du Patrimoine et de la Culture d’Oman.

Région de Frankincense/Salalah - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO - M. Hassan Mohammed Ali Al-Lawati, DirGen d’Archeologie et des Musées - S.E. M. Khalid Mohamed Farah El Fahal, Ambassadeurr, DelPerm Soudan/UNESCO

Les membres de la délégation a assisté à une soirée culturelle et une représentation de Yasser Abdel Rahman avec l'Orchestre Symphonique de Budapest à l’Opéra royal de Muscat. Ils ont visité le Fort Nizwat, le Fort de Jibreen, le souk ainsi que les sites du patrimoine mondial de l'UNESCO, y compris le Fort de Bahla, Falaj Daris, la région de Frankincens et Salalah.

Visite du Fort Nizwa, site du Patrimoine mondial de l’UNESCO

Dr Samuel Pisar, Grand Officier de la Légion d'Honneur

Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO – Samuel Pisar, Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste et son épouse, Judith Pisar

De gauche: Brigitte Fossey, Katalin Bogyay, Monique Raimond, Hedva Ser, Bea Pole-Bokor

Le 28 Novembre 2012, les insignes de la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur ont été remis à Samuel Pisar, en présence de son épouse, Judith Pisar et de leurs enfants, à la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur par M. Nicolas Sarkozy. Dr Samuel Pisar, survivant de l’Holocauste né en Pologne, avocat international et écrivain, est Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste.

 

S.Exc. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, faisait partie des personnalités invitées à la cérémonie.

 

 

Conférence Soft Power, Budapest, Hongrie

23 novembre

Sur invitation du Professeur György Schöpflin, membre du Parlement européen, S.E Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale, a pris part à la Conférence Soft Power ou Puissance douce. Après un message vidéo du Professeur Joseph Nye, personne qui a développé le concept de soft power, Madame la Présidente a prononcé son discours qui mettait l'accent sur le rôle de l'UNESCO dans la transformation du monde en "élevant les défenses de la paix dans l'esprit des hommes et des femmes", représentant ainsi une vision du monde où le seul pouvoir légitime est la puissance douce. Elle a souligné que l'incomparable puissance douce de l’UNESCO – la force du consensus, qui aide la communauté internationale à établir des normes mondiales dans les domaines qui relèvent de son mandat exceptionnel - l'éducation, la science, la culture, la communication et l'information.

 

 

Cérémonie à la mémoire de Raoul Wallenberg

21 novembre

Les Délégations permanentes de Hongrie et de Suède auprès de l'UNESCO ont organisé, à l’UNESCO, le 100ème anniversaire de la naissance de Raoul Wallenberg et de ses accomplissements. Le diplomate suédois Raoul Wallenberg a apporté une contribution exceptionnelle au cours de la Seconde Guerre mondiale, en sauvant de l’Holocauste des dizaines de milliers de Juifs à Budapest. Son action montre que le courage d'une personne et son aptitude peuvent changer le cours des choses, et également nous servir de modèle pour se lever contre la persécution, la xénophobie et l'antisémitisme.

Cérémonie d’ouverture du 100ème anniversaire de la naissance de Raoul Wallenberg – De gauche: Irina Bokova, Directrice générale UNESCO – Hedva Ser, Artiste pour la Paix/UNESCO - Anders Ahnlid, Ambassadeur DelPerm Suède – Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO – Samuel Pisar, Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste

S.Exc. Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO – cérémonie d’ouverture du 100ème anniversaire de la naissance de Raoul Wallenberg

S.Exc. M. Anders Ahnlid, Ambassadeur DelPerm de Suède auprès de l’UNESCO & l’OCDE – cérémonie d’ouverture du 100ème anniversaire de la naissance de Raoul Wallenberg

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a ouvert la cérémonie qui a eu lieu en la présence de Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, Anders Ahnild, Ambassadeur Délégué permanent du Royaume de Suède auprès de l’UNESCO et Samuel Pisar, Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste. Mme Lívia Rév, sauvée par Wallenberg, a également témoigné.

Dans son discours, la Présidente de la Conférence générale a souligné, en particulier, l'importance du message de Raoul Wallenberg dans le monde d'aujourd'hui: «Avons-nous suffisamment appris sur l'histoire de l'Holocauste? Nous devons ne jamais oublier et rester vigilant. "

Il y avait aussi de la musique, une exposition et un film "Bonsoir, M. Wallenberg".

100ème anniversaire de la naissance de Raoul Wallenberg – Premier rang de gauche: les musiciens Barnabás et Péter Somogyi - Mme Judith Pisar

Conférence sur le dialogue inter-religieux - Colombo, Sri Lanka

3-8 novembre

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S.E. Mme Katalin Bogyay, a été invitée à participer à la conférence sur le dialogue inter-religieux organisé au Sri Lanka du 3 au 8 Novembre 2012. Afin de mieux refléter une authentique diversité des cultures, et dans le but d’y apporter une contribution pertinente, la Présidente a également invité les ambassadeurs auprès de l’UNESCO de l'Albanie, Bénin, Congo, Croatie, Emirats Arabes Unis, ex-République yougoslave de Macédoine, Indonésie, Madagascar, Monténégro, Nicaragua, Nigéria, Norvège, Pays-Bas, Saint-Siège, Sénégal, Serbie et Soudan à prendre part à ce dialogue inter-religieux.

S.Exc. M. Mahinda Rajapaksa, Président du Sri Lanka, accueille la délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO dirigée par S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO

S.Exc. M. Mahinda Rajapaksa, Président du Sri Lanka en discussion avec des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO

Le premier jour de la Conférence, Son Excellence le Président du Sri Lanka, M. Mahinda Rajapakse a accueilli Mme Bogyay et la délégation des Ambassadeurs à sa résidence.

S.Exc. M. Bandula Gunawardhana/Ministre de l’Education du Sri Lanka accueillant à l’aéroport la Délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO dirigée par S. Exc. Mme Katalin Bogyay/Présidente ConfGen UNESCO

Vénérable Dr. Bodagama Chandima Thero accueille à l’hôtel la Délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO dirigée par S. Exc. Mme Katalin Bogyay/Présidente ConfGen UNESCO

De gauche: Vénérable Dr. Bodagama Chandima Thero – Hon. Sarath Ekanayake/ministre en chef de la province centrale du Sri Lanka - Vénérable Master Shi Chin Kung - Katalin Bogyay/Présidente Conférence générale UNESCO

Au cours de son allocution d'ouverture, Mme Bogyay a pris la parole devant un large public de la Conférence comprenant des autorités du Sri Lanka, ainsi que des chefs religieux, tels que Vénérable Maître Chin Kung et Vénérable Dr Bodagama Chandima Thero.

Elle a soulevé l’intérêt de mettre à profit les connaissances autochtones et leurs formidables et vastes ressources culturelles existantes au sein de la société - un savoir-faire culturel, afin de les guider vers une coexistence pacifique.

Elle a également souligné l'importance de la culture dans la construction de la paix durable, et le pouvoir de l'éducation dans la transformation de l'attitude des gens envers la culture de la paix.

Les Ambassadeurs ont apporté une contribution significative au dialogue interreligieux en partageant avec le public et nombreux participants à la conférence, leurs points de vue et expériences personnelles de l'utilisation de la foi et de la spiritualité pour contribuer à la réconciliation et une paix durable dans les régions touchées par les conflits dans le monde.

Intervention des Ambassadeurs au dialogue inter-religieux

Intervention des Ambassadeurs au dialogue inter-religieux

M. Karunathilake Amunugama/Secrétaire, Ministère des Affaires étrangères & Katalin Bogyay/Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO

Ils ont eu l'occasion de tenir une réunion au palais présidentiel avec le secrétaire de Son Excellence le Président de Sri Lanka, le Secrétaire/Ministère des affaires étrangères, le Ministre de l'Éducation, le Ministre du Patrimoine national, le Sous-ministre de Bouddha Sasana, le Secrétaire/Ministère de l'éducation, le. Secrétaire/Ministère de la Science, le Secrétaire/Ministère de l'Environnement et le Secrétaire/Ministère de la Culture et des Arts. La réunion a été l'occasion de discuter et d'échanger sur diverses questions liées au mandat et programmes de l'UNESCO.

 

La visite a été une occasion unique pour comprendre le rôle que joue le dialogue inter-religieux dans la réconciliation et l’harmonie au Sri Lanka.

Vénérable Master Shi Chin Kung et la Délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO au Temple Kelaniya Raja Maha Vihara

 

La vénération affichée par le peuple sri lankais et leurs chefs religieux envers la pluralité des croyances et des religions sur l'île a été soulignée, ainsi que la volonté profonde du peuple pour une paix durable.

Délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO devant le Temple Raja Maha Vihara, à Dambulla

Délégation des Ambassadeurs auprès de l’UNESCO au Jardin botanique à Kandy

 

 

 

La visite a également été l'opportunité de visiter les sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont

 

le Temple d'Or de Dambulla,

 

la ville ancienne de Sigiriya,

 

la ville sacrée de Kandy, et

 

la Cité historique de Polonnaruwa

 

 

 

L’OREAL - Cérémonie de remise de prix nationaux, Budapest

29 octobre

Sur invitation du Dr Katalin Ranky, directrice des relations extérieures de l’Oréal, la Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay a participé au 10ème anniversaire de la cérémonie annuelle de remise du prix l'Oréal à Budapest, qui s'est tenue à l'Académie des Sciences de Hongrie.

Le programme des bourses l’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science a pour but de mettre en évidence le rôle important et croissant des femmes dans le domaine de la science, souvent négligé. Le partenariat entre L'Oréal et l'UNESCO est un bon exemple de collaboration afin de promouvoir la participation des femmes en sciences, en Hongrie et dans le monde. Depuis la création du prix, 31 bourses ont été remises en Hongrie.

Cette année, S.E. Mme Katalin Bogyay a remis le prix l'Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science en Hongrie, à trois femmes scientifiques émérites: Dr. G. Vértessy Beata, Dr Mátyus Edition et Dr. Szabó Dóra.

De gauche: Prof. Dr. Adám Veronika/Présidente du Jury, S.E. Mme Katalin Bogyay/Présidente Conférence générale UNESCO, Prof. Dr. Vértessy G. Beáta, Dr. Szabó Dóra, Dr. Mátyus Edit, Anita Herczeg/Première Dame de Hongrie, M. Laurent Boukobza/pianiste “Artiste Steinway 2005”, Dr Katalin Ránky/Directrice Relations extérieures L’Oréal

Commémoration de Sir Georg Solti, Budapest

26 – 27 octobre

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, a participé à la cérémonie officielle consacrée au 100ème anniversaire de la naissance de Sir Georg Solti (1912-1997), l'un des chefs les plus éminents du 20ème siècle.

Parlement hongrois – après la cérémonie de remise de décoration de Lady Solti

De gauche: Katalin Bogyay/Présidente Conférence générale/UNESCO - Jeremy Irons/acteur britannique - Lady Valerie Solti – Hedva Ser/Artiste pour la Paix UNESCO - István Szabó/réalisateur hongrois

De gauche: János Martonyi/Ministre des Affaires étrangères de Hongrie - Katalin Bogyay/Présidente Conférence générale UNESCO - Viktor Orbán/Premier Ministre de Hongrie - Ivan Fisher/Chef d’orchestre

Le 26 Octobre est le jour de commémoration Solti à l'Opéra National de Hongrie. Cette année, l'événement comprenait une exposition commémorative des reliques de la vie de Sir Georg Solti. En outre, étaient organisés, un débat sur la vie et les réalisations du grand compositeur hongrois, présidé par András Batta, Président de l'Académie de musique Liszt, incluant de remarquables artistes en tant que participants ; une projection d'un film ; une cérémonie de pose d’une gerbe au mémorial de Sir Georg Solti ; une cérémonie du souvenir devant un large auditoire ; et une représentation des Noces de Figaro de W.A. Mozart. Lady Solti, veuve du maestro, et S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, ont présenté les réalisations artistiques du grand chef d'orchestre.

Cette cérémonie était organisée par Szilveszter, directeur général par intérim de l'Opéra National de Hongrie.

