Dr Genshitsu Sen

©Landry Rukingamubiri/UNESCO
Dr Genshitsu Sen, Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO.

Grand Maitre de l’école Urasenke (une des trois écoles japonaises du thé), le Dr Genshitsu Sen a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO en mars 2012, en reconnaissance de sa contribution à la paix et à la culture à travers la traditionnelle cérémonie du thé japonaise.

L’art de la cérémonie du thé au Japon, dit sadô ou chadô (sa/cha 茶 = le thé, dô 道= la voie) est un art traditionnel japonais inspiré par le confucianisme et le bouddhisme zen. Evènement public ou privé à portée philosophique et spirituelle, il offre un moment méditatif autour du thé et de la tradition japonaise.

Invité à travers le monde, le Dr Sen diffuse son message de paix, en donnant des conférences et en organisant des cérémonies du thé. C’est ainsi qu’il a conduit la cérémonie du thé en 2000, à l’occasion de l’Assemblée du Millénaire des Nations Unies et en 2010 lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en présence de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

En sa qualité d’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, il a contribué au succès de la commémoration du premier anniversaire du tremblement de terre survenu au Japon en mars 2012 au siège de l’UNESCO.

En septembre et novembre 2015, le Dr Genshitsu Sen a respectivement participé à la Journée internationale de la paix qui s’est tenue au siège des Nations Unies à New York et a donné une cérémonie du thé au siège de l’UNESCO.

Le 15 avril 2019, le Dr Gentshitsu Sen a de nouveau offert une cérémonie du thé au siège de l’UNESCO selon la tradition japonaise en présence notamment d’Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO.

Retour en haut de la page