Éduquer pour un avenir meilleur : le rôle des sites historiques et des musées dans l’enseignement de l’Holocauste

Ceux qui nient ou relativisent les crimes de l'Holocauste cherchent à perpétuer les causes du génocide et à ranimer la violence. L'éducation est le dernier bastion qui nous protège contre cette menace et c'est là que la mission de l’UNESCO prend tout son sens.   Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO

 

Chaque année, le 27 janvier, l’UNESCO rend hommage à la mémoire des victimes de l'Holocauste et réaffirme son engagement contre l'antisémitisme, le racisme et toutes les autres formes d'intolérance qui peuvent conduire à une violence collective ciblée. Le 27 janvier est la date anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination allemand nazi d'Auschwitz-Birkenau par les troupes soviétiques en 1945. Cette date a été officiellement choisie comme Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste par l'Assemblée générale des Nations Unies. Cette année, la Journée internationale est placée sous le thème “Éduquer pour un avenir meilleur : le rôle des sites historiques et des musées dans l'enseignement de l'Holocauste”.

Au-delà de leur fonction initiale de porter témoignage des crimes commis, les sites de mémoire jouent un rôle éducatif essentiel sur le génocide du peuple juif et les autres crimes perpétrés par le régime nazi et par ses collaborateurs. Les sites de mémoire combinent les fonctions d'éducation, de centres culturels et de recherche ainsi que de musées. Ils assurent le renforcement des capacités des enseignants, produisent des ressources éducatives et, en partie grâce à l'expérience d'apprentissage particulière qu'ils procurent, constituent de véritables laboratoires en matière d’innovation pédagogique. La Journée internationale mettra en lumière leur rôle indispensable et examinera la façon dont les mémoriaux et les musées traitent des problèmes contemporains avec les jeunes, les aidant à faire sens du passé pour mieux être actifs dans les sociétés d'aujourd'hui.

Événements à l'UNESCO

Mardi 24 janvier 2017

Film

Avant-première du film Le Maestro, Pour que vive la musique des camps d'Alexandre Valenti à 19h30 (sur invitation).
Voir la bande-annonce.

Jeudi 26 janvier 2017

Exposition

Inauguration de l'exposition Archeologia du Musée d'État Auschwitz-Birkenau - 14h30.

L'exposition sera ouverte au public du 26 janvier au 10 février 2017, du lundi au vendredi de 9h à 17h.

Table ronde

"Le rôle des sites historiques et des musées dans l'enseignement de l'Holocauste" - 15h.

  • M. Serge Klarsfeld, Ambassadeur honoraire et envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’histoire de l’Holocauste et la prévention du génocide
  • M. Piotr Cywiński, Directeur du Musée d’Etat d’Auschwitz-Birkenau (Pologne)
  • M. Jacques Fredj, Directeur du Mémorial de la Shoah (France)
  • Mme Dorit Novak, Directrice générale de Yad Vashem (Israël)
  • Mme Agnès Sajaloli, Directrice du Mémorial du camp de Rivesaltes (France)

    Cérémonie

    10e cérémonie dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, en présence de :

      • Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO
      • M. Eric de Rothschild, Président du Mémorial de la Shoah
      • S. Exc. M. Carmel Shama Hacohen, Ambassadeur, Délégué Permanent de l’Israël à l’UNESCO

      Concert avec :

      • Mme Martha Argerich, pianiste
      • M. Ivry Gitlis, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, violoniste
      • Mme Anne Catherine Dutoit, récitante (extraits d’Elie Wiesel)