Cérémonie au cimetière Farkasrét devant la tombe de Solti, aux côtés de celle de Bartók

 

 

 

Forum de sensibilisation de l’ANASE, Budapest, Hongrie

De droite à gauche: Szabolcs Takács, Secrétaire d'État adjoint aux affaires mondiales/Hongrie - Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale/UNESCO - Janos Martonyi, Ministre hongrois des Affaires étrangères - Laura Quiambao-Del Rosario, Sous-Secrétaire pour les relations économiques internationales/Philippines

11 octobre

 

A l’invitation du Ministère des Affaires étrangères de Hongrie, S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale, a été invitée à prendre part, en tant que conférencière, au Forum de sensibilisation de l'ANASE.

 

Dans son discours sur "Innovation, science et technologie et éducation", Madame la Présidente a souligné que promouvoir une éducation de qualité et favoriser les progrès scientifiques à travers la collaboration internationale, sont deux objectifs interdépendants essentiels au mandat de l'UNESCO pour atteindre une paix et un développement durables. Elle s’est concentrée sur les nouveaux et passionnants développements dans la promotion de l'éducation et de la science, tels que la récente initiative lancée par le Secrétaire général des Nations Unies «Education d’abord!", dans laquelle l'UNESCO joue un rôle de chef de file.

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO a eu l'occasion de rencontrer des ministres et ambassadeurs des Etats membres de l'ANASE, pour discuter plus en profondeur de la collaboration en cours entre les deux organisations, dans différents domaines de compétence de l'UNESCO, y compris l'éducation et la culture.

 

 

190ème Session du Conseil exécutif

3 - 18 octobre 2012

La Présidente de la Conférence générale siège au Conseil exécutif en qualité de membre avec voix consultative (Règlement intérieur du Conseil exécutif, article 9.1). Le 9 Octobre 2012, lors de sa 190ème Session, la Présidente s’est adressée aux membres du Conseil exécutif, relevant la nécessité de trouver un juste équilibre entre l'UNESCO comme lieu de réflexion libre, innovante et éthique, et l'UNESCO en tant qu'institution collaborant étroitement avec les gouvernements et les institutions, ayant ainsi un impact concret et mesurable sur le terrain. Elle a souligné que l'UNESCO a été créée pour symboliser la conscience de l'humanité, et constituer une référence morale pour la communauté internationale. Sur la base de ce mandat, l'UNESCO doit offrir une vision éthique et une orientation pour l'humanité, afin de relever les défis mondiaux dans tous les domaines de sa compétence, en se concentrant sur les questions de notre époque. Selon la Présidente, dans le contexte du multilatéralisme du 21e siècle, l'UNESCO sera un rassembleur de personnes et d'idées de différents pays et cultures, pour aborder les questions d'intérêt commun, et obtenir l'effet multiplicateur le plus élevé possible dans sa recherche de collaboration avec ses partenaires. Il est donc impératif que les États membres fassent tout leur possible pour se conformer à la tradition de l'UNESCO dans la prise de décision consensuelle. La Présidente a félicité la Directrice générale pour les progrès accomplis dans le difficile processus de réforme et de modernisation de l'Organisation et d’avoir soumis au Conseil sa vision audacieuse de l'avenir de l'UNESCO.

De gauche à droite: Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies - Alissandra Cummins , Présidente du Conseil exécutif/UNESCO – Michael Millward, Directeur du Secrétariat des Organes directeurs /UNESCO – Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale /UNESCO

Visite du Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, lors de la 190ème session du Conseil exécutif de l'UNESCO: 9 Octobre 2012

Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, s'est rendu à l'UNESCO pour rencontrer la Directrice générale et s’adresser à la 190ème session du Conseil exécutif. Au cours d'une cérémonie spéciale en présence de la Présidente, de la Présidente du Conseil exécutif et de la Directrice générale, M. Ban Ki-moon, a présenté à l'Organisation un livre de science naturelle imprimé par l'UNESCO en 1956 et distribué aux enfants des écoles, Ban Ki-Moon étant l’un d'entre eux, dans l'après-guerre de Corée. Le Secrétaire général a souligné l'importance du mandat de l'UNESCO dans tous ses domaines de compétence, notamment l'éducation, et a exprimé son engagement à la cause de la promotion de l'éducation de qualité pour tous, lequel, à travers l’initiative «l’Education avant tout!" est le thème central de son second mandat. La Présidente a souhaité la bienvenue à M. Ban Ki-moon au Conseil exécutif, et a rappelé que l'existence de l’UNESCO a pour but que la paix pour laquelle la famille des Nations Unies lutte, soit une paix durable, fondée sur le dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples, fondée sur le respect des valeurs communes, et que l'éducation est le fondement de la compréhension mutuelle et donc une condition sine qua non d'une paix durable.

 

 

Forum international humanitaire, Baku, Azerbaïdjan

Octobre 2012

Sur invitation du Ministre des Affaires étrangères de la République d'Azerbaïdjan, la Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S.E. Mme Katalin Bogyay a dirigé une délégation de délégués représentant 14 pays (Afghanistan, Honduras, Oman, Australie, Sénégal, Albanie, Portugal, Kenya, Afrique du Sud, République démocratique du Congo, Madagascar, Argentine, Lituanie, Niger et Tchad) pour participer au Forum international humanitaire.

Mehriban Aliyeva, Première Dame d’Azerbaïdjan – Abdulaziz Othman Altwaijri, Directeur général d’ISESCO – Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale de l’UNESCO

Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale de l’UNESCO – Mikhail Shvydkoy, Représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour la coop. intern. dans la culture

 

 

La cérémonie officielle a été ouverte par

 

le Président de la République d’Azerbaïdjan,

 

le représentant spécial du Président de la Fédération de Russie pour la coopération internationale dans la culture,

 

Madame la Présidente,

 

la Directrice générale de l'UNESCO par le biais d'un message vidéo, et

 

le Directeur général de l'ISESCO.

 

 

Cérémonie d’ouverture officielle du Forum international humanitaire par S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO

 

 

S.E. Mme Katalin Bogyay s’est adressée à un distingué auditoire et a souligné que pour répondre d’une façon  adéquate aux grands problèmes mondiaux qui se posent actuellement à l'humanité, tels que le changement climatique, l'instabilité des marchés financiers, le sous-développement chronique et les inégalités qui persistent, nous devons commencer à promouvoir et renforcer le juste type de valeurs et redéfinir la notion même de notre relation avec l'autre et à l'environnement dans lequel nous vivons.

Mehriban Aliyeva, Première Dame d’Azerbaïdjan accueillant la délégation de l’UNESCO

Après la cérémonie officielle de lancement, la délégation conduite par la Présidente de la Conférence générale a rencontré la Première Dame d'Azerbaïdjan, S. Exc. Mme Mehriban Aliyeva, directrice de la Fondation Heydar Aliyev et Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO. La Première Dame a noté que l'UNESCO est l'une des organisations mondiales faisant autorité et a souligné le rôle de l'UNESCO dans la solution aux questions soulevées lors du Forum international humanitaire à Baku. 

Réunion entre la délégation de l’UNESCO et Elmar Mammadyarov, ministre des Affaires étrangères d’Azerbaïdjan

La délégation a rencontré le Ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, S. Exc. Elmar Mammadyarov et le Ministre de la Culture et du Tourisme, S. Exc. Abulfaz Garayev, le Maire de la vieille ville, M. Michael Jabbarov.

Réunion entre la délégation de l’UNESCO et Abulfaz Garayev, ministre de de la Culture & du Tourisme d’Azerbaïdjan

Réunion entre la délégation de l’UNESCO et Michael Jabbarov, Maire de la Vieille Ville de Bakou

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO - Mme Rashida Dati, maire 7e arrondissement Paris & membre Parlement européen

 

 

Madame la Présidente eu l'occasion de rencontrer quelques maires de différentes villes, par exemple Mme Rashida Dati, maire du 7e arrondissement de Paris et membre du Parlement européen.

Dans le cadre de sa visite, la Présidente et les membres de la délégation ont visité plusieurs sites en Azerbaïdjan, ainsi qu’à Bakou, Nakhitchevan, Gandja, Lankoran et Gabala.

La visite de la délégation conduite par S.E. Mme Bogyay, Présidente de la Conférence générale, a été largement couverte par les médias, notamment la télévision, la radio et la presse.

67e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, New York

Septembre 2012

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, a assisté à la 67ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Elle a saisis cette occasion pour participer à plusieurs événements et rencontrer des responsables de haut niveau.

Prix Sud-Sud 2012 - Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

Prix Sud-Sud 2012 – gauche à droite: Mumba Malila, Procureur général/Ministère de la Justice de Zambie - Katalin Bogyay, Présidente Confgén/UNESCO – R.K.K. Sichinga, Ministre du Commerce et de l'Industrie de Zambie - Dr Tamás Lörinczy

 

Mme Bogyay a assisté, en compagnie de Chefs d'État et de Gouvernement, d’Ambassadeurs auprès des Nations Unies, de hauts fonctionnaires des Nations Unies et autres invités de marque du secteur privé et de la société civile, à la cérémonie de remise du prix 2012 Sud-Sud en reconnaissance des efforts visant la promotion du tourisme durable et des initiatives qui contribuent à l'avancement des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 

Table ronde Premières Dames d'Afrique – gauche à droite: Savannah Maziya, Chef direction groupe Bunengi – Erieka Bennett, Chef Mission/ Forum diaspora africaine – Herta von Stiegel, Chef direction Ariya Capital – Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO – Amina Ali, Mission Union Africaine/USA – Sheila Nutt, Directrice Programmes éducatifs de sensibilisation/Harvard Medical School

Table ronde Premières Dames d'Afrique – gauche à droite: Mwanaidi Sinare Maajar, Ambassadeur de la République-Unie de Tanzanie/USA – Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO – Salma Kikwete, Première Dame de la République-Unie de Tanzanie

 

Madame la Présidente a participé aux discussions lors de la Table ronde des Premières Dames d'Afrique sur le thème les Femmes africaines en Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STIM).

 

La table ronde a servi de plateforme pour les Premières Dames d'Afrique afin de partager des idées, discuter des questions liées aux partenariats en STIM, ainsi que le rôle des femmes et des filles africaines dans ces domaines.

 

Cette plateforme est destinée aux Premières Dames à s'engager personnellement et jouer le rôle de leaders, et examiner les problèmes qu'elles pourraient soutenir collectivement.

Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO & Anitta Kalinde, Ministre du Genre/Malawi

Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO & Mae Jemison, première femme africaine américaine astronaute

 

Dans sa déclaration, S. Exc. Mme Bogyay a souligné que la lutte pour l'égalité des sexes en tant que droit humain fondamental sera la question morale déterminante du 21ème siècle.

 

 

Elle a mentionné qu’en ce qui concerne l'UNESCO, la promotion de l'égalité des sexes à travers l'autonomisation des femmes est la clé pour atteindre les objectifs de développement identifiés au niveau international, tels que l'Education pour Tous, les Objectifs du Millénaire pour le Développement, et doit rester un élément essentiel pour l’agenda sur le développement après-2015.

Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO & Michelle Bachelet, Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d’ONU Femmes

 

 

Le même jour, elle a rencontré Mme Michelle Bachelet, Directrice exécutive de l'ONU pour les Femmes, afin de discuter des questions qui sont au cœur de l'UNESCO et du travail de l'ONU sur les Femmes, telles que l’autonomisation des femmes et la protection de leurs droits humains fondamentaux.

 

Madame la Présidente a été invité à une réception au MoMa dans le cadre de l’initiative "Chaque Femme Chaque Enfant", mouvement mondial sans précédent dirigé par le Secrétaire général de l'ONU - M. Ban Ki-moon, et ayant pour but de mobiliser et intensifier l'action mondiale visant à améliorer la santé des femmes et enfants du monde entier.

 

Lancement de "l'Education avant tout" - Irina Bokova, Directrice générale UNESCO – Gordon Brown, Envoyé spécial des Nations Unies pour l'éducation mondiale – Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

Lancement de "l'Education avant tout" - Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO – Herbie Hancock, Ambassadeur de bonne volonté pour le dialogue interculturel de l’UNESCO

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO, a accompagné Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, au lancement de l'Initiative mondiale du Secrétaire général des Nations Unies visant à offrir une éducation de qualité dans le monde entier: "L’Education Avant Tout", initiative de cinq ans parrainée par M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies.

 

L'éducation est la pierre angulaire de toute société. Ce ne sont que les pays investisseurs les plus importants qui peuvent aider à la construction de sociétés prospères, saines et équitables. Selon les propres mots du Secrétaire général, «Si l’on place l’éducation avant tout, on peut réduire la pauvreté et la faim, empêcher le gaspillage de potentiel et se tourner vers la construction de sociétés meilleures et plus solides pour tous».

