Présidente de la 36ème session de la Conférence générale

© Marianna Sarkozy
H.E. Mrs Katalin Bogyay, Ambassador of Hungary to UNESCO

Katalin Bogyay, FRSA, FWAAS

Ambassadeur de Hongrie auprès de l'UNESCO

“Toujours à l'écoute des Etats membres”

Depuis septembre 2009 Katalin Bogyay est l'Ambassadeur, Déléguée Permanente de Hongrie auprès de l'UNESCO à Paris et Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO (2011-2013) depuis son élection à ce poste par la 36ème Session.

Bâtisseuse active et engagée culturellement tout au long de sa vie professionnelle aux multiples facettes, elle a occupé les postes de Secrétaire d'état au Ministère de la Culture et de l’Education de Hongrie pour les Affaires internationales (2006-2009) et Directrice fondateur du Centre culturel hongrois de Covent Garden, Londres, Royaume-Uni (1999-2006). Elle a également mené une carrière en tant que journaliste de télévision internationale, productrice de films et auteure.

Elle est membre de la Société royale des Arts (FRSA) (Royaume-Uni) et de l’Académie mondiale des arts et des sciences (États-Unis). Elle est conseillère internationale à l'Institut de diplomatie culturelle (Berlin, Allemagne) et à l'Institut d'études internationales et européennes, IGES (Université Corvinus de Budapest-ISES Koszeg, Hongrie). Elle est membre d’honneur de la Société Psychanalytique Imago-International siégeant à Londres.

Katalin Bogyay est un ardent promoteur de la musique comme vecteur de la coopération et de la compréhension interculturelle. Elle est co-fondatrice du Réseau d’Académie Liszt, basé à Londres, et membre du conseil d'administration de l'Orchestre Philharmonique de Budapest, le plus ancien orchestre de Hongrie créé par Ferenc Erkel.

Elle est diplômée d’économie à l'Université Corvinus de Budapest, titulaire d'un diplôme d'études supérieures en journalisme de l'Académie de Journalisme Gyorgy Balint de Budapest, et d’une maîtrise ès arts en communications internationales de l'Université de Westminster, à Londres. Elle a obtenu un diplôme de psychologie managériale à la Fondation Westminster Pastoral de Londres.

Elle est récipiendaire de plusieurs grands honneurs, dont la médaille d'or Nehru de l'UNESCO (2013); du Trophée spécial du Fair Play pour la promotion de la diplomatie dans le sport par le Comité international pour le Fair Play (2013); le Prix du Pont des Chaînes par la Hongrie en reconnaissance de ses services rendus à la Hongrie dans le domaine des affaires étrangères (2013); la Grand-Croix de l'Ordre du Sahametrei par le roi Norodom Sihamoni du Cambodge pour la coopération interculturelle (2013); officier de l'Ordre de Léopold par le roi Albert II de Belgique (2008); le prix Aphélandra, prix humanitaire pour son activité internationale visant à rapprocher les peuples (2009), et décernée Croix de Chevalier de l’Ordre du Mérite de la République de Hongrie pour sa contribution à la culture internationale (2005).

Elle a reçu le grade honorifique de docteur ès lettres (D.Litt.) par l'Université de Glasgow pour sa contribution au dialogue interculturel entre la Hongrie et l'Ecosse, ainsi que pour la promotion de la diversité culturelle et la diplomatie culturelle dans le monde.

Son mari est avocat à Budapest. Son fils est spécialiste en droit à Londres.

Elle a publié plusieurs livres: une biographie sur l’actrice hongroise Margit Dajka (1989, Officina Nova, Budapest) ; un ouvrage biographique sur János Pilinszky, un poète hongrois (1990, Officina Nova, Budapest); Találkozásaim a nagyvilágban (Mes rencontres à travers le monde ), recueil d'entretiens avec des artistes et des scientifiques de renommée internationale (1996, HG & Co. Budapest), A szabadság hangja (la Voix de la Liberté), recueil d'entretiens sur le thème de la révolution de 1956 (2006, HCC, Londres) ; le livre d’interview: A Magyar Kultúra szolgálatában (Service de la Culture hongroise, interviewée par Hedvig Dvorszky), un aperçu de sa vie professionnelle (2010, Kairosz, Budapest) ; L'Art de la Diplomatie culturelle: Panorama d’une Présidence, 2013, évoquant son travail en tant que Présidente de la Conférence générale de l’UNESCO (Espace Cinko - UNESCO, Paris).

 

Retour en haut de la page