Élaboration d’un cadre global pour le suivi et l’évaluation en l'Afrique australe et orientale

Le secteur de l’éducation joue un rôle important dans la réponse multisectorielle au VIH et SIDA en contribuant à l’acquisition de connaissances et de compétences personnelles essentielles à la prévention contre le VIH. Il est fondamental d’apporter les preuves de l’impact des réponses du secteur de l’éducation.

L’Équipe de travail interinstitutions de l’ONUSIDA (ETII) sur l’éducation a lancé le processus d’identification d’indicateurs reconnus au plan international qui soient capables de mesurer les processus et les résultats des programmes du secteur de l’éducation visant à répondre au VIH et au SIDA.

En Afrique australe et orientale, l’UNESCO et ses partenaires ont entrepris une évaluation rapide des pratiques de suivi et d’évaluation mises en œuvre dans 11 pays de la SADC. Les constatations ont été présentées à des ministres de l’éducation et à des représentants des conseils nationaux de lutte contre le SIDA de 15 pays lors de deux réunions rassemblant les parties prenantes. Ils ont débattu des indicateurs globaux sélectionnés par l’ETII sur l’éducation et ont proposé des indicateurs supplémentaires pour les pays à forte prévalence du VIH. Les réunions ont été conjointement organisées par l’UNESCO, l’UNICEF et le Secrétariat de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Les membres du personnel de l’UNESCO qui travaillent sur le VIH et le SIDA dans des bureaux hors Siège établis en Afrique ont également été consultés sur les indicateurs dans le cadre d’une série d’ateliers.

Parallèlement, un cadre pour le suivi et l’évaluation de la réponse du secteur de l’éducation au VIH et au SIDA a été élaboré pour les Caraïbes. L’élaboration de ce cadre a donné lieu à une vaste consultation conduite auprès des parties prenantes régionales. Une enquête a été menée auprès de ministres de la Santé et de l’Éducation de huit pays et un atelier réunissant des coordinateurs, des planificateurs et des spécialistes du suivi et de l’évaluation de l’éducation au VIH et au SIDA des ministères de l’Éducation et de la Santé de 12 pays a été organisé. Le projet de cadre et d’instrument de renforcement des capacités sera mis à l’essai dans deux pays caraïbes en 2011. Les exposés et les rapports liés à l’atelier ainsi que les documents de référence sont accessibles en ligne à partir de la page suivante : http://capacity_workshop.educan.org/. L’UNESCO a établi des partenariats avec l’Education Development Centre (EDC), l’Équipe régionale d’appui de l’ONUSIDA pour les Caraïbes, le Groupe de travail technique sur le suivi et l’évaluation dans les Caraïbes et l’Unité de coordination du PANCAP.

Construit à partir des résultats de ces processus, le cadre global pour le suivi et l’évaluation a été amélioré lors d’une consultation technique internationale qui s’est tenue à Paris du 25 au 27 octobre et qui a réuni des membres de l’ETII sur l’éducation, des parties prenantes de la région de la SADC et des Caraïbes, ainsi que des membres du personnel du Siège et des bureaux hors Siège de l’UNESCO. Le cadre a été approuvé lors de la réunion de l’ETII sur l’éducation, à Bruxelles, le 3 décembre, et la mise à l’essai des nouveaux indicateurs est prévue pour 2011.

 

 

 

 

Retour en haut de la page