 

Madame la Présidente a assisté à la réunion sur "La société civile et l'éducation aux droits de l'homme en tant qu’outil pour promouvoir la tolérance religieuse". Cet événement a été organisé et présidé par le Ministre des Affaires étrangères de la République d'Italie, S. Exc. M. Giulio Terzi di Sant'Agata, et le Ministre des Affaires étrangères du Royaume Hachémite de Jordanie, S. Exc. M. Nasser Judeh. Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO et Mme Navanethem Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l'Homme étaient également présents.

 

Katalin Bogyay, Présidente ConfGen/UNESCO & Esther Brimmer, Secrétaire adjointe au Bureau des Organisations internationales/US Département d'Etat

 

S. Exc. Mme Bogyay a tenu une réunion avec

Dr Esther Brimmer

Secrétaire d'État adjointe aux affaires des organisations internationales des États-Unis d'Amérique.

 

Rencontre avec la Ministre de la Culture et du Patrimoine de Madagascar

De droite: M. Ny Toky Andriamanjato, Chargé d'Affaires p.i., Délégué permanent adjoint de Madagascar/UNESCO – S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente ConfGén UNESCO - S. E. Mme Elia Ravelomanantsoa, Ministre de la Culture & du Patrimoine de Madagascar - Mme Bea Pole-Bokor, Déléguée permanente adjointe de Hongrie/UNESCO – M. Xhi RAJAOFETRA, un des conférenciers

21 septembre

S. E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO a accueilli le ministre de la Culture et du Patrimoine de Madagascar, S. E. Mme Elia Ravelomanantsoa. Elles ont échangé leurs points de vue sur l'importance du patrimoine culturel immatériel et sa

 

préservation, ainsi que le rôle important des femmes. Madame la Présidente a également assisté aux tables rondes et au concert dans le cadre des Journées de Madagascar organisées à l'UNESCO entre 19-21 septembre.

 

 

Célébration de la Science et de la Musique – Hommage à János Szentágothai et Sir Georg Solti

14 septembre

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale a organisé la célébration de la Science et la Musique avec la commémoration du 100ème anniversaire de la naissance du neuroscientifique, János Szentágothai (1912-1994) et du chef d’orchestre, Sir Georg Solti (1912-1997).

 

S.E. Mme K. Bogyay, Présidente de la ConfGén/UNESCO et les intervenants à la table ronde sur János Szentágothai

Une table ronde s’est tenue le matin sur le thème "L'Odyssée du cerveau de János Szentágothai, éminent neuroscientifique de notre époque, pionnier du 20ème siècle de la recherche sur le cerveau et explorateur de solutions”.

Plusieurs experts renommés ont participé aux débats, tels que Professeur Bert Sakmann, Lauréat du Prix Nobel, Professeur Rodolfo Llinas, Université de New York, Académie Nationale des Sciences des Etats-Unis, Professeur Colin Blakemore, FRS, Société Royale, Royaume-Uni, Professeur Zoltán Nusser, Institut Expérimental de Médecine, Budapest, Professeur Jean-Pierre Changeux, Collège de France, Paris ; Professeur József Pálinkás, Président de l’Académie des Sciences de Hongrie et Dr. Miklós Réthelyi, Président de la Commission Nationale de Hongrie pour l’UNESCO.

 

Lady Valerie Solti, Chef de l'Orchestre mondial pour la paix

 

 

Dans la soirée, un concert a été donné en l’honneur d’un des éminents chefs d’orchestre du 20ème siècle, Sir Georg Solti, également Ambassadeur mondial pour la paix, par l’Orchestre de l’Opéra national de Budapest, sous la direction de Tamás Vásáry, en présence de Lady Solti. Le concert était co-organisé par la Délégation permanente de la Suisse et des invités spéciaux en vedette tels que Tamsin Waley-Cohen - violoniste, Szilveszter Ókovács - bariton, Veronika Dobi Kiss - mezzo-soprano.

 

 

Cérémonie de remise de la médaille UNESCO Mozart. S.E. Mme K. Bogyay, Présidente de la ConfGén/UNESCO – Maestro Tamás Vásáry – M. F. Bandarin, Sous-directeur général pour la Culture/UNESCO

 

 

En reconnaissance de son exceptionnel talent et son dévouement envers les valeurs universelles défendues par l'Organisation, la médaille Mozart de l'UNESCO a été décernée à M. Tamás Vásáry, artiste de renommée mondiale qui a contribué à favoriser la compréhension mutuelle grâce au pouvoir de la musique, en particulier grâce à son long et permanent engagement pour la jeunesse et l'éducation musicale.

 

 

Consultation de la Directrice générale avec les États membres et Commissions nationales pour l'UNESCO de la région Europe et Amérique du Nord sur la préparation de la Stratégie à moyen terme 2014-2021 (37 C/4) et du Programme et Budget 2014-2017 (

© Vladimir Benko/MAE Slovaquie
De gauche: Mme Aurélia Füle, Secrétaire générale/Slovaquie ComNat – S.E. M. Igor Grexa, Amb. DelPem/Slovaquie - Prof. Ludovit Molnar, Président/ComNat Slovaquie – S.E. Ms Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO – S.E. M. Peter Burian, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de Slovaquie - Dr. Eva Nowotny, Présidente/ ComNat Autriche - Mme Gabriele Eschig, Secrétaire générale// ComNat Autriche – M. Eric Falt, Directeur général adjoint pour les Relations extérieures et l’information du public de l’UNESCO

Septembre 2012

La Slovaquie, l'Autriche et la Hongrie ont organisé conjointement la Consultation régionale de l'UNESCO avec les États membres et les Commissions nationales afin de discuter de la future orientation stratégique de l'Organisation dans

le cadre de la préparation de la Stratégie à moyen terme 2014-2021 et du Programme et Budget 2014-2017. La réunion s'est tenue à Bratislava, Slovaquie, du 9 au 12 septembre

 

© Vladimir Benko/MAE Slovaquie
S.E. Ms Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO, à la cérémonie d’ouverture de la consultation sur le 37 C/4 et 37 C/5

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S. E. Mme Katalin Bogyay, a souligné dans son discours l'importance du travail commencé au cours de la 36ème session de la Conférence générale, à savoir fixer les priorités de l'UNESCO afin de mobiliser au mieux ses ressources face aux nouveaux défis mondiaux.

 

© Vladimir Benko/MAE Slovaquie
S.E. Ms Katalin Bogyay, Présidente ConfGen UNESCO – S.E. M. Peter Burian, Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de Slovaquie

 

Elle a fait remarquer que dans les temps difficiles à venir, il n'y a aucune alternative à la vision de l'UNESCO en tant qu'organisation plus pointue, plus ciblée et plus vive.

© Vladimir Benko/MAE Slovaquie
Photo de famille des participants à la consultation de la DG avec les États membres & ComNat pour l'UNESCO de la région Europe et Amérique du Nord sur la préparation des 37 C/4 & 37 C/5

Compétition de poésie Salvatore Quasimodo et cérémonie de remise des prix à Balatonfüred, Hongrie

Septembre 2012.

S. Exc. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, a participé aux manifestations dédiées à la compétition de poésies Salvatore Quasimodo et à la cérémonie de remise des prix, qui se sont déroulées à Balatonfüred, Hongrie les 7 et 8 Septembre 2012.

S. E. Mme Katalin Bogyay devant l’arbre planté dans l’allée connue sous le nom de Promenade Tagore

 

 

La Présidente a perpétué la tradition amorcée par Rabindranath Tagore, suite à sa guérison à l'hôpital de cardiologie de Balatonfüred, de planter un arbre dans l’allée connue sous le nom de Promenade Tagore. Elle a ainsi marqué le 20ème anniversaire du Concours de Poésie Quasimodo qui a débuté dans cette ville par Franco Cajani – historien littéraire et poète italien. La Présidente a été la marraine de ce concours de poésie, pont culturel entre l'Italie et la Hongrie, et qui représente un symbole universel de l'importance de la poésie comme moyen d'expression culturelle.

 

De gauche: M. Franco Cajani, historien littéraire et poète italien – S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO - M. István Bóka, maire de Balatonfüred et membre du Parlement.

 

Les autres mécènes de cet événement – S. Exc. Mme Maria Assunta Accili, Ambassadeur de la République d'Italie, M. István Bóka, maire de la ville de Balatonfüred et membre du Parlement, M. László Simon, Secrétaire d'Etat à la Culture, Mme Gina Giannotti, directeur de l’Institut Culturel Italien de Budapest, et M. János Szentmártoni, président de l'Association des écrivains hongrois, ont assisté à la cérémonie de plantation de l’arbre, qui s'est tenue le 7 Septembre 2012.

 

M. László Simon, Secrétaire d'Etat à la Culture de Hongrie - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO

 

La remise des prix qui s’est déroulée le 8 Septembre 2012 a été l'occasion de récompenser les gagnants du concours de poésie Quasimodo. Dans son discours devant un brillant auditoire comprenant poètes, critiques littéraires, artistes et représentants du gouvernement de la Hongrie et de l'Italie, la Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO a souligné la puissance de la poésie pour lutter contre la tyrannie, sa capacité à mettre fin à la violence et parvenir à une coexistence pacifique. Elle a souligné l'importance de préserver la diversité linguistique de l'humanité, et a souligné l'importance du travail de l'UNESCO dans ce domaine.

Cérémonie de remise des prix du concours de poésie Salvatore Quasimodo

Mme Bogyay a également participé à divers événements organisés dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire du Concours de poésie, telles que l'inauguration de "Maître Lujos et ses disciples" - exposition du sculpteur Pál Kő, et une matinée littéraire dans le jardin de la Maison des traducteurs hongrois.

 

 

Genfest 2012 – "Construisons des ponts entre les peuples". Budapest, Hongrie, 31 août – 2 septembre 2012

Cérémonie d’ouverture du Genfest 2012 – "Construisons des ponts entre les peuples"

S. Exc. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale, a été invitée par le Président de l'ONG internationale "New Humanity" pour ouvrir et prendre part à Genfest 2012, organisé à Budapest

 

sous le patronage de l'UNESCO. Le thème de Genfest 2012 est – "Construisons des ponts entre les peuples" - dédié à l'impératif de construire des ponts de fraternité et d’union entre les personnes, les communautés, et au-delà des frontières culturelles et nationales.

 

S. Exc. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale et l’Archevêque Alberto Bottari de Castello, Nonce apostolique en Hongrie

Le 31 Août 2012, la cérémonie d'ouverture a été marquée par les discours du maire de Budapest, M. Tarlós István, la Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S. Exc. Mme Katalin Bogyay, et un message du Pape Benoît XVI. Dans son discours, Madame la Présidente a insisté sur le potentiel de la jeunesse de générer des solutions créatives pour les problèmes urgents de l'humanité, et la puissance d’union au travers des divisions culturelles, ethniques et sociales afin de permettre la diffusion de ces idées dans le but d’obtenir un véritable impact mondial. La cérémonie a été suivie d'une soirée musicale exécutée par de jeunes musiciens représentant les cinq continents.

Budapest Sportarena – Douze mille jeunes du monde entier

Le deuxième jour, Maria Voce, Présidente du mouvement Focolare, a lancé le Projet pour un Monde Uni, qui a pour but de souligner et promouvoir la fraternité vécue par les individus, les groupes et les nations.

Le projet donnera naissance à un Observatoire permanent international, reconnu par les Nations Unies. Dans son message lu lors de la cérémonie de lancement, Madame la Présidente a mis l'accent sur la signification d’Ubuntu - une philosophie qui reconnaît le fait fondamental de l'existence humaine - nous sommes ce que nous sommes parce que nous y appartenons; nous y participons et nous la partageons. Elle a exhorté les jeunes à prendre ce principe au-delà de son lieu d'origine en Afrique pour en faire une réalité mondiale qui unit l'humanité entière dans la paix.

Budapest Sportarena – Douze mille jeunes du monde entier

Douze mille jeunes de différents pays, ethnies, cultures et religions se sont réunis pour cet événement à Budapest, tous motivés par le même idéal: vivre chaque jour et chaque situation pour une fraternité universelle, construire un monde plus solidaire et plus uni. Des milliers de jeunes de par le monde ont suivi l'événement dans leur pays par le biais de télévision par satellite mondial, en direct et par divers réseaux sociaux. Genfest était traduit en 27 langues.

