» Maria Francesca Merloni participe à la discussion en ligne « Solutions urbaines : s’inspirer de l’action des v...
25.06.2020 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Maria Francesca Merloni participe à la discussion en ligne « Solutions urbaines : s’inspirer de l’action des villes face à la COVID-19 »

Le 25 juin 2020, l'Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour les Villes créatives, Maria Francesca Merloni, a participé à la discussion en ligne de la Plateforme des villes de l’UNESCO.

Les villes ont été à l'avant-garde de la réponse mondiale pour contenir l’épidémie de COVID-19. Dans ce cadre, la Plateforme des villes de l’UNESCO a organisé une discussion en ligne intitulée « Solutions Urbaines : s’inspirer de l’action des villes face à la COVID-19 ».

Le débat en ligne portait sur la manière dont les villes du monde entier ont été touchées par la crise sanitaire. Il a rassemblé un ensemble diversifié d'acteurs dans le domaine urbain pour soutenir l'atténuation de l'impact de la pandémie et travailler à la construction des villes durables et résilientes de demain.

Dans son discours d'ouverture, le Directeur-Général adjoint de l'UNESCO Xing Qu a déclaré : « Les épidémies et les crises ont toujours marqué l'architecture et l'organisation urbaine, et la crise que nous vivons actuellement ne fera pas exception à cette règle. Mais aujourd'hui, nous avons l'occasion de tirer parti de cette crise, de réfléchir à ce que nous voulons pour l'avenir. Aujourd'hui, nous avons la possibilité de concevoir une ville meilleure pour une vie meilleure. »

La poétesse et Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO Maria Francesca Merloni a témoigné de l'expérience de l'Italie qui a su relever de grands défis face à la pandémie. Elle a insisté sur le rôle modèle des petites villes dans ce contexte : « Les petites villes sont très liées les unes aux autres, et elles permettent à la population de se sentir protégée. Une nouvelle fragilité a été révélée et un besoin très profond des personnes d'être protégées dans leur vie sociale et personnelle. Je pense donc que c'est la leçon que nous devons tirer de cette pandémie ».




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page