25.11.2010 -

Le VIH et le SIDA ont été évoqués lors de la 1ère Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance

Swaziland: SWANNEPHA

Lors de la 1ère Conférence mondiale sur l’éducation et la protection de la petite enfance (Moscou, Fédération de Russie, 27-29 septembre 2010), deux sessions ont été consacrées aux enfants affectés par le VIH et le SIDA afin que leurs besoins soient clairement inscrits aux ordres du jour nationaux et mondiaux de l’éducation.

À l’ouverture de la Conférence, Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, a présenté une série de livres pour enfants mettant en scène « deux jeunes personnages, Bouba et Zaza, un garçon et une fille, qui grâce à des histoires très vivantes apprennent à prendre soin de l’environnement, à comprendre le VIH et le SIDA, et à accepter les différences entre les personnes, et qui se familiarisent avec d’autres thèmes en prise directe avec la société contemporaine ». C’est une approche créative, a déclaré Mme Bokova, car elle relève le défi important de transformer en joie la première expérience d’apprentissage d’un enfant.  

Les solutions créatives et les approches stratégiques visant à rendre l’EPPE disponible et accessible aux enfants affectés par le VIH ont été débattues dans le cadre de deux sessions thématiques sur le VIH. Des chercheurs, des représentants d’ONG, des spécialistes et des responsables de programmes de différents pays, ainsi que l’UNESCO, l’UNICEF et CARE ont identifié les principaux obstacles à l’accès des enfants affectés et infectés par le VIH à l’EPPE et ont présenté les stratégies susceptibles de les surmonter.     

Au terme d’un survol de la situation mondiale, les orateurs de la Fédération de Russie, de l’Afrique du Sud, de la Thaïlande et du Botswana ont échangé leurs points de vue sur les solutions permettant de rendre les soins, l’appui et les services éducatifs plus accessibles et plus favorables aux enfants affectés et infectés par le VIH. Les publications de l’UNESCO sur la réponse du secteur de l’éducation au VIH et à l’épidémie de SIDA, notamment les études, bonnes politiques et recommandations de pratiques, trousses à outils et stratégies ont été mises à la disposition  de l’ensemble des participants.  

Site de la Conférence

 




<- retour vers VIH et SIDA
Retour en haut de la page