 

 

Cérémonie de clôture des Jeux Olympiques - Londres, 12 Août

© Bogyay
Flamme olympique avant de s’éteindre

 

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO,

S. Exc. Mme Katalin Bogyay,

a assisté à la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques à Londres le 12 Août.

© Bogyay
S.E. Mme. Katalin Bogyay, Présidente Conférence Générale/UNESCO, M. Tomas Sithole, Directeur du Département de la Coopération internationale et du Développement/CIO

La Présidente a saisi cette occasion pour rencontrer M. Tomas Sithole, Directeur du Département de la Coopération internationale et du Développement du Comité international olympique (CIO). Les discussions ont porté sur les moyens de développer une collaboration plus étroite entre l'UNESCO et le CIO au travers d’actions à entreprendre dans le cadre national et international pour promouvoir l'éducation sportive, encourager l'éducation physique et le sport, lutter contre le dopage à travers la Convention internationale contre le dopage dans le sport, la Conférence des Ministres et hauts fonctionnaires responsables de l'éducation physique et du sport (MINEPS), les avantages socio-économiques du sport auprès des décideurs pour accroître les investissements dans les programmes de sport et la politique, etc.

© Bogyay
S.E. Mme. Katalin Bogyay, Présidente Conférence Générale/UNESCO, M Tamás Aján, Président Fédération internationale haltérophilie, membre CIO

 

 

En tant qu’ambassadeur de Hongrie, S. Exc. Mme Katalin Bogyay eu une réunion spéciale avec M. Tamás Aján, Président de la Fédération internationale d'haltérophilie et membre du Comité International Olympique. Ils ont échangé sur la contribution que la Hongrie pourrait apporter aux activités dans le domaine du sport à l'UNESCO.

 

© Bogyay
Symboles de Londres sur scène

© Bogyay
Au revoir Londres/2012, à bientôt Rio/2016

Global Round Table. Split, Croatie, 12–13 juillet 2012

© Bogyay
City of Split

© Bogyay
De gauche à droite: M. Hares Youssef, philanthrope, Président/Fondateur de la Fondation 40 - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale - Prof Mohan Munasinghe, Prix Nobel 2007

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S.E. Mme Katalin Bogyay, s’est rendue dans la ville historique de Split, en Croatie, afin de participer à la Global Round Table – réseau international établi en Hongrie huit ans auparavant sous le patronage de feu le Président hongrois, M. Ferenc Madl, et consacré aux progrès scientifiques à l'échelle internationale pour le bien commun.

© Bogyay
2012 Global Roundtable, de droite à gauche: S.E. Prof Emil Constantinescu, ancien Président de Roumanie - Prof. Dr. Xiang Yu, Directeur International Exchange Center de HUST/Rapporteur - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO/Modératrice – Mme Rut Carek, Secrétaire générale Commission nationale de Croatie pour l’UNESCO

© Bogyay
De droite à gauche: S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale – S.E. Prof Emil Constantinescu, ancien Président de Roumanie - Prof György Schöpflin, membre du Parlement européen pour le Fidesz-Union civique hongroise

© Bogyay
De gauche: Prof. Dr. Xiang Yu, Directeur International Exchange Center de HUST – S.E. Prof. Vaira Vike-Freiberga, Ancien Présidente de Lettonie - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale – M. Kai Zhao, Vice-Président du Magazine le Monde & la Chine

La table ronde partage la conviction de l'UNESCO, à savoir que la coopération scientifique transfrontalière peut être une base pour la paix mondiale.

 

Cette année, le thème central de la Global Round Table était la préparation du Premier Prix Suprême mondial - TESLA, basé sur l’approche visionnaire de M. Hares Youssef, philanthrope et fondateur de la Fondation 40, qui récompensera la combinaison de talent et de travail acharné contribuant significativement à l'amélioration de la société humaine.

 

L'esprit de cette initiative reflète un des principaux objectifs de l'UNESCO – devenir le centre d’idées et catalyseur de la coopération internationale.

 

  • Discours (PDF en anglais) - Intervention d'ouverture
  • Discours (PDF) - Remarquers introductives en tant que modératrice des discussions de la table ronde sur les règles et critères dans l'identification des membres du comité au Prix TESLA.

© Bogyay
De droite à gauche: S.E. Mme Andrea Zlatar Violić, Ministre de la Culture - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO – Mme Anđelka Visković, Maire adjointe de Split

© Bogyay
S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale UNESCO - Mme Tamara Perišić, Sous-Ministre, Ministère de la Culture de Croatia

 

 

S.E. Mme Katalin Bogyay assisté à l'ouverture du Festival d'été de Split, événement important dans la vie culturelle de la Croatie, et qui a lieu chaque année depuis 1956.

Les divers programmes esthétiques comprennent des représentations théâtrales, des concerts de musique classiques et grands opéras, ainsi que les marionnettes et spectacles de danse.

http://www.tportal.hr/kultura/kulturmiks/204335/Predsjednica-UNESCO-a-u-posjetu-Splitu.html

http://www.zadarskilist.hr/clanci/17072012/zadarsko-uvrstenje-obogatilo-bi-i-unesco-ov-popis-svjetske-bastine

 

 

Dans le cadre de sa visite, la Présidente a visité plusieurs sites historiques et culturels, dont certains sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO :

© Bogyay
City of Trogir

  • À Split, accompagnée de la mairesse adjointe, la Présidente a visité le complexe historique, le palais de Dioclétien, la Galerie Mestrovic et Kaštelet.
  • La Présidente a visité la ville historique de Trogir.

© Bogyay
S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale - M. Zvonimir Vrančić, Mire de Zadar

  • À Zadar,

    accompagnée du Maire de la ville,

    la Présidente a effectué

    une tournée du complexe

    sacré sur les

    vestiges du Forum romain,

    le Musée archéologique,

    le Musée du verre antique,

    l'église de St Siméon,

    St Chrysogonus,

    le monastère franciscain,

    ainsi que d'autres monuments culturels

    et lieux de la ville. 

© Bogyay
Ville de Zadar - L'église Saint-Donat


Cérémonie de remise de diplôme - Titre honorifique de docteur ès lettres, Glasgow, Royaume Uni

28 juin

 

© Bogyay
Gauche à droite: Prof Anton Muscatelli, Vice-Président & Directeur, S.E. Mme Katalin Bogyay, Prof. Graham D. Caie, Directeur du Conseil & Directeur-adjoint

© University of Glasgow

 

Au cours de la cérémonie de remise de diplôme qui s'est tenue le 28 juin 2012, la Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S.E. Mme Katalin Bogyay, a accepté le titre honorifique de docteur ès lettres de l'Université de Glasgow, en Écosse, en reconnaissance de ses réalisations dans la diplomatie culturelle et sa contribution exceptionnelle dans les relations culturelles hongroises et écossaises. L'Université de Glasgow, fondée en 1451, est la quatrième plus ancienne université dans le monde anglophone, et porte la devise "Via, Veritas, Vita" (le Chemin, la Vérité, la Vie).

 

 

Dans ses remerciements, la Présidente s’est focalisé sur un message de paix basé sur le mandat de l'UNESCO, et a appelé à la diffusion d’une culture de la paix à travers le respect du pluralisme et de la diversité.

Elle a souligné l'importance du dialogue interculturel, et a salué l'Université pour son engagement de longue date aux valeurs de l'UNESCO

Dans le cadre de sa visite, la Présidente a effectué une visite au centre historique de la ville de Glasgow, le Mackintosh House, l’Ecole des Arts de Glasgow, et le centre d'exposition Lighthouse. Elle a également été invitée à visiter la maison historique du Palais Scone à Perth - lieu de couronnement des rois-des Écossais.

Mme Bogyay a tenu une réunion spéciale avec le Prof. Richard Berry, Doyen des études supérieures et professeur des études d’Europe centrale et orientale à l'Université de Glasgow, pour explorer les possibilités de collaboration entre l'Université de Glasgow et l'UNESCO.

© Université de Glasgow
S.E. Mme Katalin Bogyay, Prof. Richard R. Berry

2ème réunion des États Parties à la Convention de 1970, Siège de l'UNESCO, Paris

20 Juin

La Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, a ouvert la session en souhaitant la bienvenue au Siège de l'UNESCO, aux représentants des Etats Parties à la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels. Elle a également souhaité la bienvenue aux représentants des Etats non-Parties participant à la réunion, et a exprimé son souhait de les voir y adhérer. Dans son discours, elle a noté que le commerce illicite d'objets de valeur culturelle est une violation aux droits de l'homme du peuple dont le patrimoine culturel est pillé, et en tant que tel, mérite une attention soutenue de l'UNESCO et de tous les acteurs concernés.

La Présidente a fait remarquer que la Convention de 1970 a prouvé au cours des 40 années de son existence son utilité en tant que cadre normatif dans la lutte pour éliminer les pratiques illégales dans le commerce des objets culturels. Elle a également noté la nécessité urgente de mettre en œuvre la Convention avec plus de vigueur afin de mieux lutter contre le trafic illicite d'objets culturels qui prive chaque jour des millions de personnes de jouir de leur patrimoine pour les générations présentes et futures.

Carnaval du Danube, Budapest

17 juin

La Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, a participé au 17ème Carnaval du Danube à Budapest, Hongrie (11-17 Juin 2012).

Le 17 juin, S. Exc. Mme Bogyay, parraine de cet événement, a ouvert le Gala, spectaculaire représentation au Théâtre extérieur de l'Île Margaret. La Présidente de la Conférence générale a souligné l'importance du programme de l’UNESCO relatif au patrimoine culturel immatériel, à travers lequel la méthode hongroise d'enseignement de la danse folklorique et de la musique a été inscrite, en décembre 2011, sur la liste des meilleures pratiques du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l’UNESCO. Elle a souligné le fait que l'importance du patrimoine culturel immatériel n'est pas la manifestation culturelle en elle-même mais plutôt les connaissances et les compétences transmises à travers elle, d'une génération à l'autre.

Près de 400 artistes venant d'Azerbaïdjan, Chine, République tchèque, Géorgie, Inde, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Turquie, Ukraine, de l’Ensemble de danses populaires hongrois et la Société Duna Art se sont rencontrés à Budapest pour célébrer le bonheur de la danse et faire des démonstrations durant les 10 jours du carnaval.

Le but du carnaval, organisé par la Société Duna Art, est de renforcer le dialogue interculturel et de s’inspirer des nouvelles productions présentant les réalisations et les tendances culturelles nationales et régionales majeures.

 

"Quel Avenir et quels Défis pour l’UNESCO?"

14 juin

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, S. E Mme Katalin Bogyay, a accueilli les participants à la Table ronde organisée par le Groupe des 77 et la Chine, au Siège de l'UNESCO, par un message d'unité.

Elle a exprimé l'espoir que cette réunion serait une opportunité de réfléchir ensemble de manière constructive afin de trouver des solutions aux problèmes communs auxquels l'UNESCO est confrontée. La Présidente a félicité le Groupe des 77 et la Chine à l’occasion du 48ème anniversaire de leur création.

 

 

Conférence UNESCO du Futur - Vers l'Economie de suffisance : un nouveau paradigme éthique pour le développement durable : hommage à la philosophie de l'Economie de suffisance de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej de la Thaïlande

11 juin

 

La Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay a ouvert la Conférence consacrée à la philosophie sur "l’économie de suffisance» de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande, organisée dans le cadre des conférences UNESCO du futur.

 

Dans son discours de bienvenue, la Présidente a rappelé sa récente visite en Thaïlande pour participer au dialogue interconfessionnel à l'assemblée mondiale des Bouddhistes. Cette visite a été aussi l'occasion d'observer les efforts remarquables des autorités thaïlandaises dans la promotion du développement économique durable en équilibre avec les besoins spirituels de la population. La Présidente a souligné la nécessité de contrer les défis imposés par la mondialisation rapide par une réflexion innovatrice, audacieuse et éthique, ce que démontre avec excellence la philosophie centrée sur la personne de «l'économie de suffisance" adoptée par Sa Majesté. La Conférence a été suivie par l'inauguration de l’exposition sur la philosophie de l’économie de suffisance de sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej de la Thaïlande. 

