Présidente de la 36ème session de la Conférence générale

© Marianna Sarkozy
S.Exc. Mme Katalin Bogyay, Ambassadeur de Hongrie auprès de l'UNESCO

Katalin Bogyay - Diplomate culturelle, journaliste de télévision, auteur

Depuis septembre 2009 Katalin Bogyay est l'Ambassadeur, Déléguée Permanente de Hongrie auprès de l'UNESCO à Paris. Sa vie professionnelle fut fortement marquée par l’UNESCO. Elle vient des domaines de la communication, la culture et l'éducation. En 1998 comme productrice de télévision basée à Londres, elle pilota la campagne de communication internationale pour la Conférence mondiale sur la Science de l’UNESCO qui fut organisée à Budapest. Elle travailla comme Secrétaire d'état au Ministère de la Culture et de l’Education de Hongrie pour des Affaires internationales (2006-2009) sur tous les sujets concernant l'UNESCO et en partenariat avec la Commission nationale hongroise pour l’UNESCO. En 2007 à la Conférence générale de l’UNESCO elle présida comme un des Vice-présidents du Comité culturel, également en 2009, elle fut un des Vice-présidents de la Conférence générale.

Katalin Bogyay est une constructrice active et engagée de liens culturels, elle est régulièrement invitée comme conférencière, oratrice principale et à la fois présidente des conférences, sur la diplomatie culturelle et le dialogue interculturel, partout dans le monde.

En 2009 elle fut invitée à présenter le Rapport régional dans Confintea VI. Conférence au Brésil. Elle présida et donna beaucoup de discours aux conférences internationales de l’UNESCO (le Rôle de Femmes dans le Dialogue interculturel, le Jour International d'Alphabétisation, Développement durable promouvant "la musique, l'arts et la culture", la conférence d'ONG pour la Diversité culturelle et le Développement durable, le Rôle d'ONG dans le Patrimoine culturel immatériel.

Dans le deuxième semestre de 2010 Katalin Bogyay fut le Président du Groupe électoral II. En 2011 elle représente la Présidence hongroise de l'Union européenne dans le Groupe de l'Union européenne. Elle réalisa de nombreux événements culturels dans l'UNESCO célébrant le Rapprochement des cultures.

Elle obtint ses diplômes d’économie (1978) et de journalisme (1981) à Budapest, le degré de Master of Arts en communication internationale (1994) à l’Université de Westminster à Londres et obtint un diplôme de psychologie managériale à la Fondation Westminster Pastoral de Londres (1995).

Dès 1979, elle écrit des critiques d’art, de musique et de théâtre pour des magazines culturels. Elle travailla dix ans à la Télévision Hongroise pour le Journal télévisé et à la Direction artistique au poste de rédactrice/modératrice.

En 1990, à la suite des changements politiques, elle fut le premier personnage télévisé à obtenir la bourse « Know How Fund » du Gouvernement britannique qui lui ouvra la porte de la BBC, ensuite de la chaîne de télévision ORF grâce à une bourse de Ministère des Affaires étrangères de l’Autriche. Chevening, une nouvelle bourse du gouvernement britannique, lui permit de se pencher sur la communication internationale de 1993 à 1994 à Londres.

Elle vécut 13 ans à Londres. Dans les années quatre-vingt-dix elle fut impliquée dans divers émissions télévisées et radiophoniques, internationales et hongroises.

En 1999 elle commença à travailler pour le Ministère de la Culture comme Directrice du Centre culturel hongrois de Londres et elle devint diplomate officielle de la Hongrie. C’est elle qui ouvra l’institut dans le quartier de Covent Garden, au cœur de Londres. Elle organisa et assura le déroulement de la série de manifestations intitulée «Magyar Magic» (2003-2004), l’Année culturelle hongroise au Royaume-Uni. Entre 2007 et 2009 elle fut le conservateur « de la Liberté et l'amour » d’un projet culturel commun chinois-hongrois et « du Masala magyar », d’un centre de relations culturelles indien-hongrois. En même temps elle prépara une série de programmes culturels de l'Année de l'Amitié japonaise-hongroise, intitulée « Seulement de la source pure ». Elle mena aussi des opérations de participation de la Hongrie concernant une initiative de l’Union Européenne appelée « l'Année européenne de Dialogue Interculturel 2008 » et « l'Année européenne de la Créativité » en 2009.

En 2005 on lui attribua la Croix de Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République de Hongrie en reconnaissance de son œuvre de diplomatie culturelle. Experte du nouvel espace culturel européen, elle fut choisie par London School of Economics et Financial Times en 2007 parmi les cinquante penseurs leaders de l’Europe. En 2009, elle remporta le prix Aphélandra, un prix humanitaire pour son activité internationale déployée en vue du dialogue interculturel. Elle fut invitée à Londres, au rang des membres du Club Atheneum ralliant les personnages de la Société royale des Arts (FRSA) et de la science. Elle est membre d’honneur de la Société Psychanalytique Imago-International siégeant à Londres et elle est aussi co-fondatrice du Réseau d’Académie Liszt. En 2012, elle a reçu un doctorat honorifique (Dlitt) par l'Université de Glasgow pour sa contribution au dialogue interculturel.

Elle publia plusieurs livres. Un film documentaire en 2002 et un livre d'entretien fut fait sur elle en 2010. Son mari est avocat, son fils suit ses études de droit à Londres.

 

Retour en haut de la page