Hayat Sindi

©Hayat Sindi
Dr. Hayat Sindi, Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO.

Reconnue pour son travail visant à créer un écosystème d'entrepreneuriat et d'innovation sociale pour les scientifiques, les technologues et les ingénieurs du Moyen-Orient et au-delà, Dr Hayat Sindi a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO en octobre 2012.

Dr Sindi est la première femme du Golfe à obtenir un doctorat en biotechnologie, ayant étudié aussi bien à King's College London, à l'Université de Cambridge, au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et à l'Université Harvard. Au cours de cette période, elle a fait la promotion du progrès scientifique comme moyen d’améliorer la qualité de vie des plus démunis. Depuis 2007, elle préside Diagnostic for All, une initiative à but non lucratif qui crée des appareils de diagnostic à faible coût conçus pour le monde en développement.

En 2011, elle a lancé l'Institute for Imagination and Ingenuity (i2institute) à Djeddah, en Arabie Saoudite. L'institut vise à donner à tous les scientifiques, technologues et ingénieurs la possibilité de réaliser leur potentiel en promouvant l'éducation scientifique et l'innovation auprès des jeunes.

En avril 2012, elle a pris part à une conférence de l'UNESCO intitulée « les femmes saoudiennes, l'éducation, média et participation sociale » dans le cadre des Journées de découverte de la culture saoudienne.

Retour en haut de la page