Nadia Nadim

© UNESCO/Christelle Alix

Nadia Nadim a été nommée Championne de l’UNESCO pour l’éducation des filles et des femmes en 2019 en reconnaissance de son rôle dans la promotion du sport et de l’égalité entre les genres, de sa contribution à l’action éducative de l’UNESCO, de son plaidoyer pour l’éducation des filles et des femmes et de son soutien à l’action de l’Organisation dans le monde.

Née le 2 janvier 1988 à Hérat en Afghanistan, Nadia Nadim et sa famille se réfugient au Danemark après l’exécution de son père, général de l'Armée nationale afghane (ANA), par les talibans en 2000. Elle commence alors sa carrière dans le football en jouant pour le club de football B52 Aalborg. Après plusieurs clubs au Danemark puis aux Etats-Unis, elle rejoint Manchester City en 2018 et évolue actuellement comme attaquante au sein de l’équipe féminine du Paris-Saint-Germain. En outre, elle joue depuis 2009 au sein de l’équipe nationale du Danemark dont elle a la nationalité depuis 2008.

En 2018, elle a publié un livre, intitulé My Story [Mon histoire]. Elle poursuit actuellement des études de médecine à l’Université d'Aarhus (Danemark) en parallèle de sa carrière de footballeuse.

Au cours de ses premiers mois en tant que Championne de l'UNESCO pour l'éducation des filles et des femmes, Nadia Nadim est devenue l'un des visages de la campagne de l’UNESCO "GirlForce", lancée à l’occasion de la Journée internationale de la fille de 2019. Une photo d'elle en action sur le terrain de football avec les mots 'I am a Girl Force' a été exposée aux côtés d’autres portraits de filles et de femmes inspirantes sur la grille extérieure du Siège de l’UNESCO à Paris, dans le cadre de la campagne. Nadia Nadim a également participé à la campagne de médias sociaux pour inciter les filles et les femmes à l’autonomie grâce à l’éducation. 

 

Retour en haut de la page