Rigoberta Menchú Tum

UNESCO
Mrs Rigoberta Menchú Tum during the working session at UNESCO Headquarters

La Prix Nobel de la Paix Rigoberta Menchú Tum a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO en juin 1996, en reconnaissance de ses actions en faveur de la protection des sociétés autochtones.

Le combat de Rigoberta Menchú Tum qui a inlassablement dénoncé les violations des droits de l’homme au Guatemala dans les années 80, a été couronné par le Prix Nobel de la Paix en 1992. La force symbolique de ce prix a grandement contribué à l’accomplissement des négociations de paix qui ont mis fin en décembre 1996 à 36 années de guerre.

En tant que Présidente de l'Initiative Autochtone pour la Paix, elle s’est investie dans la protection des droits politiques, sociaux et culturels des peuples autochtones et des minorités ethniques.

En sa qualité d'Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, elle a contribué à la promotion de la première Décennie internationale des peuples autochtones (1995-2004).

Retour en haut de la page