Inauguration de l’exposition sur la philosophie de l’économie de suffisance de sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej de la Thaïlande

Rencontre avec la Vice-Ministre de la Culture de la République d’Arménie

7 juin

La Présidente de la Conférence générale a rencontré S. Exc. Mme Arev Samuelyan, Vice-Ministre de la Culture de la République d’Arménie, de passage au Siège de l’UNESCO pour participer à la quatrième session de l'Assemblée générale des Etats parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Lors de leur discussion, S. Exc. Mme Samuelyan a informé S. Exc. Mme Bogyay des activités dans le cadre de l’opération "Erévan Capitale mondiale du Livre 2012", depuis sa visite en avril dernier en Arménie.

 

 

Rencontre avec Sangita Gairola, Secrétaire du Ministère de la Culture de l'Inde

© K. Bogyay
S.E. Mme Katalin Bogyay, Mme Sangita Gairola, S. E. M. Vinay Sheel Oberoi

6 Juin

La Présidente de la Conférence générale a rencontré Mme Sangita Gairola, Secrétaire du Ministère de la Culture de l'Inde, accompagné de S.E M. Vinay Sheel Oberoi, Ambassadeur, Délégué permanent de l'Inde auprès de l'UNESCO

 

 

La réunion a été l'occasion de discuter des relations entre l'UNESCO et l'Inde, et des éventuelles collaborations pour la célébration du 100e anniversaire de la naissance du peintre, Amrita Sher-Gil (1913-1941) en 2013, tel que recommandé à la Conférence générale par les décisions 186 EX/32 et 187 EX/38 du Conseil exécutif.

Amrita Sher-Gil était une éminente peintre née d'un père punjabi sikh et d'une mère hongroise, et aujourd'hui considérée comme une remarquable femme peintre du 20ème siècle.

 

 

Seconde réunion des chefs des trois organes directeurs de l'UNESCO

4 juin

Suite à la décision de lancer des réunions de coordination régulières des chefs des trois organes de l'UNESCO, la Directrice générale, Mme Irina Bokova, la présidente de la Conférence générale, Mme Katalin Bogyay et la Présidente du Conseil exécutif, Mme Alissandra Cummins, se sont rencontré, pour la deuxième fois le 4 juin, au Siège. Elles ont discuté des questions clés liées à la situation actuelle de l'UNESCO. Le résumé de cette réunion et la liste des points prévus pour la discussion sont désormais consultables sur http://www.unesco.org/new/en/member-states/single-view/news/summary_of_the_recent_meeting_of_the_heads_of_unescos_three_governing_organs/  (en anglais)

 

Cérémonie de nomination de Mme Alexandra Ochirova en qualité d'Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO (2012-2014)

© UNESCO/L. Rukingamubiri
S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale - S.E. Mme Eleonora Mitrofanova, Amb.DelPerm/Fédération de Russie - Mme Alexandra Ochirova

4 juin

S.E. Mme Katalin Bogyay, présidente de la Conférence générale, a assisté à la cérémonie de nomination de Mme Alexandra Ochirova en qualité d'Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, par la Directrice générale de l'UNESCO en reconnaissance de ses efforts pour sensibiliser le

 

public sur le message universel de l'UNESCO et son dévouement aux idéaux et objectifs de l'Organisation.

Mme Ochirova est membre de plusieurs associations académiques internationales et autres organisations non gouvernementales, et est activement impliquée dans l'organisation de différentes manifestations et conférences internationales. Elle est membre de l'Union russe des écrivains, et a été un membre honoraire de l'Académie russe des Arts depuis 2011.

 

 

Quatrième session de l'Assemblée générale des Etats parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Siège de l’UNESCO, Paris

4 juin

La Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, a prononcé un discours d’ouverture de la session en souhaitant la bienvenue aux représentants des Etats parties à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Elle y a noté avec satisfaction la popularité croissante de la Convention, attestée par les 143 ratifications à ce jour, et a exhorté les participants qui ne l’ont pas encore fait à adhérer à cet instrument important visant à protéger et nourrir notre patrimoine culturel immatériel. Elle a également fait remarquer l'engagement de longue date de son pays, la Hongrie, à la Convention et à sa mise en œuvre, et a donné l’exemple de notables compositeurs hongrois qui ont cherché à recueillir et à conserver des mélodies traditionnelles de la Hongrie et au-delà, et les ont utilisées dans leur propre créativité. Après une participation active en tant que membre de l'Assemblée générale de la Convention en 2006-2010, la Hongrie sera à nouveau candidate en 2014.

 

 

Dialogue interconfessionnel à l'assemblée mondiale des Bouddhistes. Bangkok, 21-25 mai 2012

Sur invitation du Président de l'Organisation mondiale des Bouddhistes, la Présidente de la Conférence générale, S. Exc. Mme Katalin Bogyay a conduit une délégation de 14 Ambassadeurs auprès de l’UNESCO (Albanie, Argentine, Congo, Indonésie, ex-République yougoslave de Macédoine, Madagascar, Oman, Pérou, Philippines, Sénégal, Serbie, Soudan, Emirats Arabes Unis, Uruguay) à participer au Congrès international pour le dialogue interconfessionnel, la 2.600ème année de l'illumination du Bouddha, ainsi que le 85ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Bhumibol Adulyadej, 80ème anniversaire de Sa Majesté la Reine Sirikit et du 60ème anniversaire de Son Altesse Royale le prince héritier Maha Vajiralongkorn.

Départ pour la cérémonie des anniversaires royaux. De droite: Besiana Kadare/Amb.DelPerm Albanie - Carmadi Machbub/Amb.DelPerm suppléant Indonésie - Jean-Marie Adoua/Amb.DelPerm Congo - Papa Momar Diop/Amb.DelPerm Sénégal - Samira Mohamed Moosa Al Moosa/Amb.DelPerm Oman – Maître Suprême Ching Kong - Katalin Bogyay/Amb.DelPerm. Hongrie, Prés.ConfGen - Abdelhafiz Elawad Seedahmed Alfaki/DelPermAdj Soudan - Ny Toky Soloniandry Andriamanjato/Chargé d'Affaires p.i. Madagascar - José E. Bustinza/Chargé d’Affaires p.i Pérou

Lundi 21 mai, la Présidente et les membres de la délégation ont débuté leur visite par le Collège Vajiravudh et le Théâtre Aksra - lieu de lancement de la célébration de Sambouddha Jayanti, fête religieuse bouddhiste. S'adressant à un large public d'éminentes personnalités, y compris les ambassadeurs, S. Exc. Mme Katalin Bogyay a souligné le rôle des femmes dans le dialogue interreligieux, souvent sous-évalué et sous-utilisé, en dépit de son énorme potentiel dans la diffusion de la culture pour la paix universelle.

Le lendemain, la délégation des ambassadeurs, dirigée par la Présidente de la Conférence générale, a assisté à la cérémonie des anniversaires royaux de leurs Majestés le Roi, la Reine et le Prince héritier.

 

Conférenciers au Congrès international pour le dialogue interconfessionnel

Réunion avec le Maître Suprême Ching Kong. De gauche & derrière: Chargé d'Affaires Hongrie en Thaïlande - - Carmadi Machbub/Amb.DelPerm suppléant Indonésie - Cristina G. Ortega/Amb.DelPerm Philippines - Ny Toky Soloniandry Andriamanjato/Chargé d'Affaires p.i. Madagascar - José E. Bustinza/Chargé d’Affaires p.i Pérou - Jean-Marie Adoua/Amb.DelPerm Congo - Papa Momar Diop/Amb.DelPerm Sénégal - Samira Mohamed Moosa Al Moosa/Amb.DelPerm Oman – Orachart Suebsith/DelPermAdj Thaïlande - Agron Budjaku/Amb.DelPerm Macédonie - Katalin Bogyay/Amb.DelPerm. Hongrie, Prés.ConfGen. – Maître Suprême Ching Kong - Zorica Tomic/Amb.DelPerm Serbie - Abdullah Alneaimi/Amb.DelPerm Emirats Arabes Unis

Mercredi 23 mai, la présidente a participé à la session d’ouverture du Congrès international pour le dialogue interconfessionnel. Elle a accueilli les participants et a souligné l'importance stratégique de promouvoir des lieux de dialogue interreligieux et interconfessionnel, où les personnes d’origines religieuses diverses peuvent partager librement leurs points de vue, et chercher ensemble les points communs universels qui peuvent rapprocher tous les êtres humains.

La Présidente et les membres de la délégation ont eu une réunion spéciale avec le Maître Suprême Ching Kong. 

Visite au Bureau de l'UNESCO à Bangkok

La délégation a saisi cette opportunité pour rendre visite au Bureau de l'UNESCO à Bangkok, où ils furent accueillis par M. Etienne Clément, Directeur-adjoint du Bureau. Ils y ont visité les expositions et tenu une réunion durant laquelle M. Clément leur a présenté les activités du bureau. La Présidente a félicité tout le personnel pour leur garantie de qualité dans les apports techniques et leur exécution professionnelle ; la souplesse avec laquelle ils répondent à l’évolution des besoins des Etats membres et des priorités des programmes ; et leur efficacité dans l'accomplissement de la mission de l'UNESCO par le biais d'une action coordonnée avec les autres agences des Nations Unies dans le pays.

 

Réunion avec Dr. Sasithara Phichaicharnnarong, Secrétaire permanente du Ministère de l’Education de la Thaïlande

Le même jour, S. Exc. Mme Bogyay a rencontré Dr. Sasithara Phichaicharnnarong, Secrétaire permanente du Ministère de l'Éducation.

 

   

Devant la statue du Roi Rama VI au Ministère de l’Education. From left & behind: Carmadi Machbub/Amb.DelPerm suppléant Indonésie – José E. Bustinza/Chargé d’Affaires p.i Pérou - Santiago Wins Arnábal/DelPerm Adj. Uruguay - Ny Toky Soloniandry Andriamanjato/Chargé d'Affaires p.i. Madagascar – Abdelhafiz Elawad Seedahmed Alfaki/DelPerm Adj. Soudan - Papa Momar Diop/Amb.DelPerm Sénégal – Jean-Marie Adoua/Amb.DelPerm Congo – Orachart Suebsith/DelPerm Adj. Thaïlande – Besiana Kadare/Amb.DelPerm Albanie - Cristina G. Ortega/Amb.DelPerm Philippines – Katalin Bogyay/Amb.DelPerm. Hongrie, Prés.ConfGen. – Elisabeth Wimpfheimer/DelPerm Adj. Argentine – Dr. Sasithara Phichaicharnnarong, Secrétaire permanente du Ministère de l’Education de la Thaïlande - Samira Mohamed Moosa Al Moosa/Amb.DelPerm Oman – Zorica Tomic/Amb.DelPerm Serbie – Ms Churairat Sangboonnum, Secrétaire générale adjointe de la Commission nationale Thaïlandaise pour l'UNESCO

 

 

Puis la délégation a été invitée à un dîner organisé par le Ministre de l'Éducation et eu ainsi l'occasion de discuter diverses questions liées au mandat et programmes de l'UNESCO ainsi que des relations entre l'UNESCO et le Royaume de la Thaïlande.

 

 

S.E. Mme Katalin Bogyay à Wat Pho, connu aussi comme le Temple du Bouddha allongé

 

Dans le cadre de leur visite, la délégation des Ambassadeurs dirigé par la Présidente s'est rendu à plusieurs endroits ayant une importance culturelle, religieuse et historique, tels que Wat Pho, connu aussi comme le Temple du Bouddha allongé, le musée national Chao Sam Phraya, et d'autres sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, tels que la ville historique d'Ayutthaya.

 

 

Visite du musée national Chao Sam Phraya dans la ville historique d’Ayutthaya


Visite de Wat Chai Wattanaram dans la ville historique d'Ayutthaya, site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, en compagnie du Directeur du site

Visite d’un site inscrit au Patrimoine mondial touché par les inondations de l'année dernière (2011)


Panathlon International : Conférence "Le sport: monde sans barrières" et Congrès sur "Intégrité dans le sport: instruments, développement, structures"

Enrico Francescelli/Préfet Syracuse - Sergio Allegrini/Secrétaire général Panathlon International

Gauche à droite: Enrico Prandi, Président/Panathlon International - Luca Pancalli, Président/Comité paralympique italien & Vice-Prés. Comité olympique national italien

18 mai

Sur invitation de Panathlon International, la Présidente de la Conférence Générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, a participé, le 18 mai, à la Conférence "le sport: monde sans barrières" suivi du Congrès international sur "Intégrité dans le sport : instruments, développement, structures".

