Metin Arditi, Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour le dialogue interculturel

Metin Arditi a été nommé en 2014 Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour le dialogue interculturel.

Depuis son premier mandat d’Ambassadeur de bonne volonté en 2012, Metin Arditi met ses talents d’écrivain et de mécène au service de l’Organisation. Il apporte plus particulièrement son soutien à la culture de la paix et la réconciliation entre les peuples.

Ecrivain francophone d’origine turque, Metin Arditi a reçu de nombreuses distinctions pour ses essais et romans, dont le Prix Jean Giono pour Le Turquetto (Actes Sud) et plus récemment le Prix Méditerranée pour son livre L’enfant qui mesurait le monde (Grasset). Très engagé dans la vie culturelle, il a créé deux fondations actives au Proche-Orient : la Fondation « Les instruments de la Paix », qu’il préside avec le poète palestinien Elias Sanbar et dont le but est de favoriser l’éducation musicale en Israël et Palestine.

« La Fondation Arditi pour le dialogue interculturel », en collaboration avec les universités israéliennes, attribue des prix littéraires aux étudiants. Ces fondations contribuent à diffuser un message de paix et de réconciliation entre les peuples.

Il a également lancé un cycle de conférences publiques intitulé Le patrimoine culturel de l’humanité : un outil pour la paix, dont l’objectif est de sensibiliser l’opinion publique au rôle vital de la culture pour la paix et à la nécessité de préserver le patrimoine en période de conflit.

Retour en haut de la page