Président de la 37e session de la Conférence générale

HAO Ping - Président de la 37e session de la Conférence générale

© UNESCO / Chen Xiaowei
HAO Ping, Vice-Ministre de l’éducation (Chine), Président de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO, Président de la 37e session de la Conférence générale

HAO Ping
Vice-Ministre de l’éducation (Chine)
Président de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO

Le professeur Hao Ping est né en Chine, dans la province du Shandong en septembre 1959. Depuis quatre ans, il exerce les fonctions de Vice-Ministre de l’éducation de la Chine, de Président de la Commission nationale chinoise pour l’UNESCO et de représentant de la Chine au Conseil exécutif de l’UNESCO.

Après une licence d’histoire délivrée par l’Université de Pékin en 1982, il a poursuivi ses études et obtenu une maîtrise d’histoire à l’Université de Hawaï (1995), puis un doctorat de relations internationales à l’Université de Pékin en 1999.

Attributions du président

Le président prononce l’ouverture et la clôture de chaque séance plénière de la Conférence. Il dirige les débats, assure l’observation du Règlement de la Conférence générale, donne la parole, met les questions aux voix et proclame les décisions. Il se prononce sur les motions d’ordre et, sous réserve du présent Règlement, règle les délibérations de chaque séance et veille au maintien de l’ordre. Au cours de la discussion d’une question, le président peut proposer à la Conférence générale la limitation du temps de parole, la limitation du nombre d’interventions de chaque orateur, la clôture de la liste des orateurs ou la clôture du débat. Il peut également proposer la suspension ou l’ajournement de la séance ou l’ajournement du débat sur la question en discussion.

Le président ne prend pas part aux votes, mais il peut charger un autre membre de sa délégation de voter à sa place.

Le président, dans l’exercice de ses fonctions, demeure sous l’autorité de la Conférence générale.

Le président de la Conférence générale siège en cette qualité au Conseil exécutif avec voix consultative.

Président par intérim

Si le président est obligé de s’absenter pendant tout ou partie d’une séance, il se fait remplacer par un des vice-présidents.

Si le président est obligé de s’absenter plus de deux jours, la Conférence générale peut, sur la proposition du Bureau, élire parmi les vice-présidents un président par intérim pour toute la durée de l’absence du président.

Un vice-président agissant en qualité de président ou de président par intérim a les mêmes pouvoirs et les mêmes charges que le président.

Retour en haut de la page