Dans son discours inaugural de la Conférence, la Présidente a souligné le rôle du sport dans la promotion d’une vie saine et des valeurs positives, particulièrement au sein de la jeunesse. Elle a souligné qu’avoir accès et participer à l’éducation sportive et physique est un droit que l’être humain doit partager. 

En s’adressant au Congrès de Panathlon International, la Présidente a souligné l’important rôle normatif que joue l’UNESCO et a cité des projets et initiatives concrets que l'UNESCO met en œuvre en partenariat avec des partenaires mondiaux tels que Panathlon International.

 

Dans le cadre de sa visite, la Présidente a visité Syracuse historique

Mariella Muti, Chef Département Culture/Mairie Syracuse

qui offre un témoignage unique du développement de la civilisation méditerranéenne sur trois millénaires, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. La Présidente a également accepté l'invitation de M. Roberto Visentin, Maire de Syracuse, à un dîner après un spectacle au théâtre grec également inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Panathlon International - dîner de gala offert par le maire de Syracuse


Réunion de travail avec les Présidents des Groupes électoraux de l’UNESCO

3 mai

En vue de la deuxième réunion entre les Présidentes des trois Organes de l’UNESCO, la Directrice générale, la Présidente de la Conférence générale et la Présidente du Conseil exécutif, S.E. Mme Katalin Bogyay, a organisé à sa résidence, une réunion de travail avec les Présidents des Groupes électoraux de l’UNESCO, afin d’échanger leurs pensées, leurs idées et écouter la vision de chaque groupe.

La discussion s'est concentrée sur la situation financière qui prévaut à l'UNESCO et son impact sur les ressources humaines, les programmes et les priorités de l'Organisation. L’accent a été mis sur l’importance du rôle politique de l’UNESCO en tant que plateforme pour une diplomatie multilatérale – rôle de surcroît encore plus pertinent face aux défis actuels. Ce rôle sera essentiel dans l'évaluation de la compétence et de l'efficacité de l'Organisation par les États membres. A cet effet, il est impératif de se concentrer sur plusieurs questions-clés, à savoir, la nécessité de:

  • communiquer régulièrement aux États membres et au public extérieur au sens large du terme, des informations précises sur les acticités de l’UNESCO dans ses domaines de compétence, en se concentrant sur les résultats;
  • fournir des indices certains sur les progrès réalisés jusqu'à présent quant aux deux priorités de l’UNESCO - l'égalité des sexes et l'Afrique ;
  • promouvoir la cohérence et la transparence dans le cadre des priorités relatives aux dépenses des fonds d’urgence de l'Organisation – quelles sont les priorités auxquelles une importance leur a été accordée et selon quels critères.

S.E. Mme Katalin Bogyay transmettra les résultats de cette réunion lors de la prochaine rencontre entre les Présidentes des trois Organes de l’UNESCO, dans le but de consolider les efforts communs dans la gestion de l'Organisation pour les temps difficiles à venir.

 

 

Signature de la Recommandation concernant le paysage urbain historique

© Landry Rukingamubiri/UNESCO
Katalin Bogyay, Irina Bokova, Francesco Bandarin, Sous-Directeur général/Secteur de la Culture, Kishore Rao, Directeur/Centre Patrimoine mondial

7 mai

La Présidente de la Conférence générale, S. Exc. Mme Katalin Bogyay, et la Directrice générale, Mme Irina Bokova, ont signé la Recommandation concernant le paysage urbain historique, approuvée à la 36ème Session de la Conférence générale de l’UNESCO (36 C/Res.41). Cet instrument normatif sur les paysages urbains historiques sous la forme d’une recommandation montre l’importance de l’approche centrée sur le paysage urbain historique en tant que moyen novateur de préserver le patrimoine et de gérer les villes historiques. Il permettra aux États membres de prendre les mesures adéquates pour l’adapter à leur contexte spécifique et suivre son impact sur la conservation et la gestion des villes historiques.

 

 

Cérémonie annuelle de remise des Prix pour le Fair Play

© Comité international pour le Fair Play/CIFP
S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale/UNESCO – M. Sunil Sabharwal, trésorier Comité international pour le Fair Play/CIFP

© Comité international pour le Fair Play/CIFP
Gauche à droite: M. Cipriano Barreto (Mexique)/membre du Conseil CIFP – Mme Laura Vaca Hernandez (Mexique)/Trophée mondial Jean Borotra – S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale/UNESCO - Dr. Jenő Kamuti (Hongrie)/Président CIFP

28 avril

Sur invitation du Comité international pour le Fair Play, la Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, a participé à la cérémonie annuelle de remise des prix pour le Fair Play, qui s'est tenue à Gödöllő, en Hongrie. Dans son discours inaugural, la Présidente a soulevé l'importance de promouvoir les valeurs du sport, non seulement comme moyen d’assurer l'impartialité dans les compétitions, mais également comme outil d’éducation pour les enfants et la jeunesse et instiller ainsi en eux les valeurs positives qui serviront de principes directeurs dans leurs vies. Lors d'une cérémonie officielle, S.E. Mme Katalin Bogyay a attribué, dans la catégorie carrière et vie sportives dans l'esprit du Fair Play, le Trophée mondial Jean Borotra à Mme Laura Vaca Hernandez, une nageuse mexicaine, en reconnaissance pour sa remarquable carrière sportive et son engagement aux valeurs du sport.

 

Durant cette cérémonie, les prix suivants ont été remis :

 

© Comité international pour le Fair Play/CIFP
Gauche à droite: M. Cipriano Barreto (Mexique)/membre du Conseil CIFP – M. Philippe Housiaux (Belgique)/Diplôme pour la Promotion du Fair Play – M. Erhan Yavuz (Turquie)/Trophée mondial Pierre de Coubertin – S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente Conférence générale/UNESCO - Mme Laura Vaca Hernandez (Mexique)/Trophée mondial Jean Borotra – M. Attila Czene/Ministre d’Etat au Sport de Hongrie - Dr. Jenő Kamuti (Hongrie)/Président CIFP

© Comité international pour le Fair Play/CIFP
Pal Szekeres (Hongrie)/Trophée mondial Willi Daume - M. Attila Czene/Ministre d'Etat au Sport de Hongrie - Dr. Jenő Kamuti (Hongrie)/Président CIFP

Catégorie I : Acte de Fair Play

Trophée mondial Pierre de Coubertin :

  • Erhan Yavuz - Équitation, de la Turquie

Diplômes :

  • Mme Katrin Vert - Athlétisme, de l'Allemagne
  • Antonio J. Leal Pina - Escrime, du Venezuela
  • Andy Schleck - Cyclisme, du Luxembourg
  • Ivan Tkachenko - Hockey sur glace, de la Russie

 

Catégorie II : Promotion du Fair Play

Trophée mondial Willi Daume :

  • Erika Miklósa - Chanteuse d'Opéra, de la Hongrie
  • Pál Szekeres - Escrime, de la Hongrie

Diplômes :

  • Ben Groen - Ski nautique nu-pieds, de la Nouvelle-Zélande
  • Le Panathlon Wallonie-Bruxelles - de la Belgique

 

Catégorie III : Carrière et vie sportives dans l'esprit du Fair Play

Trophée mondial Jean Borotra

  • Walter Kilger - Ping-pong, de l'Allemagne
  • Laura Vaca Hernandez - Natation, du Mexique

 

 

Visite officielle en République d’Arménie (21-25 avril 2012)

© Bogyay
S. Exc. M. Serzh Sargsyan, Président de la République d'Arménie - S.E. Mme Katalin Bogyay

© Bogyay
Cérémonie d’ouverture - Réception du transfert officiel de la Capitale mondiale du Livre de l’UNESCO

© Bogyay
Réception du transfert officiel de la Capitale mondiale du Livre de l’UNESCO – danse d’ouverture

La Présidente de la Conférence générale, S.E. Mme Katalin Bogyay, s’est rendue en République d'Arménie, en visite officielle à l'occasion du lancement de "Erévan, Capitale mondiale du Livre 2012". Erevan a été choisie pour accueillir ce titre prestigieux après Buenos Aires, Argentine, pour l'année 2011. L'année 2013 sera le tour de Bangkok en Thaïlande.

Le Président de la République d'Arménie, S. Exc. M. Serzh Sargsyan, a officiellement lancé l’opération "Erévan, Capitale mondiale du Livre 2012" en la présence de hauts dignitaires du Gouvernement d'Arménie tels que le Premier Ministre, le Ministre de la Culture, le Ministre des Affaires étrangères, ainsi que les Ministres de la Culture de, entre autres, Lettonie, Roumanie, Egypte, Liban, Argentine et Tadjikistan. Les Maires de Buenos Aires, Erevan et Bangkok étaient également présents.

Dans son discours, Mme Bogyay s’est concentrée sur l'importance des livres comme moyen de transmission de la connaissance entre les générations et

outil indispensable dans l'enseignement de par le monde. Elle s’est réjouie de la coopération fructueuse entre l'Arménie et l'UNESCO dans plusieurs domaines de compétence de l'Organisation, y compris la préservation du patrimoine culturel immatériel. Faisant appel à la protection de la diversité de toutes les expressions du patrimoine culturel immatériel, la Présidente a souligné l'importance de la promotion littéraire à l'échelle mondiale et a félicité la Ville d'Erevan et le Gouvernement d'Arménie en recevant ce prestigieux et honorable titre.

 

 

© Bureau de presse du Gouvernement d'Arménie
S.E. M. Tigran Sargsyan, Premier Ministre/République d’Arménie - M. Getachew Engida, Directeur général adjoint/UNESCO - S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale /UNESCO

© Bogyay
S.E. Mme K. Bogyay, M. G. Engida à Matenadaran, Institut des anciens manuscrits

Après cette cérémonie officielle, la Présidente de la Conférence Générale et le Directeur général adjoint de l'UNESCO, ont rencontré S.Exc. M. Tigran Sargsyan, Premier Ministre de la République d’Arménie, puis S. Exc. M. Edward Nalbandian, Ministre des Affaires étrangères de l'Arménie. Ils ont discuté de diverses questions liées au mandat et programmes de l'UNESCO, ainsi que des futures perspectives de coopération plus étroite avec l'Organisation.

La Présidente, ainsi que le Directeur général adjoint de l'UNESCO, M. Engida Getachew, ont visité le dépôt d’anciens manuscrits - Matenadaran, où elle a participé à la Conférence "Politique culturelle et politique pour la culture : culture pour le développement," organisée par le bureau de l'UNESCO à Moscou.

 

 

© Bogyay
Sa Sainteté Karekin II, S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO, M. Getachew Engida, Directeur général adjoint de l’UNESCO

© Bogyay
S.E. Mme K. Bogyay au Saint-Siège d'Etchmiadzin

 

S. E. Mme Bogyay a ensuite été reçue par Sa Sainteté Karekin II au Saint-Siège d'Etchmiadzin, Siège de l'Église mondiale apostolique arménienne et Résidence Pontificale du Patriarche Suprême et Catholique de tous les Arméniens.

 

En prenant la parole devant une audience incluant des Ambassadeurs de plus de trente pays, S. E. Mme Bogyay a apprécié la richesse du patrimoine culturel matériel et immatériel de l’Arménie, qui fait également partie du patrimoine mondial. Elle a souligné l'importance de prôner la diversité, la portée et la compréhension du patrimoine culturel des autres nations, afin de canaliser l'énergie provenant de cette prodigieuse diversité pour construire des relations de paix entre les peuples du monde.

 

 

© Bogyay
S.E. Mme Hasmik Poghosyan, Ministre de la Culture d’Arménie - S.E. Mme Katalin Bogyay

Dans le cadre de sa visite, la Présidente a visité plusieurs sites en Arménie, dont certains sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, tels que la réserve Naturelle d’Arpi, le Monastère de Noravank, le site du patrimoine mondial Geghardavank et son Monastère, le Monastère de Sanahin et celui de Haghpat. Pendant sa visite au Musée culturel et historique Réserve de Garni, qui a reçu le Prix international Mélina Mercouri pour la sauvegarde et la gestion des paysages culturels (UNESCO-Grèce), S.E. Mme Kataline Bogyay a rencontré S.E. Mme Hasmik Poghosyan, Ministre de la Culture de l'Arménie et discuté l'importance de la protection et promotion de l'héritage culturel.

