Andrés Roemer

©UNESCO/Christelle Alix

Le célèbre écrivain Andrés Roemer a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour le changement sociétal et la libre circulation du savoir en septembre 2017. Il a reçu ce titre en reconnaissance de son engagement en faveur de la promotion de sociétés pluralistes et libres contribuant à la paix et aux droits humains.

En 2008, il a créé La Ciudad de las Ideas (CDI), un festival international qui encourage la créativité et l'innovation par l'entrepreneuriat social. Le festival est considéré comme l'une des conférences les plus importantes sur la créativité en Amérique latine.

En sa qualité d’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, Andrés Roemer apporte son appui au Programme de l’UNESCO sur les Transformations sociales (MOST), un programme scientifique intergouvernemental portant sur les transformations sociales.

Avec l’UNESCO, Andrés Roemer intervient régulièrement autour des questions de l’Intelligence Artificielle. Dans le cadre de la Semaine de l’apprentissage mobile 2019 sur le thème « L’intelligence artificielle pour le développement durable », il a ainsi modéré la deuxième table ronde de la journée de conférences qui ouvrait cette semaine, intitulée « L’universalité de l’IA ? ».

 

Retour en haut de la page