» Marcus Miller participe au webinaire « La santé, la violence cachée de la race »
24.06.2020 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Marcus Miller participe au webinaire « La santé, la violence cachée de la race »

Le 24 juin 2020, Marcus Miller, Artiste de l'UNESCO pour la paix, a apporté sa contribution par un message vidéo au webinaire de l'UNESCO et du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) sur le racisme et les inégalités de santé

Dans le cadre du projet de l’UNESCO « La Route de l’esclave : Résistance, Liberté, Héritage », un webinaire a été organisé avec des spécialistes de haut niveau pour tirer les leçons des conséquences de l’esclavage sur la santé et plus spécifiquement dans le cadre de la crise du COVID19.

Ce webinaire a mis en lumière le fait que le virus lui-même ne discrimine pas, mais révèle les profondes inégalités sociales et économiques de nos sociétés comme le montrent les statistiques. Aux États-Unis, en Amérique du Sud, dans les Caraïbes et dans l'océan Indien, pour ne nommer que quelques régions, les communautés minoritaires ont été touchés de manière disproportionnée par le virus. Par ailleurs elles sont encore aujourd'hui exclues d'un accès complet à l'égalité des soins de santé, à l'éducation, à l'espace de citoyenneté et aux opportunités socio-politiques et économiques.

En tant que porte-parole du projet « La Route de l'esclave » de l'UNESCO, le musicien de jazz Marcus Miller contribue à ce que l'histoire de l'esclavage ne soit pas oubliée. À ce titre, et en tant qu'Artiste de l'UNESCO pour la paix, Miller a participé au webinaire avec un important message d'ouverture. « Nous vivons un moment étrange, confus, mais aussi plein d'espoir dans notre histoire. »

Après avoir décrit les effets sans précédent du COVID-19 sur la vie quotidienne, il a rappelé un autre événement récent qui a marqué les personnes d’ascendance africaine : « l’assassinat brutal et sauvage d'un homme noir par l'institution qui devait le protéger ». Alors que l’ombre de l'esclavage plane toujours, que la justice et la dignité sont perpétuellement refusées aux minorités noires, les mouvements Black Lives Matter ont plus de vitalité que jamais à travers le monde.

Marcus Miller s’est félicité que les notions d’ethnicité et de santé aient été analysées ensemble dans ce webinaire, car elles sont essentielles pour comprendre les impacts structurels profonds de la ségrégation. « Nous pensons à l'éducation, au logement, aux possibilités d'emploi, mais nous ne pensons jamais vraiment à la santé, alors qu'elle est l'élément essentiel de la vie elle-même. » Il a conclu en remerciant l'UNESCO pour son projet « La Route de l'esclave" qui permet la réflexion sur les conséquences réelles et toujours actuelles de l'esclavage ».

Veuillez consulter les détails du webinaire ici




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page