 

 

Forum Paris-Nishan

16 avril

Conscient de la nécessité pour les académiciens, les politiques et la société civile de se mobiliser partout dans le monde pour rassembler la solidarité intellectuelle et morale de l'humanité, l'UNESCO et l'Institut Confucius de la République Populaire de Chine ont joint leurs efforts pour accueillir, au Siège de l'UNESCO à Paris le 16 avril 2012, le Forum Paris-Nishan sur le thème "Confucianisme et Nouvel Humanisme dans un monde globalisé".

Dans son discours d’ouverture de la session spéciale consacrée à "L’harmonie dans la Diversité et le Nouvel Humanisme", la Présidente de la Conférence Générale a souligné le besoin d’apprendre à respecter les cultures de chacun et a souligné que le fait de prendre pleinement conscience de son propre environnement culturel est la première étape indispensable vers la compréhension des autres cultures et traditions.

 

 

Visite à Londres

12 – 13 avril

Sur invitation de Son Altesse le Sultan Bin Muhammad Al-Quasimi, la Présidente de la Conférence Générale a effectué un voyage à Londres, Royaume-Uni, pour participer à la cérémonie du lancement de la version anglaise du deuxième volume de l'autobiographie de Son Altesse, intitulée "Prise des Rênes". La présentation du livre a eu lieu le 12 avril au Musée d'Histoire naturelle à Londres.

S.E. Mme Katalin Bogyay a saisis l’occasion de cette visite pour explorer différentes voies de coopération dans les domaines de compétence de l'UNESCO, et plus particulièrement la préservation de l'héritage culturel. Lors d’une réunion à Clarence House, elle a eu une réunion avec Mme Catherine Leonard, Chef du Secrétariat de l’Organisation internationale du National Trusts (EN).

Le 13 avril, la Présidente a rencontré M. Michael Anderson, Directeur général de Politique et des Programmes Mondiaux du Département pour le Développement International (DFID), ainsi que Lady Valerie Solti, avec lesquels elle a discuté des événements organisés dans le cadre du 100ème anniversaire de la naissance de Sir Georg Solti.

 

 

Conférence internationale GendEra sur l’égalité des genres à Stuttgart

© Bogyay
Dr Petra Puchner, Directrice générale, Steinbeis Europa Zentrum - S.E. Katalin Bogyay - Dr Dora Groo, Coordinatrice du projet GendEra, Directrice de la Fondation hongroise pour les Sciences et la Technologie

© Bogyay
S.E. Mme Katalin Bogyay, M. Wolfgang Schuster, Maire de Stuttgart et Président du Conseil de Communes et de Régions d’Europe

19-20 mars

La Présidente de la Conférence Générale a prononcé un discours sur "l'UNESCO et la priorité mondiale de l'égalité des genres", le 19 mars, à l'ouverture de la Conférence Internationale sur le thème "Maximiser le potentiel innovant à travers la diversité dans des Organisations de recherche," organisé par GendEra à Stuttgart en Allemagne. S.E. Mme Katalin Bogyay a souligné l'importance, pour l’UNESCO, de l'égalité des genres, discuté des activités et programmes actuels dans le domaine de la responsabilisation des femmes et mis en évidence l'engagement de l'UNESCO face aux inégalités des sexes dans la lutte pour l'équilibre exemplaire du genre au sein de l’Organisation.

Pendant son séjour, la Présidente a visité la Cité de Weißenhof, construite à Stuttgart dans le cadre de l’exposition de 1927, et représentant une

conception originale de logement expérimental qui fut une innovation aussi bien sur le plan social qu’architecturale.

Le même jour, la Présidente a été invitée à un dîner par M. Wolfgang Schuster, Maire de Stuttgart et Président du Conseil de Communes et de Régions d’Europe. Ce fut l’occasion de discuter de diverses questions liées aux programmes et mandat de l'UNESCO, incluant les villes créatrices.

 

 

Table ronde sur “Le grand potentiel des femmes pour la paix et la compréhension internationale”

© Rukingamubiri-UNESCO
Mme Orachart Suebsith, Déléguée Permanente adjointe de Thaïlande/UNESCO, Mme Katalin Bogyay, Vénérable Mae Chee Sansanee Sthirasuta

© Rukingamubiri-UNESCO
Mme Orachart Suebsith, Déléguée Permanente adjointe de Thaïlande/UNESCO, Vénérable Mae Chee Sansanee Sthirasuta

16 mars

Le 16 mars, la renommée nonne Bouddhiste Mae Chee Sansanee Sthirasuta, a partagé avec les participants lors d’une table ronde spéciale, son point de vue dans la façon de briser le cycle de la violence dans les communautés, aperçu basé sur les longs efforts humanitaires qu’elle a entrepris en Thaïlande durant des décennies, et particulièrement au Centre Sathira-Dhammasathan qu'elle a fondé à Bangkok en 1987. Ce centre est un endroit d'apprentissage pour la communauté, où les personnes cherchent des voies pour sortir de leur ignorance et être heureux dans l’accomplissement de leurs devoirs pour un meilleur monde.

Organisé dans le cadre de la Journée internationale des femmes, cette table ronde était consacrée aux réflexions sur "le grand potentiel des femmes pour la paix et la compréhension internationale". Dans son allocution d’ouverture, la Présidente de la Conférence générale a souligné le rôle des femmes dans la réconciliation et la construction de la paix, ainsi que dans la promotion de la compréhension inter-culturelle. Elle a remercié la Vénérable Mae Chee Sansanee Sthirasuta d’être venue à l'UNESCO pour partager ses remarquables aperçus et son inestimable expérience avec le reste du monde. Après la table ronde, la Présidente a tenu une réunion avec la Vénérable Mae Chee Sansanee Sthirasuta. Elles ont discuté des projets spécifiques que la vénérable nonne a mis en place, tels que l'atelier Internet pour conduire l'interface et le dialogue interculturel.

 

 

Réunion avec S.A.S. Sheikha Bodour Bint Sultan Al Qassimi, Présidente du projet "Connaissances sans frontières"

© Julie Fahed-UAE
S.A. Sheikha Bodour Bint Sultan Al Qassimi, S.E. Katalin Bogyay, M. Rashid Mohamed Al Kous, Directeur du projet “Culture sans Frontières”

16 mars

La Présidente de la Conférence générale a rencontré S.A.S. Sheikha Bodour Bint Sultan Al Qassimi, Présidente du projet "Culture sans frontières", une organisation qui fournit des livres aux populations vulnérables, particulièrement aux enfants dans le besoin de la campagne. La réunion était l'occasion pour discuter du rôle des langues dans la promotion de la diversité culturelle, le besoin de protéger les langues pour préserver la culture et l'identité et la contribution de l'UNESCO, particulièrement à travers la traduction de livres dans les langues étrangères

 

 

 

Journée internationale de la Femme à l’UNESCO – 8 mars

Allocution aux membres du Conseil exécutif

La Présidente de la Conférence Générale, la Directrice générale et la Présidente du Conseil exécutif, ont débuté la session du Conseil exécutif par une réunion spéciale consacrée à la Journée internationale des femmes. Mme Bogyay a prononcé un discours se concentrant sur la lutte des femmes dans les situations de conflit et post-conflit, et le potentiel inexploité des femmes en tant qu’actrices principales dans la construction de la paix et de la réconciliation.

Inauguration de l’exposition à l’occasion de la Journée internationale de la Femme

© Bogyay
Ilona Keserü

La présidente de la Conférence générale a rejoint ses collègues Ambassadeurs de plusieurs Etats membres, et la directrice générale de l’UNESCO, pour inaugurer l’exposition de 7 artistes femmes originaires de sept pays : l’Algérie (Lindart et Fazia Kerred), l’Allemagne (SAR la Princesse Béatriz Von Hohenlohe et Uschi Madeisky),

la Hongrie (Ilona Keserü), la Malaisie (Anisa Abdul Rahim), la République Dominicaine (Miriam Calzada), le Tchad (Nathalie Rey) et l’Uruguay (Rita Fischer, Elena PorteCathy Burghi et Charo Alvarez). La Présidente a accueilli l’artiste hongroise, Ilona Keserü, à l’UNESCO et l’a remerciée pour sa contribution à l’exposition à travers son œuvre artistique.

© Rukingamubiri/UNESCO
Gauche à droite: S. E. M. Mohd Zulkifli Bin Mohammed, Ambassadeur, Délégué permanent de Malaysie/UNESCO – S.E. Mme Katalin Bogyay, Ambassadeur, Déléguée permanente de Hongrie/UNESCO – M. Lahcène Bessikri, Délégué permanent adjoint de l’Algérie/UNESCO - S.E. Mme Martina Nibbeling-Wrießnig, Ambassadeur, Déléguée permanente d’Allemagne/UNESCO - S. E. M. Mahamat Saleh Adoum Djerou, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent du Tchad/UNESCO - S. E. M. Omar Mesa Gonzalez, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent de l’Uruguay/UNESCO - S. E. Mme Rosa Hernández C. de Grullon, Ambassadeur, Déléguée permanente de la République dominicaine/UNESCO


189ème session du Conseil exécutif: 27 février – 10 mars 2012

© Cyril Bailleul/UNESCO

La Présidente de la Conférence générale siège au Conseil exécutif en qualité de membre avec voix consultative (Règlement intérieur du Conseil exécutif, article 9.1). Le 2 mars 2012, la Présidente s’est adressée aux membres du Conseil exécutif, donnant rapport des travaux effectués sous sa présidence, du Groupe de travail sur le Fonds de roulement. Elle a souligné les actuels défis, noté les accomplissements et les bonnes pratiques des États membres et du Secrétariat dans le traitement de la situation financière, et conseillé vivement les Etats membres d’envoyer un message clair et uni au monde concernant l’engagement de l’UNESCO aux principes universels qui constituent son mandat principal.

 

 

Cérémonie de remise du Prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah pour la promotion d’une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel 2011

29 février

La cérémonie de remise du Prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah pour la promotion d’une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel 2011 s’est tenue le 29 février matin. Le prix a été attribué au Professeur Douglas Biklen de l’Université de Syracuse. La Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO et les Présidentes des groupes régionaux de l'UNESCO ont assisté à la cérémonie de remise du Prix. Son Altesse Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Émir de l'État du Koweït, y était également présent.

 

© Bogyay
Gauche à droite: Prof. Douglas Biklen - M. Abdullatif Ahmed Al-Baijan, Secrétaire général, Commission nationale du Koweït pour l'UNESCO - - S.E. Dr. Nayef Falah Al-Hajraf, Ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur du Koweït – S.A. Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah, Emir de l’Etat du Koweït - Dr. Ali Ahmad Al Tarrah, Amb, DelPerm du Koweït auprès de l'UNESCO – Mme Tamader Al Sdeirawi, Sous-Secrétaire, Ministère de l'Education du Koweït

Réunions de haut niveau et dîner de gala

© Bogyay
Gauche à droite: S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale – S.E. Sabah Khaled Al-Hamad Al-Sabah, Vice-Premier Ministre & Ministre des Affaires étrangères du Koweït - S.E. Dr. Nayef Falah Al-Hajraf, Ministre de l’Education & de l’Enseignement supérieur du Koweït - S.E. M. Ali Ahmad Al Tarrah, Ambassadeur du Koweït auprès de l’UNESCO

© Bogyay
Droite à gauche: Zorica Tomic, Amb, DelPerm de Serbie/UNESCO & Présidente du Groupe d’Europe orientale - Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale – S.E. Dr. Nayef Falah Al-Hajraf, Ministre de l’Education & de l’Enseignement supérieur du Koweït - Gisele Marie Hortense Ossakedjombo-Ngoua Memiaghe, Amb, DelPerm du Gabon/UNESCO & Présidente du Groupe 77 - Douglas Biklen (USA), lauréat 2011 du Prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmed al-Jaber al-Sabah - Zohour Alaoui, Amb, DelPerm du Maroc/UNESCO & Présidente du Groupe arabe - Elizabeth Paula Napeyok, Amb, DelPerm d’Ouganda/UNESCO & Présidente du Groupe Afrique

28 février

Au cours de sa visite officielle au Koweït, S.E. Mme Katalin Bogyay a rencontré une délégation d’autorités nationales de haut niveau, dont le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, ainsi que le Ministre de l’Education et de l’Enseignement supérieur pour discuter divers aspects de coopération avec l’UNESCO.

 

La Présidente a prononcé un discours à l’occasion du dîner de gala donné en l’honneur du lauréat du Prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah pour la promotion d’une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel 2011.

 

 

Visites au studio et galerie d'art de Mme Thuraya Al-Baqsami et au Musée Tareq Rajab du Koweït

©Bogyay
Katalin Bogyay, Thuraya Al-Baqsami

27 février

S.E. Mme Katalin Bogyay a visité le studio et la galerie d'art de Mme Thuraya Al-Baqsami, considérée comme l’une des artistes féminines les plus renommées du Koweït. Pendant plus de trois décennies et demie, Mme Thuraya Al-Baqsami a promu une réelle transformation intellectuelle et sociale à travers les arts. L’histoire de la femme est au cœur de son riche et complexe travail.

La visite au Musée Tareq Rajab faisait également partie du programme de la Présidente. Ce musée héberge une collection de plus de trente mille objets incluant de rares pièces de calligraphie, des manuscrits, des miniatures, des céramiques, de la ferronnerie, ainsi que des sculptures à partir de verre, jade, bois et pierre.

 

 

 

Réunion avec les autorités du Koweït

©Bogyay
Droite vers gauche: M. Abdullatif Ahmed Al-Baijan, Secrétaire général, Commission nationale du Koweït pour l'UNESCO - Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale -Dr. Ali Ahmad Al Tarrah, Amb, DelPerm du Koweït auprès de l'UNESCO

© Bogyay
Droite à gauche: Mme Zohour Alaoui, Amb, DelPerm du Maroc/UNESCO & Présidente du Groupe Arabe - Mme Gisele Marie Hortense Ossakedjombo-Ngoua Memiaghe, Amb, DelPerm du Gabon/UNESCO & Présidente du Groupe 77 - Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale - Mme Tamader Al Sdeirawi, Sous-secrétaire, Ministère de l’Education du Koweït - Dr. Ali Ahmad Al Tarrah, Amb, DelPerm du Koweït/UNESCO - M. Abdullatif Ahmed Al-Baijan, Secrétaire général, Commission nationale pour l’UNESCO du Koweït

27 février

Le 27 février 2012, S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO, a tenu une réunion avec Dr. Ali Ahmad Al Tarrah, Ambassadeur et Délégué permanent du Koweït auprès de l’UNESCO, et M. Abdullatif Ahmed Al-Baijan, Secrétaire général de la Commission Nationale du Koweït pour l’UNESCO, suivie d’une conférence de presse.

La présidente est en mission au Koweït sur l’invitation du Gouvernement à participer à la cérémonie, qui aura lieu le 29 février 2012, de remise du Prix UNESCO/Émir Jaber al-Ahmad al-Jaber al-Sabah pour la promotion d'une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel.

http://www.alanba.com.kw/AbsoluteNMNEW/templates/local2010.aspx?articleid=270990&zoneid=14

http://www.alraimedia.com/ArticlePrint.aspx?id=331558

http://www.alamalyawm.com/ArticleDetail.aspx?artid=215237

http://www.al-seyassah.com/AtricleView/tabid/59/smid/438/ArticleID/179726/reftab/36/Default.aspx

http://www.annaharkw.com/annahar/Article.aspx?id=317240&date=28022012

 

 

 

Réunions du Groupe de travail sur le Fonds de roulement

 

 

En réponse à la situation financière qui est survenue après la décision de certains Etats membres de différer leurs contributions au budget ordinaire de l’UNESCO, la Conférence générale a mandaté la Présidente pour convoquer un Groupe de travail aux fins de formuler des recommandations à la 189ème session du Conseil exécutif concernant le desiderata d'un nouveau niveau du Fonds de roulement pour l'Organisation. Conformément à cette résolution, la Présidente a convoqué et présidé le Groupe de travail,

 

composé des membres du Groupe en exercice plus trois membres de chaque Groupe régional et ouvert à tous les Etats membres à travers leurs contributions. Afin de remplir son mandat, le Groupe de travail s’est rencontré à trois occasions (le 21 décembre 2011, le 19 janvier et le 15 février 2012) pour examiner la situation financière, évaluer le besoin de mettre en place un nouveau niveau du fonds de roulement et formuler des recommandations sur cette question au Conseil exécutif. Dans le but d’expliciter les riches et fructueuses discussions, qui ont eu lieu parmi les Etats membres et le Secrétariat, en recommandations concrètes, un groupe spécial de rédaction a été établi. Ce dernier a produit des recommandations à l’intention du Conseil exécutif, lesquelles ont été adoptées par le Groupe de travail à sa troisième et dernière réunion, le 15 février 2012.

 

 

 

Cérémonie de signature – Institut International pour la Paix

©UNESCO - Forest Whitaker, Katalin Bogyay, Getachew Engida

7 Février

 

S.E. Mme Katalin Bogyay, présidente de la Conférence générale, a assisté à la cérémonie de signature de la création de l’Institut international pour la paix (IIP) en tant que centre de catégorie 2 sous les auspices de l’UNESCO.

 

L’institut a été fondée par M. Forest Whitaker, ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour la paix et la réconciliation et Président de l’IIP, et M. Also Civico, directeur de l’institut. Tous deux étaient présents à la cérémonie. L’accord a été signé par Mme Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, M. Philippe Yeagle, chancelier de l’université Rutgers et S.E. M. David T. Killion, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique auprès de l’UNESCO.

 

 

Dîner en l’honneur de Lady Valerie Solti

Samuel Pisar, Irina Bokova, Kalin Mitrev, Lady Solti, Katalin Bogyay

1er février

S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale, a donné un dîner en l'honneur de Lady Solti, veuve de Sir Georg Solti et Ambassadeur international de la culture hongroise. Pendant ce dîner, Lady Solti et Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, ont discuté des éventuelles collaborations pour la célébration du 100ème anniversaire de la naissance de Sir Georg Solti (1912-1997), un des plus grands chefs d’orchestre du 20ème siècle. Solti, activiste infatigable à la cause de la paix mondiale, est également le fondateur de l'Orchestre Mondial de la Paix. Le titre d’Artiste de l’UNESCO pour la Paix a été décerné par Mme Irina Bokova aux musiciens de l'Orchestre. La célébration de l'anniversaire de Sir Solti, à l'initiative de la Délégation Permanente de la Hongrie auprès de l'UNESCO et soutenue par la Délégation Permanente du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord auprès de l'UNESCO, ainsi que la Délégation Permanente de la Suisse auprès de l’UNESCO, a été approuvée par la 36ème session de la Conférence générale de l'UNESCO. La célébration aura lieu à l’UNESCO avec des artistes internationaux le 14 septembre 2012.

 

Renforcer le partenariat avec le Comité international pour le Fair Play

30 janvier

Le 30 janvier, la Présidente de la Conférence générale a rencontré Dr Jenő Kamuti, Président du Comité international pour le Fair Play. L'UNESCO est la seule agence dans le système des Nations Unies à avoir un mandat dans les sport, et travaillé étroitement avec les organisations et institutions partenaires pour revitaliser et promouvoir l’éthique et les valeurs du sport. Le fair play est un principe crucial qui donne au sport son caractère, sa beauté et sa dignité, et à ce titre, est un aspect important dans les efforts de l'UNESCO pour promouvoir le sport dans le monde entier, et plus particulièrement au sein de la jeunesse. La réunion a été consacrée à l’exploration de moyens pour renforcer la coopération entre les deux Organisations dans la poursuite d'objectifs communs.

 

Les artistes de l'UNESCO se rencontrent pour célébrer la diversité culturelle

29 janvier

La Résidence de l'Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique auprès de l'UNESCO, S. E. M. David Killion, était le lieu de réunion entre M. Herbie Hancock, illustre pianiste américain de jazz et Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO, et Márta Sebestyén, chanteuse de folklore hongroise et Artiste de l'UNESCO pour la Paix. Márta Sebestyén est une des principales voix de la musique folklorique en Hongrie et représentante éminente d'une variété de traditions et styles musicaux de l'Europe Centrale et du Sud. M. Herbie Hancock était à Paris pour lancer le 40ème anniversaire de la Convention du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Cette cérémonie a eu lieu au Siège de l'UNESCO le 30 janvier, durant laquelle il a donné en personne un concert de jazz, accompagné par Corinne Bailey Rae, Esperanza Spalding, Manu Katché et Stephen Brown.

 

 

Dr Samuel Pisar nommé Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l'Holocauste

27 janvier

Dr Samuel Pisar, un survivant polonais de l’Holocauste, avocat international et écrivain, a été nommé par la Directrice générale Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial

pour l’Enseignement de l’Holocauste. Le 27 janvier, à la cérémonie au Siège de l’UNESCO à l'occasion de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, la Présidente de la Conférence générale a rappelé l'importance de la réconciliation, le rôle des poètes après Auschwitz, le besoin de comprendre le passé et de transmettre les leçons de l'histoire aux générations futures. Elle s'est concentrée dans son discours sur des personnes exceptionnelles, comme Raoul Wallenberg, qui ont risqué leurs vies pour en sauver d'autres de l’emprise mortelle du régime Nazi. Après la cérémonie, la Présidente a invité les présidents des groupes régionaux au Mémorial de la Shoah, pour accompagner la Directrice générale à la cérémonie d’hommage aux victimes de l'Holocauste.

 

 

Lancement de réunions régulières entre les présidentes des trois organes de l'UNESCO

26 janvier

La Directrice générale, Irina Bokova, la Présidente de la Conférence générale, Katalin Bogyay et la Présidente du Conseil exécutif, Alissandra Cummins, se sont réunies le 26 janvier 2012 sur les questions actuelles concernant la vie de l'UNESCO. La Directrice générale a tout d'abord briefé les présidentes élues des deux Organes directeurs de l’Organisation sur les difficultés financières auxquelles fait face l'Organisation, les mesures prises pour résoudre le déficit en liquidité à la fin de 2011, les plans pour le biennium 2012-2013 et l'action à long terme planifiée dans le cadre de la réforme générale de l'UNESCO tendant vers une plus grande efficacité administrative et se concentrant plus sur le programme. Tant la Présidente de la Conférence générale que la Présidente du Conseil exécutif ont exprimé le large soutien des Etats membres pour l'action de la Directrice générale et indiqué les domaines dans lesquels plus d’amples informations seraient nécessaires. Les trois dirigeantes des corps institutionnels de l’UNESCO ont reconnu que les temps étaient difficiles mais que l’UNESCO devrait faire tout son possible pour prendre de l’avance dans ses activités.

 

 

 

 

Le Printemps Arabe - Un an après - Perspectives égyptiennes

©Permanent Delegation of Egypt
UNESCO Future Forum "The Arab Spring - A Year After - Egyptian Perspectives

©Permanent Delegation of Egypt to UNESCO
Concert on the occasion of the UNESCO Future Forum "The Arab Spring - A Year AFter - Egyptian Perspectives"

24 janvier

Douze mois après le début du printemps arabe, un Forum UNESCO du futur intitulé « Le printemps arabe- un an après – perspectives égyptiennes » s’est tenu au Siège de l'UNESCO le 24 janvier 2012. Les récents développements en Egypte, aussi bien que dans la région arabe, et leur impact sur la politique, la société, la culture et l'éducation ont été discutés par d’éminentes personnalités dont S.E. Mme Katalin Bogyay, Présidente de la Conférence générale, M. Boutros Boutros-Ghali, Président de la Commission nationale

 

égyptienne des Droits de l'Homme et ancien Secrétaire général des Nations Unies, M. Dominique Baudis, défenseur des Droits de la France et ancien Président de l'Institut du monde arabe à Paris, M. Robert Solé, écrivain et journaliste français d’origine égyptienne, M. François Heisbourg, Président de l'Institut international des Études Stratégiques de Londres (IISS) et M. Antoine Basbous, Directeur de l'Observatoire des pays arabes (OPA). Dans son discours d'ouverture, Mme Bogyay a souligné “le rôle crucial que les femmes ont joué dans l'extension de la crédibilité de chacune de ces insurrections” et a noté que le "succès de ces révolutions doit être mesuré par le degré duquel les nouveaux régimes sont capables et disposés à protéger les droits de la femme, engager les femmes dans la réforme et dans les processus de prise de décisions et promouvoir l'égalité des genres dans toutes les sphères de la vie sociale et politique.”

Speech (PDF)

 

Retour en haut de la page